Evous

Repérez, partagez, proposez, annoncez

Accueil > Cinéma > Actualités Cinéma > ’Le Voleur de lumière’, un film d’Aktan Arym Kubat

’Le Voleur de lumière’, un film d’Aktan Arym Kubat

vendredi 21 janvier 2011, par Jean

Au début du Voleur de lumière, deux policiers écoutent la radio qui parle de manifestations à Bichkek. Le film était en projet au moment de la « Révolution des Tulipes » d’avril 2005 qui a chassé Akaïev, l’homme fort du Kirghizstan depuis l’indépendance. Cinq ans plus tard, le réalisateur Aktan Arym Kubat était sur le point de partir présenter le film à Cannes quand des émeutes ont éclaté à Bichkek...

En 1993, le réalisateur originaire du Kirghizstan commence à se faire connaître hors des frontières de son pays après avoir gagné le Léopard d’Or du Meilleur Court métrage au 46e Festival International de Locarno pour La Balançoire et le Grand Grix du Festival de Potsdam. C’est le début de sa trilogie sur le thème de l’enfance et de l’adolescence. Son premier long métrage, Le Fils adoptif, il le réalise en 1998 : ce sera un succès à l’étranger et il recevra de nombreux prix parmi lesquels le Grand Prix du Festival International de Cottbus (Allemagne), le Grand Prix du Festival International de Belgrade et le Léopard d’Argent du Festival de Locarno. En 2001, sort Le Singe, son deuxième long métrage, qui est sélectionné au Festival de Cannes dans la section Un Certain Regard. Le Voleur de lumière lui succède, dix ans après.
Sortie au cinéma le 2 mars 2011.

Synopsis : On l’appelle Monsieur Lumière. Dans ce village perdu au milieu des montagnes Kirghizes, il entretient les lignes électriques, trafique parfois les compteurs pour venir en aide aux plus démunis.
Coeur ouvert et généreux, il écoute, conseille, conforte les peines et tempère les disputes conjugales de ces villageois oubliés par la civilisation moderne.
Il a un rêve : construire sur les montagnes des éoliennes pour alimenter toute la vallée en électricité.
Mais il va devoir faire face à des hommes puissants et corrompus qui sont les nouveaux maîtres du pays.


Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.