evous
repérez, proposez, partagez

Accueil > Paris > Vivre à Paris > Politique, Paris > Législatives à Paris et en Ile-de-France > Législatives 2017 : Les candidats à Paris

Législatives 2017 : Les candidats à Paris

lundi 12 juin 2017, par Benoît, Jean

Découvrez les candidatures aux élections législatives de 2017.

Les candidats aux élections législatives de 2017 commencent à être dévoilés. La grande inconnue reste l’équipe que doit constituer les troupes d’En marche, savant mélange de personnes issues de la société civile et de figures politiques chipées à la gauche et à la droite.


1ère circonscription (Ier - IIe - VIIIe - IXe arrondissements)
Vincent BALADI (DVD)
Victoria BARIGANT (EELV)
Sylvie BAYLE (PC)
Laurence BOULINIER (LO)
Ida de CHAVAGNAC (PCD)
Guylaine COEFFIER
Patrick COMOY (LFI)
Mathilde de BAYSER
Jacques DOR
Louis de GENOUILLAC
Nathalie GORDTS
Ronan LE ROY
Jean-François LEGARET (LR)
Eric LEVAVASSEUR
Sylvain MAILLARD (LREM)
Micha MAZAHERI (PA)
Pascal MUNIER
Louis-Max de NAZELLE
Bérangère QUINTERNET (UPR)
Christophe TAVERNIER (DLF)
Marc VALLAUD
Pauline VERON (PS)

2e circonscription (Ve - VIe - VIIe)
Alain AVRONSART
Delphine BENIN
Pauline BETTON (PCD)
Manon BOUQUIN
Jan-Edouard BRUNIE (DLF)
Edmond COULOT
Fabien COUTURE (PA)
David de PREVAL
Laurent GAMET
Henri GUAINO
Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET (LR)
Fabien LASSALLE
Gilles LE GENDRE (LREM)
Jean-Pierre LECOQ (dissident LR)
Dominique LELYS
Christine LICHTENAUER (LO)
Alain PENSO
Anne-Françoise PRUNIERES (LFI)
Annick PUYOOU
Lorraine QUESTIAUX (PC)
Marine ROSSET (PS)
Nicolas ROUSSEAUX
Gilles SEIGNAN (EELV)
Anne ZANGHELLINI (UPR).

3e circonscription (XVIIe - XVIIIe)
Violaine BOUCHARD
Damien BUSSON
Marthe CAUDE
Christophe COULOT
Blandine CREPY
Adrien DELASSUS (EELV) ,
Christophe DUBOIS
François GIORDANO (DLF)
Stanislas GUERINI (LREM)
Anne Charlotte JAMIN (PCD)
Isabelle JARRY
Aurélien LEGRAND (FN)
Annick LEPETIT (PS)
Laurent LEVARD
Nadine MEZENCE (PC)
Valérie NAHMIAS (UDI-LR)
Nicolas PANEL (UPR)
Magali PAPE
Sophie ROBIN (LO)

4e circonscription (XVIe - XVIIe)
Florent BARBE
Jean-Charles BAUDOIN
Claudine CARDOT (PCD)
Ilana CICUREL (LREM)
Hanna-Marianne CLAIRIERE (EELV)
Fabrice DASSIE (PS)
Fabienne DOS SANTOS (PC)
Jean-Marc FAYOLLE
Eve FROGER
Jérôme HIRIGOYEN (PA)
Brigitte KUSTER (LR)
Pierre LEVENARD (LO)
Mélanie MONIER (LFI)
Michel RAMEL
Alice RICHARD de SOULTRAIT
Nadejda SILANINA (DLF)
Michel SIMONNOT
Arnaud VOJINOVIC (UPR)

5e circonscription (IIIe - Xe)
Valérian ALMARIC
Raymond BASSIL
Julien BAYOU (EELV)
Bruno BLUM (PA)
Anastasia CONTE
Monique DABAT (LO)
Seybah DAGOMA (PS)
Carine EDERICH
Patricia FONTAINE
Edouard GAUDOT
Benjamin GRIVEAUX (LREM)
Alexandre HAYEK
Marie-Christine JAPPONT
Marie-José LASSELAIN
Didier LE RESTE (PC)
Deborah PAWLIK (LR)
Romain ROSE (UPR)
Thomas WATANABE VERMOREL
Lou WELGRYN
Layla YAKOUB (LFI)

6e circonscription (XIe - XXe)
Amré ABOU ALI
Christian AGON
Radhouane BEN BOUZID
Léa BONS
Stéphane CASSE
Alexandre DAMPURÉ
Guy DEBALLE
Nicolas DENIS (UPR)
Cécile DUFLOT (EELV- PS)
Juliette FAUCHET
Michel FIZE
Yves FREMION
Anne-Catherine GODDE (LO)
Henri GROUES
Mohamed HAOUAS
Hélène HAUTVAL (UDI LR)
Catherine HELAYEL (PA)
Henriane JEGO
Maxime LAGLASSE
Naïma MOGHIR
Nawel OUMER (dissidente PS)
Pauline PENET (PCD)
Pierre PERSON (LREM)
Régis ROLLES
Danielle SIMONNET (LFI)
Adrien TIBERTI (PC).

7e circonscription (IVe - XIe - XIIe)
David ARAULT
Patrick BLOCHE (PS)
Nicolas BONNET OULALDJ (PC)
Thibert BULLIER
Marie-Sophie CAZIN
Isabelle COCHARD
Jérémy DERNY
Caroline DUEZ (DLF)
Iman EL GOHARY
Corine FAUGERON (EELV)
Sandra FELLOUS
Isabelle LAENG
Jean-Charles LALLEMAND (LFI)
Julie MARTIN (PA)
Gabrielle NEREUIL
Aurélia PETIT (LO)
Matthieu QUADRELLI (PCD)
Vincent ROGER (LR)
Michèle ROYEZ (UPR)
Pâcome RUPIN (LREM)

8e circonscription (XIIe - XXe)
Simon ARNAUDET
Laetitia AVIA (LREM)
Clément BONY (LFI)
Jean-Philippe COURNET (PA)
Aurélie JOCHAUD (LO)
Marianne JOURNIAC (PC)
Catherine LASSENAY (UPR)
Werner LATOURNALD
Franck MARGAIN (PCD)
Anastasia MARIE (DLF)
Sandrine MAZETIER (PS)
Omar MECHERI
Valérie MONTANDON (LR)
Frédéric PERROT
Emmanuelle PIERRE-MARIE (EELV)
Mohammed El Amine SAHBATOU
Rosalie THIMOTTE (FN)

9e circonscription (XIIIe)
Jean-Noël AQUA (PC)
Florence BEDAGUE (LO)
Fanny BENARD
Yorick BERGER
Corinne BERTHAUD
Franck BONOT
Benoît CHAZERAND
Cendrine CHEREIL de LA RIVIERE (DLF)
Boris DOUCHIN (PA)
Laure ESQUIEU (LR )
Jöel EZAOUI
David FLACHER
Martin LAGANE
Nathalie LAVILLE
Anne LIMOGE (UPR)
Elise MAZELLA
Claire MONOD (EELV)
Chrystelle PELLEGRINO
Raphael QNOUCH (LFI)
Benjamin REQUET
Bernard SOK
Elisabeth STIBBE
Buon TAN (LREM)
Laurent TRUCHOT

10e circonscription (XIIIe - XIVe)
Olivia BAILLE (LO)
Sybille BERNARD (EELV)
Julien BOCHER
Florence BROSSAT
Marc BUCHER (PCD)
Leïla CHAIBI (LFI)
Maxime COCHARD (PC)
Romain DAVID
Alice DEFRANOUX
Laurent DUPLOUY
Laure-Anne EMO
Gwenaëlle JEZEQUEL
Alexandre KADUR
Anne-Christine LANG (LREM)
Thiphaine LEOST
Ewen MARECHAL (UPR)
Isabelle MARTIN (DLF)
Myassa OUMSALEM
Sandrine RICHARD (LR)
Ryadh SALLEM (PS)
Sylvia SKORIC
Laurence VOLBART (PA)

11e circonscription (VIe - XIVe)
Marc AGENIS NEVERS (UPR)
Elisabeth BASTON
Anne BILLOET
Marielle BLANC-PERNIN
Pascal CHERKI (PS)
Luce CONDAMINE (PA)
Jean-Pierre COULOMB (LFI)
Miron CUSA
François de GRAILLY (DLF)
Bruno de FROMONT (PCD)
Anissa GHAIDI (PC)
Christian LAURUT
Florentin LETISSIER (EELV)
Armelle MALVOISIN
Cyrille NIOL
Hippolyte PETERS-DESTERACT
Marielle de SARNEZ (LREM)
Jean-Roch SERGENT
Francis SZPINER (LR)
Laurent VINCIGUERRA (LO)

12e circonscription (VIIe - XVe)
Gersende ANDRÉ
Jeanne DIAZ
Elisabeth DOUVILLE
Philippe GOUJON (LR)
Olivia GRÉGOIRE (LREM)
Béatrice HENOUX (UPR)
Isabelle LE GAL
Patrick LEFRANÇOIS (LFI)
Dominique MAHE (DLF)
Isabelle MATHURIN (PC)
Sylvie MILLION (LO)
Grégory MOREAU (PA)
Agnès PAGEARD ép. VANDENBROUCKE
Morgan RUAUD
Florian SITBON (PS)
France TALANDIER (EELV)

13e circonscription (XVe)
Magalhy BERTO (LFI)
Annie BOUBAULT (LO)
Thibaut BRAGE (EELV)
Nathan BURLON
Léontine Cécile CHARD-TOMBAREL
Naza CHIFFERT (PS)
Marie-Laurence de LARTIGUE (PA)
Wallerand de SAINT JUST (FN)
Florence GABAY
Alain HOUILLEZ
Jean-François LAMOUR (LR)
Laurence PATRICE (PC)
Marion RACANIERE (DLF)
Hugues RENSON (LREM)
Erwan ROHOU
Jean SERVIN (PCD)
Victoria SORGE
Nicolas TERVER (UPR)

14e circonscription (XVIe)
Valérie BOUGAULT-DELAGE (LREM)
Sophie CAILLAUD
Laura DERNANI (UPR)
Armelle GOASGUEN
Claude GOASGUEN (LR)
Michel GOBILLON
Sarah HARCHAOUI
Ghislain LAFONT
Rémy LETE (EELV)
Marlène LEY (LO)
Xavier LOUY (DLF)
Flore MADELIN (PC)
Diane MAUGEIS de BOURGUESDON (PCD)
Alexandra MOUTON (LFI)
Kenza STEPHENT
Vanessa WAGNER (PA)
Pierre-Alain WEILL (PS)

15e circonscription (XXe)
Nina ABDOULHAMIDI
Colette ANGLADA (UPR)
Philippe ARAGON
Jacques BAUDRIER (PC)
Florence CASTILLON
Didier CHABAILLE
Arnaud CHARVILLAT (LO)
Olivier COHEN (PA)
Roger DOMARD
Ariane DREYFUS
Hicham FASSI FIHRI
Antoinette GUHL (EELV)
Mehdi KEMOUNE (LFI)
Dalila LASFAR
Hervé MASNYOU
George PAU-LANGEVIN (PS)
Atanase PERIFAN (LR)
Jean-Philippe RENAU
Hélène TESTUD
Adil TOUAIMIA-KABBOUCH
Christophe VERSINI (FN)

16e circonscription (XIXe)
Kadie BAH
Somalia BARRO
François BECHIEAU-NAHON
Mériam BOUSSEBSI
Michel BULTÉ
Vittorio CALLEGARI
Jean-Christophe CAMBADELIS (PS)
Pierre CHARITAT
Alexandre COHEN
Emmanuel DEBANNE
Gaspard DELANOË
Anne DESCOUTURE
Danièle HOLLAND (DLF)
Yasmina KHAZNAWI
Sarah LEGRAIN (LFI)
Dan LERT (EELV)
Lyasid MAHALAINE
Mounir MAHJOUBI (LREM)
Francis MBELLA
Anne-Constance ONGHENA (LR)
Marina PODGORNY (LO)
Alexandre RISSO (UPR)
Simone SEBBAN
Sergio TINTI (PC)

17e circonscription (XVIIIe- XIXe)
Catherine AUBERT (UPR)
Ian BROSSAT (PC)
Colombe BROSSEL (PS)
Stéphanie BRUHIERE
Bernardette CHABANET
Babette de ROZIERES (LR)
Chloé DESFACHELLE
Arhella ELSODY (PCD)
Béatrice FAILLÈS (LREM)
Vanessa LANCELOT
Stéphane LE GOFF (LO)
Douchka MARKOVIC (EELV)
Fetta MELLAS
Christian MELLINGER
Danièle OBONO (LFI)
Franck PUPUNAT
Jade ROZENKRANC
Daniel VAILLANT (dissident)
Philippe VALDENAIRE
Mohamedy YAFFA

18e circonscription (IXe - XVIIIe)
Camille ALIX
Arnaud AMBROSELLI
Carla ARENAS
Alena AVERIYANOVA (DLF)
Violette BARANDA
Félix BEPPO
Pierre-Yves BOURNAZEL (LR)
Gilles BRUNEBARBE
Caroline de HAAS (PC)
Marie-José DUVAL
Myriam EL KHOMRI (PS)
Franck HERLANGE
Yves HULOT
Annie LAVENIER
Catherine LISCOËT
Constantine NANFAH (PCD)
Sébastien PERIMONY
Sylvain PERRET (PA)
Michèle POHYER (LO)
Francis SANDO
Fatou TALL
Pierre TONDEUX
Paul VANNIER (LFI)
Mathilde VASSOR
Jean-Baptiste VILLEMUR (UPR)
Arnaud VIVIANT


LEGISLATIVES 2012

Revenons sur le scrutin de 2012. Avec pas moins de 301 postulants à l’Assemblée nationale, Paris était alors le département français le plus dense en candidatures. Au niveau national, plus de 6500 personnes briguaient un strapontin au palais Bourbon.
Principale innovation par rapport à 2007 : le redécoupage des circonscriptions législatives. Par le passé, la capitale élisait 21 députés. Ils sont désormais 18. Conséquence : les circonscriptions ne correspondent plus vraiment aux frontières des arrondissements parisiens. Ce qui laisse présager d’éventuelles surprises...

Tout au long de la campagne, Evous.fr fait le point sur cette page des annonces marquantes concernant la course à l’Assemblée nationale à Paris et en Ile-de-France.

Rachida Dati en décembre 2011 lors de la convention ambition de l'UMP301 candidats dévoilés à Paris. Le ministère de l’Intérieur a officialisé cette semaine la liste des candidats aux législatives.
Rachida Dati renonce à se présenter face à François Fillon. Coup de théâtre ce mercredi 16 mai au matin : le Figaro Magazine révèle, dans une interview à paraître vendredi 18, que Rachida Dati renonce à se présenter face à l’ex-Premier ministre François Fillon aux prochaines élections législatives. La raison évoquée ? Ne pas "ajouter de la division à l’échec". La maire du 7e arrondissement, qui est revenue au premier plan pendant la campagne présidentielle, précise dans cette même interview dont des extraits ont été rendus publics ce mercredi : "De nombreuses propositions alternatives m’ont été faites : des circonscriptions dites ’acquises’ à la droite en Ile-de-France et aussi à Paris, comme la 12e circonscription (ndlr : le député UMP Philippe Goujon y brigue un nouveau mandat) ou encore la suppléance de François Fillon. Respectueuse des Français, j’ai refusé." Pour rappel : l’eurodéputée "rebelle" de l’UMP faisait face au désormais ex-Premier ministre dans la 2e circonscription de Paris, qui couvre une partie du 7e arrondissement. Une circonscription où le PS a investi le célèbre généticien Axel Kahn. Début mars, Rachida Dati affichait pourtant sa confiance sur LCI : "Je suis élue du 7e arrondissement, je suis conseiller de Paris, je suis tous les jours au service des Parisiens et des habitants. Je n’ai pas changé, je serai candidate aux législatives. Vous savez, ça n’est pas moi qui divise ma famille politique en essayant d’être élue là où je n’ai aucune attache." A noter que dans cette même 2e circonscription, le centriste Alain Lambert a renoncé à se présenter.

Cécile Duflot adoubée par le PS, Hoffman-Rispal suppléante. Les si controversés accords entre Parti socialiste et Europe Ecologie-Les Verts (EELV) ont permis à la secrétaire nationale du parti écologiste d’obtenir la 6e circonscription, traditionnellement acquise à la gauche. L’accord prévoit, en cas de victoire de la gauche, un groupe écologiste de 25 à 30 députés à l’Assemblée nationale. Problème : la députée socialiste sortante Danièle Hoffman-Rispal a longtemps menacé d’une candidature dissidente. Tout est rentré dans l’ordre puisque la socialiste est désormais suppléante de la candidate Cécile Duflot. Danièle Hoffman-Rispal a même de grandes chances de retrouver son siège à l’Assemblée nationale puisque la chef de file des écologistes est fortement pressentie au gouvernement.

Serge Blisko renonce face à Denis Baupin. Le député PS sortant Serge Blisko avait annoncé qu’il maintenait sa candidature malgré l’accord EELV-PS prévoyant l’investiture de Denis Baupin dans la 10e circonscription (13e et 14e arrondissements de Paris). Mardi 15 mai, des responsables socialistes auraient finalement affirmé que Serge Blisko faisait machine arrière ! En parallèle, l’adjoint au maire Denis Baupin et le maire PS du 13e annonçaient le dépôt de leur candidature, l’un en tant que candidat à l’Assemblée nationale, l’autre en qualité de suppléant.

Carrère-Gée laisse la 11e à Lecoq. Marie-Claire Carrère-Gée, conseillère du 14e arrondissement de Paris, avait demandé à l’UMP de revoir les investitures à droite. Elle visait la 11e circonscription, à cheval entre les 6e et 14e arrondissements. Problème, l’UMP y a investi le maire du 6e arrondissement de Paris Jean-Pierre Lecoq. Face au refus de l’UMP de réexaminer les investitures à Paris, Marie-Claire Carrère-Gée a fait savoir dans un communiqué qu’elle renonçait à se présenter, non sans lancer une pique à son adversaire : "Je n’aurai donc pas le même comportement que M. Lecoq, qui n’a pas hésité à se présenter en candidat dissident à plusieurs reprises, la dernière en date lors des dernières élections sénatoriales où il a fait risquer à notre famille politique, non seulement un siège de sénateur de Paris, mais la majorité de droite au Sénat."

Jean Sarkozy, c’est non. Le fils du désormais ex-président de la République aurait exprimé son souhait de se présenter aux législatives dans les Hauts-de-Seine. Nicolas Sarkozy l’en aurait dissuadé en précisant que "les Sarkozy ont besoin de se faire oublier".

Guaino dans les Yvelines. Henri Guaino, le médiatique "conseiller spécial" de Nicolas Sarkozy, l’homme qui a écrit pendant plus de 5 ans les discours du candidat puis président de la République, aimerait rejoindre les rangs de l’Assemblée nationale. L’UMP vient d’officialiser son investiture dans les Yvelines. Où ? Dans la 3e circonscription du département. Cette investiture tardive pourrait causer des troubles proches de ceux qui ont émaillé l’arrivée de Claude Guéant dans les Hauts-de-Seine (lire plus bas) puisque l’élu local Olivier Delaporte, maire de La Celle-Saint-Cloud, réfléchirait à se présenter en dissident...

Front de gauche : 18 candidats... sans Mélenchon. Après avoir été un temps vu à Paris, l’ex-candidat à l’élection présidentielle Jean-Luc Mélenchon a finalement été investi dans le Nord, dans la même circonscription que Marine Le Pen. Sans Jean-Luc Mélenchon, donc, le Front de gauche a présenté début mars 18 candidats à Paris, soit un dans chaque circonscription, ce qui balaie toute logique d’accord local avec le PS. Mais la partie sera délicate. Le Front de gauche ne possède qu’une députée sortante, Martine Billard, et sa circonscription est victime du nouveau découpage électoral. Fort de la popularité de son leader Jean-Luc Mélenchon, le Front de gauche affiche malgré tout une forte ambition : "L’objectif est de faire réélire notre députée sortante Martine Billard et de faire du Front de Gauche une force incontournable à Paris", a déclaré à l’AFP Ian Brossat, président du groupe PCF/PG au Conseil de Paris et candidat dans la 17e circonscription. D’autres personnages médiatiques parmi les candidats ? Didier Le Reste, l’ex-secrétaire général de la CGT-cheminots, se présente dans la 15ème circonscription avec l’actrice Sophie de la Rochefoucauld en suppléante, et la vice-présidente de la Ligue des droits de l’Homme Dominique Noguerès brigue un mandat dans la 11e circonscription.

Nouveau Centre : un boulevard pour Lagarde et Santini, Blanc s’arrête. Le comité exécutif du Nouveau Centre a investi 127 candidats dans l’Hexagone, des circonscriptions où l’UMP n’a pas de député sortant, afin d’éviter toute concurrence. Parmi les personnalités de la région francilienne, Jean-Christophe Lagarde, député sortant dans la 5e circonscription de Seine-Saint-Denis, a de nouveau été investi, tout comme André Santini, ancien ministre de Nicolas Sarkozy, à Issy-les-Moulineaux (10e circonscription des Hauts-de-Seine). Les deux députés NC ne devraient pas connaître de difficulté à être réélus puisque l’UMP leur laissent le champ libre. La raison ? Ils ont tous deux décidé de soutenir Nicolas Sarkozy dès le 1er tour de l’élection présidentielle plutôt qu’Hervé Morin, quand celui-ci était encore le candidat du Nouveau Centre. Troisième et dernière "star" francilienne du Nouveau Centre : l’ancien président de la RATP et d’Air France Christian Blanc. Conformément à ce qu’il avait annoncé, il ne brigue pas un 3e mandat dans la 3e circonscription des Yvelines.

Charles Beigbeder investi à Paris. Le conseil d’investiture de l’UMP n’avait pas uniquement le cas Dati-Fillon à régler mercredi 11 janvier... Dans les autres circonscriptions, parmi les investitures surprises ou notables, notons les désignations de Charles Beigbeder pour la 8e circonscription, de Pierre Lellouche pour la 1ère ou du sortant Jean-François Lamour pour la 13ème. A noter que des dissidences persistent à la mi-mai : la maire du 17e arrondissement Brigitte Kuster (dissidente) face à Bernard Debré (investi par l’UMP) dans la 4e circonscription, Franck Margain (dissident, conseiller régional et vice-président du Pari chrétien démocrate) face à Charles Begbeider (investi dans la 8e circonscription), ou encore David Alphand (dissident UMP) et Valérie Sachs (dissidente Nouveau Centre) face au maire du 16e Claude Goasguen dans la 14e circonscription.

Rama Yade candidate... feu vert ! La n°2 du Parti radical, de Jean-Louis Borloo, brigue depuis plusieurs mois une circonscription à cheval entre Asnières et Colombes, détenue par Manuel Aeschlimann (UMP). Elle se présente ainsi face au député UMP sortant et probablement face au maire PS de Colombes Philippe Sarre. Seul souci : l’élue francilienne s’est embourbée dans une affaire concernant sa domiciliation à Colombes avec pour épilogue sa radiation des listes électorales dans la ville des Hauts-de-Seine. La candidature aux oubliettes ? Non car une décision de justice a confirmé son "domicile réel" dans le 18e arrondissement de Paris. Electrice à Paris, rien ne l’empêche de briguer un mandat de député et ce dans n’importe quelle circonscription de France. Elle a donc le champ libre pour se présenter dans les Hauts-de-Seine.

Claude Guéant en 2011 - UMPClaude Guéant à Boulogne-Billancourt. Malgré l’opposition de Thierry Solère, le suppléant du député sortant Pierre-Christophe Baguet, dans la 9e circonscription des Hauts-de-Seine, Claude Guéant a été officiellement investi par l’UMP à Boulogne. Thierry Solère, par ailleurs vice-président du conseil général des Hauts-de-Seine, n’a pas dit son dernier mot puisqu’il a décidé de se maintenir et a même lancé sa campagne. L’UMP a décidé d’exclure le frondeur.

Jean-Christophe Fromantin soutenu par l’UMP à Neuilly ? Surprise mercredi 10 janvier : l’investiture concernant l’ancienne circonscription de Nicolas Sarkozy, qui englobe notamment Neuilly, a été "réservée", la décision finale étant reportée. Joëlle Ceccaldi-Raynaud, maire UMP de Puteaux et députée sortante, ne se représente pas. Afin de laisser le champ libre au maire divers droite de Neuilly, Jean-Christophe Fromantin ? Cette décision serait un véritable adoubement pour celui qui s’était fait connaître en s’opposant au parachutage du porte-parole du début de mandat de Nicolas Sarkozy à l’Elysée, David Martinon.

Clémentine Autain en Seine-Saint-Denis. La féministe résidant à Montreuil, ancienne adjointe au maire de Paris, participe à l’élection législative en tant que suppléante du député sortant François Asensi (Front de gauche) dans la 11e circonscription du département, à cheval sur les villes de Sevran, Tremblay et Villepinte. Cette circonscription acquise à la gauche risque malgré tout d’être disputée puisque le maire de Sevran Stéphane Gatignon se présente face à eux avec le soutien du PS et d’Europe Ecologie-Les Verts.

Bruno Beschizza en Seine-Saint-Denis. L’ex-syndicaliste policier a obtenu l’investiture UMP pour la 3e circonscription du département, qui comprend notamment Neuilly-Plaisance et Noisy-le-Grand.


LÉGISLATIVES 2012 : LES CANDIDATURES INSOLITES

Les élections ont toujours été prétexte au sourire. Rappelez-vous, par exemple, de la candidature de Gogol Ier à la présidentielle 1995. Rappelez-vous aussi de l’éternelle candidate du Parti du plaisir... qui n’obtient jamais les 500 signatures. Nul besoin de passer par la case signatures de maires pour les législatives. La fameuse Cindy’Lee est donc cette fois officiellement candidate aux élections législatives à Paris. Tour d’horizon des prétendants parisiens à l’Assemblée nationale ayant choisi une posture décalée, l’humour ou la provocation afin de capter l’attention...

Cindy’Lee, candidate du Parti du plaisir dans la 7e circonscription de Paris. Son programme : "Pour qu’un vent d’hédonisme souffle sur la France", voilà la phrase qui barre la têtière du site Web de son parti. La strip-teaseuse a pourtant un programme très classique ("faciliter l’accès au logement", "faire reconnaître le vote blanc"...) à l’exception d’une mesure qui traite du problème de la prostitution : "donner un statut social aux prostituées". A noter : afin d’éviter que "Cindy Lee fasse de l’ombre aux candidats sérieux", la candidate du Parti radical dans cette même circonscription, Anne Lebreton, a décidé de faire la "femme sandwich" en installant des affiches et des ballons turquoises (la couleur du Parti radical) gonflés à l’hélium sur son vélo. Elle se promène ainsi tous les après-midi dans sa circonscription...

Gaspard Delanoë, candidat du Parti Faire un Tour (ou P.F.T., à prononcer Pffft) dans la 5e circonscription de Paris. Son programme : "délocalisation de tous les ministères" en banlieue, le vote "obligatoire pour tous les citoyens", la "réouverture des maisons closes", une journée de congés payés pour chaque citoyen le jour de son anniversaire, , le tirage au sort de 5% des députés et de 5% des sénateurs, le "rattachement de la Wallonie à la France", la transformation des niches fiscales en "alvéoles fiscales", la "légalisation du mariage entre homosexuels et hétérosexuels", le service civique obligatoire pour tous les 18-21 ans ("effectué dans une agence Pôle Emploi afin que chacun se familiarise avec ce qui l’attend dans l’avenir"), l’interdiction "absolue et définitive" du cumul des mandats ("sous peine de tortures")...

DES AFFICHES LOUFOQUES

Certaines affiches font le buzz. Les internautes s’amusent notamment à compiler les affiches les plus "LOL" sur un trumblr intitulé Lolgislatives 2012. Plusieurs candidats parisiens y sont mis à l’honneur.

Grégory Berthault, candidat de l’Alliance écologiste indépendante (AEI) dans la 1e circonscription de Paris

Nicolas Rousseaux, candidat "divers droite" de la 2e circonscription de Paris

Miron Cusa, candidat du mouvement hommes animaux nature (MHAN) dans la 11e circonscription de Paris

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.