Musique eVous
Accueil Musique Concerts & Tournées Festivals Artistes Albums Awards News The Voice

Accueil > Musique > Concerts & tournées > Jay Jay Johanson en concert à Paris

Jay Jay Johanson en concert à Paris

Dernière mise à jour : jeudi 7 mars 2019, par Jean

Inlassablement, Jay Jay Johanson part à la rencontre du public hexagonal. Le chanteur suédois sera notamment sur la scène parisienne du Café de la Danse en juin 2015 afin de présenter son nouvel album Opium.

Né en 1969 en Suède, Jay Jay Johanson est un auteur-compositeur-interprète dont le style de musique assez inclassable oscille entre jazz, trip-hop et dance.
Il fonde un groupe de punk dès l’âge de 10 ans et découvre le jazz cinq plus tard. Fasciné par le talent du groupe Portishead, il s’intéresse ensuite au trip-hop et sort son premier album Whiskey en 1997. Il participe par la suite à la bande-son de deux long-métrages, à savoir La confusion des genres en 2000 et La Troisième Partie du monde en 2008.

En début d’année 2007, l’artiste suédois propose The Long Term Physical Effects Are Not Yet Known, onze nouvelles chansons habitées d’une voix toujours haute et apaisante. Lorsqu’il prend ses distances avec la house du Rush de 2005, c’est pour mieux revenir aux atmosphères denses et mélancoliques de ses débuts. Mais si cet album studio est celui du retour aux sources, il n’est pas exempt de surprises pour autant. Une ambiance jazzy jusqu’ici inédite traverse tout l’album.

Après une participation à la bande originale du film La Troisième Partie du monde, Jay Jay Johanson est revenu dans les bacs avec un septième album sobrement intitulé Self-Portrait. Disponible depuis fin 2008 dans son pays natal, ce nouveau projet du chanteur suédois contient notamment des titres comme Wonder Wonder ou Trauma et devrait rester dans la continuité de son travail.

Quinze ans ont passé depuis que l’artiste suédois Jay Jay a offert à la scène trip-hop son album Whiskey, mais sa musique est toujours plus ensorcelante que jamais. Comme ses sept précédents disques, son album Spellbound (2011) démontre sa capacité à s’affranchir des frontières musicales. Ainsi, la touche folk apportée par la guitare acoustique est contrebalancée par une tonalité d’ensemble profondément ancrée dans le jazz et influencée par la composante orchestrale de la musique de films.
Le 23 septembre 2013, le Suédois livre un nouvel opus intitulé Cockroach, introduit par le titre Mr Fredrikson. Sur ce neuvième album, le chanteur/songwriter s’abandonne tantôt à la mélancolie, tantôt à une agréable paranoïa avant de se laisser envahir par une confusion au goût amer ou par la douleur lancinante de souvenirs entachés. Il déborde de rythmes fiévreux, de batteries puissantes et de percussions singulières, occupant ainsi une place à part dans l’œuvre de Jay-Jay.

Après une collaboration avec C2C sur le titre Give Up the Ghost, l’artiste a souhaité poursuivre le travail entamé sur la chanson jazzy Dilemma extraite de son précédent album Spellbound (2011). "Le fait de travailler sur ces arrangements a représenté un tournant, explique-t-il. Réintroduire toutes ces percussions et ces batteries dans le studio m’a donné envie de laisser une intensité plus forte traverser mon prochain album."
A l’occasion de cette sortie, un concert est donné à Paris, le 14 avril 2013 au Café de la Danse.

Sorte d’anti-héros romantique, Jay Jay Johanson revient le 15 juin 2015 avec un nouvel album intitulé Opium. Seize ans après ses débuts, sa musique est toujours aussi ensorcelante... A vérifier en live le 8 juin 2015 au Café de la Danse.

Pour être informé des dernières news musicales, suivez-nous sur Facebook !