eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Bordeaux Lyon Marseille Nantes Toulouse Guides France Musique Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Guides France > Bretagne > Le domaine de Quintin aux deux châteaux

Le domaine de Quintin aux deux châteaux

Dernière mise à jour : mercredi 20 août 2014

Deux châteaux dans un même parc, une manière différente de visiter la Bretagne intérieure, depuis Quintin dans les Côtes d’Armor.

En surplomb de ce chef lieu de canton de 10 000 habitants, se trouve le vieux château du XVIIe siècle. C’est le plus visible depuis la ville. Un bâtiment reconnu par les monuments historiques pour la qualité de sa Tour des archives adossée au mur d’enceinte, ses jardins à la française. Le château du XVIIIe siècle dit le neuf,est quant à lui inscrit à l’inventaire des monuments historiques.

A propos du vieux château : le protestant Amaury Gouyon, marquis de La Moussaye et gouverneur de Bretagne, racheta le fief de Quintin en 1638 à son beau-frère le duc de La Trémoille. La population trouvant le nouveau propriétaire trop zélé sur à ses convictions religieux, obtint du roi dès 1640, la mise en place de conditions restrictives dans la vente du fief.
Ainsi, le marquis ne pu résider à Quintin plus de 15 jours d’affilé et encore, pas plus de 4 fois par an. En 1643, fort de son influence auprès d’Anne d’Autriche, le marquis obtint la levée de quelques restrictions. Confiant en son avenir à Quintin, Amaury Gouyon entrepris la construction de ce qui va devenir le vieux château. Le projet était ambitieux, trop surement, à la mort du marquis 20 ans plus tard seul un quart de l’édifice était sur pied.

Le Château neuf pour sa part est issu de la transformation des communs du projet inachevé des de la Moussaye. En 1681, Guy-Aldonce de Durfort Maréchal de Lorges a entrepris cette transformation qui fut enrichi sur l’aile nord, en 1786 par le vicomte de Choiseul-Praslin. C’est ce château que l’on visite aujourd’hui.

La ville de Quintin s’ouvre également à la visite : la basique, les maisons à pans de bois, le circuit botanique, la promenade en calèche jusqu’au moulin de la perche ... L’arboretum de la salle verte, le parc Roz Maria.


Retrouver les 50 sites touristiques incontournable de Bretagne


Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.