evous
repérez, proposez, partagez

Accueil > Guides France > Dordogne et Périgord (24) > Les 30 sites incontournables en Périgord

Les 30 sites incontournables en Périgord

mardi 13 juin 2017, par Alain Rassat, Christian Frank

30 arrêts incontournables en Dordogne ! Bien sûr, la liste est infinie ou presque. Le Périgord est si vaste et si dense que les balades à effectuer ici sont vraiment très nombreuses. Le nombre de châteaux est soi-disant de 1.001 ! Mais seulement quelques-uns sont ouverts à la visite. Les jardins, les grottes, la préhistoire, mais aussi les rivières, les forêts et les vieilles pierres, tout se découvre de près ou de loin... Sans oublier la gastronomie avec le foie gras, les confits, les magrets, les cèpes, les truffes, les noix, les vins de Bergerac et de Monbazillac...

Voir Aussi : Top des sites touristiques en France : Quels monuments, musées parc d’attraction site naturels visiter ?

Accès rapide : Jardins de l’Imaginaire - Jardins d’Eyrignac - Château de Fénélon - Château de Montfort - Le village de Domme - Château de la Malartrie - La ville de Sarlat - Jardins de Marqueyssac - Château de Beynac - Château fort de Castelnaud - Château des Milandes - Château de Puymartin - Château de Commarque - Les Cabanes du Breuil - Biron - Le Cloître de Cadouin - Le Gouffre de Proumeyssac - Le Bugue - Grotte du Grand Roc - Musée National de la Préhistoire - La Roque St Christophe - Grotte aux Cent mammouths - Château de Chabans - Château de Losse - Le Thot : parc animalier - Les grottes de Lascaux II - Le château de Hautefort - Cathédrale St Front à Périgueux - Château de Puyguilhem - Château de Bourdeilles

Voici une liste de quelques sites incontournables, à voir ou à revoir en priorité. En sachant que, très souvent, tout près d’un site célèbre peut s’en cacher un autre beaucoup moins connu mais tout aussi intéressant... Cette liste est proposée dans une suite logique de visites à effectuer "par la route". Ce qui peut aussi permettre de s’assurer de ne pas passer à côté d’un site célèbre sans le savoir...

Bonnes vacances...

Si vous arrivez par le nord-est ou l’est du département de la Dordogne (soit par Brive, Limoges, Clermont), vous pouvez commencer votre découverte par Terrasson et la Vallée de la Vézère...


Première étape

A Terrasson Lavilledieu (Dordogne), vous êtes en Périgord Noir, et vous pouvez découvrir les Jardins de l’Imaginaire, la vieille ville et ses remparts sur la Vézère, et le musée du chocolat Bovetti.

Vous pouvez ensuite prendre la direction, soit de Montignac-Lascaux (mais nous y reviendrons ensuite), soit de Hautefort, soit de Sarlat par La Feuillade, Chavagnac et Salignac. Cette route est surprenante et agréable.


Deuxième étape

A Salignac, Les Jardins d’Eyrignac sont des jardins à la française, sur 10 ha, qui accueillent près de 100.000 visiteurs l’an. "C’est un très bel exemple d’art topiaire, un lieu historique avec sa demeure du XVIIe siècle, un jardin de conception récente avec des perspectives et des arbustes taillés à la main, au plomb, c’est unique. C’est de la sculpture" dit Louis Laforge, présentateur Des racines et des ailes sur FR3.

Si vous arrivez par le sud-est du département (par Souillac, Rocamadour, le gouffre de Padirac, Cahors, Toulouse, Gourdon)...


Troisième étape

Château de Fénélon

- A Carlux, traverser la rivière Dordogne pour rejoindre le château de Sainte Mondane dit Château de Fénélon. C’est ici que naquit l’écrivain en 1651 (photo ci-jointe).

Retraversez la rivière pour Carsac-Aillac...


Quatrième étape

Le château de Montfort est magnifique, posé sur une falaise. Mais il est privé et fermé au public à Vitrac sur la RN 703, à quelques kilomètres au sud de Sarlat.

Cinquième étape

Bastide de Domme

Le village de Domme... Une bastide avec de magnifiques portes d’entrée. Des grottes qui servaient d’habitat durant la guerre de Cent ans et beaucoup plus loin pour les rhinocéros et les bisons ! Un panorama exceptionnel sur la rivière Dordogne.
Posée sur les hauteurs de la falaise, Domme domine la vallée de la Dordogne. Les esprits chagrins regretteront la cohue qui envahit tout l’été la bastide, mais la foule s’éclaircit dès que l’on s’écarte de la Grand-Rue. Ruelles et autres traverses presque tranquilles... permettent d’admirer fenêtres à meneau, en encorbellement, petits personnages sculptés. Passer par la porte des Tours dans laquelle ont été enfermés 70 templiers en 1307, avant de se rendre au belvédère pour admirer une vue à couper le souffle. Laisser la voiture au parking gratuit en contrebas. L’été, la grotte (à cristallisation) de Domme se visite de 10 h à 18 h 40 (45 minutes de visite). Le 20 juillet, nocturne artisanal à partir de 18 h. Festival de la BD le 15 août. Marché le jeudi matin.
Tarif (grotte + retour en petit train) : 8 E ; enfant : 5.50 E. Office du tourisme, place de la Halle : 05.53.31.71.00. www.ot-domme.com.

Sixième étape

Le château de la Malartrie à La Roque-Gageac, un château renaissance privé et à louer !! (Son emplacement est "de rêve" : dans le carré d’or Marqueyssac, Beynac, Castelnaud, Milandes).

Septième étape

La ville de Sarlat est une cité médiévale qui atteignit son apogée au XIIIe siècle. L’abbaye carolingienne de Sarlat est la seule à avoir été épargnée par les Vikings car située à l’écart de la Dordogne et de ses affluents. Elle fut reconstruite à l’époque romane entre 1125 et 1160. En raison de la qualité architecturale de ses monuments et le fait que la cité soit sauvegardée, des films y sont tournés. C’est une étape de deux à trois heures au moins, une demi-journée est idéale, voire plus la soirée est très agréable aussi. Ce qui permet de découvrir le marché, la cathédrale et la maison où naquit l’écrivain La Boétie, des ruelles et des maisons en pierre de taille, ainsi que des Cours intérieures...

Huitième étape

Château de Castelnaud

Les Jardins de Marqueyssac Absolument magnifique. Coup de coeur pour la soirée du jeudi !

Neuvième étape

Le château de Beynac, avec une page d’histoire du temps de Richard Coeur de Lion et des guerres du Moyen-Age. Décor du film Les Visiteurs... Déjà très impressionnant d’extérieur ! L’un des plus beaux villages de France. On ne présente plus le château, fièrement dressé au-dessus de la Dordogne. Conseillons cependant à ceux que la marche n’effraie pas de garer leur voiture en bas sur le parking près de la rivière et de se rendre à pied au château. Si la montée est raide, les ruelles du village ont été entièrement restaurées et on peut toujours faire des pauses pour admirer la Dordogne, qui peu à peu se dévoile. Tous les jours, 10 h-12 h et 14 h-18 h 30. Tarif : 7 E ; enfants (5-11 ans) : 3 E. 05.53.29.50.40.

Dixième étape

Le château fort de Castelnaud. Forteresse et musée de la guerre au moyen-âge... Coup de coeur.

Onzième étape

Château de Milandes

Le château des Milandes. Le château célèbre de Joséphine Baker. Coup de coeur.

A Sarlat, on peut aussi prendre la D47 en direction de Sireuil...


Douzième étape

Le château de Puymartin. La fameuse légende de la Dame Blanche. Situé entre Sarlat et Les Eyzies. Ouvert de 10h à 12 h et de 14h à 18h en juillet, de 10h à 18h en août.

Treizième étape

Le château de Commarque... Le goût de l’authentique. En ruines, il y a encore peu. Ce château est sorti de terre au milieu (de nulle part) de forêts et près de grottes...

Entre Sarlat et les Eyzies, à St André d’Allas...


Quatorzième étape

Les Cabanes du Breuil. Un village de cabanes en pierres sèches.

Au sud de la Dordogne : St Cyprien, Belvès et Monpazier... prendre direction Villeréral en Lot-et-Garonne... sur la gauche, tournez vers


Quinzième étape

Biron. Château du 13e et 14e.

Retour à Monpazier puis passer par Beaumont, St Avit pour visiter...


Seizième étape

Le Cloître de Cadouin. De Cadouin à Audrix (20 mns) : prendre le Buisson de Cadouin, puis direction le Bugue. A 3 kms à gauche, Limeuil pour le confluent Dordogne/Vézère, puis...

Dix-septième étape

Le Gouffre de Proumeyssac est situé le long de l’ancienne route Bergerac/Sarlat. La cathédrale de cristal.

Dix-huitième étape

Le Bugue mérite une visite avec notamment le Village du Bournat, village 1900 entièrement reconstitué en vrai ainsi que les vieux métiers. Et L’Aquarium du Périgord Noir : 6.000 poissons, 30 bassins... Coup de coeur pour les deux sites internet.

Dix-neuvième étape

Aux Eyzies, la Grotte du Grand Roc...
Patrimoine de l’Humanité. Ce site est classé 2 étoiles au Guide Michelin. Sur la même falaise, un site préhistorique exceptionnel : les Abris de Laugerie Basse...

Vingtième étape

Le Musée National de la Préhistoire. L’abri Pataud. Les Eyzies.
En savoir plus ici.

Puis en direction de Montignac, après Tursac, l’habitat troglodytique à flan de falaise de...


Vingt-et-unième étape

La Roque St Christophe, une cité troglodytique à Peyzac le Moustier. Coup de coeur pour le site internet.

A Rouffignac-Saint- Cernin-de-Reillac...


Vingt-deuxième étape

La Grotte aux Cent mammouths ou grotte préhistorique de Rouffignac St Cernin avec plus de 220 gravures magdaléniennes. Visite à bord d’un train électrique !

Vingt-troisième étape

Le Château de Chabans Coup de coeur site internet. Etat major de la résistance en 1944 de Jacques Chaban-Delmas.

Vingt-quatrième étape

Le château de Losse près de Montignac, le long de la Vézère... Une élègante forteresse médiévale.
Un grand Logis Renaissance édifié entre 1570 et 1576 qui renferme un exceptionnel décor et mobilier du 16e et 17e siècles. Jardins remarquables. Photo en haut de l’article. Vue extérieure sur l’arrière.

Vingt-cinquième étape

Le Thot : parc animalier et atelier pédagogique préparant à la préhistoire. L’arrivée de fac-similés de Lascaux (du moins ceux qui reproduisent certaines fresques de la Nef, de l’Abside et du Puits) a poussé certains journalistes à nommer le site de "Lascaux II Bis".
En savoir plus ici.

Vingt-sixième étape

Les grottes de Lascaux II. Des peintures et des gravures parmi les plus émouvantes du monde.

Pourquoi pas un détour par St Amand de Coly et sa belle église ? Retour de Montignac vers Terrasson... Le Château de Sauveboeuf, que l’on aperçoit de la route le long de la Vézère, entre Montignac et Condat - Le Lardin St Lazare, est un château privé. Mais un livre vient d’être publié en mai 2009 sur le personnage militaire qui a donné son nom au château. Une histoire riche sur notre région y est à découvrir...

De Terrasson, de Montignac, c’est le moment de visiter le château de Hautefort situé à proximité de la sortie 17 sur l’A 89, sortie Thenon-La Bachellerie. Prendre St Rabier et ensuite la route touristique par Nailhac...


Vingt-septième étape

Château de Hautefort

Le château de Hautefort. Ce château du XIIe a subi un remaniement au XVIIe, ce qui lui a apporté beaucoup de raffinement dans le style château de la Loire... A découvrir : son jardin classé, sa chapelle, l’intérieur d’une tour, ses pièces meublées d’époque... Une page d’histoire à lire sur ce château

Vingt-huitième étape

A Périgueux : la Cathédrale St Front aux airs Byzantins et de Constantinople. La beauté de son clocher et de ses cinq coupoles en font un monument majeur en Dordogne, inscrit au patrimoine de l’Unesco. Des musées à voir également...

En arrivant du nord-ouest, d’Angoulême, Brantôme avec son ancienne abbaye, le cloître du 15e et le clocher roman, et après Champagnac de Belair, à Villars...


Vingt-neuvième étape

Château de Puyguilhem

Le Château de Puyguilhem...

Puis, St Jean de Côle avec son église et le château de la Marthonie du XIIe. Puis en passant par Thiviers, continuer sur Jumilhac le Grand. A Brantôme, direction Valeuil (Montagrier et Ribérac) par la D78,


Trentième étape

Le château de Bourdeilles avec son donjon médiéval du XIIe et des murs de 2,40 m !

En arrivant du sud-ouest, de Bordeaux ou d’Agen... Lamothe-Montravel, entre Ste Foy et Castillon, le château Michel de Montaigne et la tour de l’écrivain... A découvrir également Bergerac, puis en direction d’Eymet, Monbazillac...


Les dix sites les plus visités de la Dordogne :

- Lascaux II
- Château de Castelnaud
- Village du Bournat
- Gouffre de Proumeyssac
- Château de Marqueyssac
- La Roque Saint Chistophe
- Château de Beynac
- Musée National de Préhistoire
- Le Thot
- Jardin d’ Eyrignac
- Grotte du Grand Roc

Les monuments de Dordogne reçoivent quelques 2 millions de touristes par an dont 500 000 dans les seuls sites liés à la préhistoire (grottes et gouffres à cristallisations non comptés).


Autres idées de visite

- Château de l’Herm

Du château gothique érigé entre 1490 et 1520 il ne reste que des ruines. Spectaculaires et romantiques : Eugène Le Roy, à la fin du XIXe siècle, y planta le décor de son « Jacquou le Croquant » (1899). L’imposante carcasse dévoile trois majestueuses cheminées superposées, accrochées dans le vide, un rare escalier en vis logé dans une tour polygonale. Tous les jours, 10 h-19 h. Tarif : 6 E ; moins de 16 ans : gratuit. 05.53.05.46.61.

- Peyzac-Le-Moustier : La Roque-Saint-Christophe

De la falaise, on embrasse un large panorama sur la plaine en contrebas et sur la Vézère. Site imprenable, La Roque fut occupée dès les temps préhistoriques et devint au Moyen Age une véritable cité. Pendant la visite, on découvre comment les guetteurs placés à des points stratégiques de la rivière donnaient l’alarme en cas d’attaque. (Programmer la visite de préférence tôt le matin.)
Tous les jours, 10 h-20 h. Questionnaire-jeux pour les enfants. Tarif : 7 E ; enfants (5-11 ans) : 3 E. 05.53.50.70.45.

- Saint-André-D’Allas : Les cabanes du Breuil

A l’écart des circuits touristiques classiques et de son patrimoine prestigieux, Le Breuil permet de découvrir l’habitat rural des bénédictins de Sarlat jusqu’au XVe siècle. Ces petites cabanes -les bories- ont été entièrement bâties en pierres sèches sans aucun liant (mortier ou ciment). Leur situation au coeur d’une exploitation agricole explique la présence de lapins, oies et autres volailles... Tous les jours, 10 h-19 h. 06.80.72.38.59.

- La Roque-Gageac

A découvrir en fin de journée quand le soleil illumine d’or la falaise... A 5 km de Beynac, La Roque-Gageac constitue une halte de choix. Attention, l’ascension vers les forts troglodytiques nichés dans la falaise est impressionnante, tenir fermement les enfants. Sujets au vertige, s’abstenir. Il est possible de se réfugier dans le jardin botanique. Office du tourisme : 05.53.29.17.01. Visite nocturne, le mercredi à 21 h 30.

- Cadouin

Halte indispensable. Le village est charmant, il dispose de quelques boutiques à découvrir et, surtout, il est réputé pour son église romane et pour son cloître construit à la fin du XVe siècle dans le style gothique flamboyant. L’abbaye fondée par Géraud de Salles en 1115 fut près de sept siècles durant un lieu de pèlerinage : elle passait pour conserver une relique du suaire qui aurait entouré la tête du Christ. Une expertise dudit tissu en 1935 invalida l’hypothèse... L’abbaye de Cadouin est inscrite parmi les sites du Patrimoine mondial sur les chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle. Le Cloître, ouvert tous les jours 10 h-19 h. Tarif : 5 E ; enfants (6-12 ans) : 3 E. 05.53.63.36.28/05.53.05.65.65.

- Biron : Château

Planté au milieu de la campagne, à l’écart des routes touristiques, Biron se dresse fièrement sur son promontoire rocheux. Il fut l’une des quatre baronnies du Périgord, le centre d’un vaste domaine seigneurial. Biron impressionne par la splendeur du site, par ce mélange de styles qui va du gothique flamboyant au néogothique à la Viollet-le-Duc en passant par la Renaissance. On s’attardera dans la loggia aux doubles colonnes qui ouvre sur un escalier de pierre donnant sur une terrasse. L’été, des spectacles sont donnés dans la cour d’honneur (dans le cadre du festival Eté musical en Bergerac : le 23 juillet, Ciné-site : « Fitzcarraldo », le film de Werner Herzog, et le 25 juillet « Les étoiles et solistes du Ballet royal du Danemark »). A ne pas manquer aussi dans le village, « Le monument vivant » de l’artiste contemporain allemand Jochen Gerz. Tous les jours, 10 h-19 h. Tarif : 6 E ; enfants (6-12 ans) : 4E. 05.53.63.13.39/05.53.05.65.65.

- Saint-Avit-Sénieur : Eglise abbatiale

52 mètres de longueur, 15 mètres de largeur, 18 mètres de hauteur, l’église fortifiée de Saint-Avit en impose. L’église s’enorgueillit de rares peintures murales médiévales. Derrière la halle couverte où s’exercent les joueurs de pétanque, on découvre les vestiges de cette abbaye du XIe siècle saccagée durant les guerres de Religion. Office du tourisme du Pays beaumontois : 05.53.22.39.12.

- Issigeac : La foire aux Paniers

Depuis seize ans, une soixantaine de vanniers viennent de toute la France pour y présenter leurs créations. Ce rendez-vous offre une bonne occasion d’acheter un bouyricou, le panier à claire-voie typique du Bergeracois. Les enfants peuvent s’initier à la vannerie. Les grands en profitent pour déambuler dans le dédale des rues de ce village médiéval où les évêques de Sarlat avaient coutume de se reposer durant l’été (remarquer leur château, sur la place de l’église, bâti en 1660). L’église, fragilisée, est fermée. Le 19 juillet. Office du tourisme : 05.53.58.79.62. Tarif : 2 E pour les plus de 12 ans.

- Belvès : Au Bon Vieux Temps

Luc François se définit non pas comme un antiquaire mais comme un « artisan du patrimoine, bois, fer, pierre » . Egalement restaurateur, il aime les objets qu’il chine et en parle avec une passion qu’il veut communicative. « Je n’ai aucune formation mais une véritable éthique », se plaît-il à dire. Chez lui, les objets ont une histoire et sont le plus souvent atypiques, on y trouve notamment de splendides boiseries et de nombreuses portes anciennes. Chaleureux, Luc François aime les rencontres ; prendre le temps d’expliquer ses objets fait pour lui partie intégrante d’un métier qu’il se refuse de considérer comme purement mercantile. Route de Monpazier. Ouvert tous les jours sauf dimanche, sur RDV. 05.53.30.21.39.

- Mauzens-Et-Miremont : La Maison d’à côté

Une des rares boutiques de déco installée dans une vaste grange restaurée. Soit une sélection d’objets pour la maison et pour la table, du linge signé Le Jacquard français, des bibelots de la marque Maison de campagne, des senteurs de Durance, le tout mêlé-et c’est ce qui fait le charme de la boutique-à quelques meubles anciens. Dans le jardin derrière la maison sont entreposés des matériaux anciens : terre cuite, poutres, carrelage de ciment, cheminées, auges... La Loulie. Tous les jours en juillet et août, 10 h-19 h. 05.53.04.87.29.

- Beynac : Les gabares de Norbert

Ces embarcations traditionnelles promènent, une petite heure durant, une cinquantaine de personnes sur la Dordogne. La balade passe rapidement, les explications sont vraiment intéressantes, et l’on bénéficie d’un point de vue inhabituel sur les châteaux. Attention, en saison, l’attente peut être longue : réserver (par téléphone et via Internet) est fortement recommandé.
De La Roque-Gageac. Tous les jours, 10 h-18 h. Départ toutes les 1/2 heures. Tarif : 8, 50 E ; enfants : 6 E. 05.53.29.40.44. Ou de Gabares de Beynac. Tous les jours, 10 h-12 h 30 et14 h-18 h. Départ toutes les 1/2 heures. Tarif : 7, 50 E ; enfants : gratuit le matin et 4 E l’après-midi. 05.53.28.51.15.

- Limeuil : Atelier du verre soufflé

Cela fait des années que Limeuil accueille dans le bas du village un souffleur de verre. L’affaire a été reprise il y a tout juste un an par Christophe et Lucie Chazelet. Ils créent sous les yeux des visiteurs verres, vases, saladiers... mais aussi de charmants petits bijoux en perles de verre. (Hors saison, l’atelier propose des stages d’initiation à la fabrication de perles au chalumeau.) Route de Trémolat, Les Vignes. Tous les jours sauf le samedi et le dimanche matin, 10 h-12 h et 14 h-19 h. 05.53.63.38.96.

- Limeuil : Atelier de Forge

Les deux fils, David et Emmanuel, ont pris la suite de leur père. Comme lui, ils se partagent entre restauration et création, entre le Maine-et-Loire et la Dordogne, qu’ils rejoignent l’été. A Limeuil, ils travaillent devant le public leurs créations : d’aériens bougeoirs, des dessous-de-plat et des vases, mais aussi des tables et des sièges. Robert et Robert, rue du Port. Tous les jours sauf le mercredi, 10 h-12 h 30 et 14 h 30-19 h. 05.53.63.39.51.

- Nontron : Couteau en fête

C’est à Nontron, petite ville située dans le nord du département, qu’a été créé, au XVe siècle, le plus vieux couteau français. Et la tradition a perduré. La coutellerie de Nontron est depuis 1992 dans le giron du groupe Forge de Laguiole. La modernisation de l’entreprise est passée par l’installation dans un nouveau bâtiment dessiné par l’architecte Luc Arsène-Henry et par l’invitation faite à des designers tel Olivier Gagnère de réinterpréter sa lame à virole. Une étape à Nontron sera l’occasion de visiter l’atelier-boutique. Les 8 et 9 août : 14e Fête du couteau de Nontron (www.nontron.fr). Place Paul-Bert. Ouvert du lundi au vendredi, 9 h-12 h et 13 h 30-18 h 30. La fabrication s’arrête à 17 h 30. 05.53.56.01.55.

- Brocantes

Vide-greniers, brocantes, Salon d’antiquaires, les amateurs sont gâtés en Périgord ! Si, globalement, les prix sont relativement élevés, il est possible néanmoins de chiner quelques meubles, de la vaisselle, du linge et des outils anciens. Ces manifestations sont aussi l’occasion de visiter les villages. Les réputées : Saint-Alvère, le 26 juillet ; Issigeac (70 exposants) les 1er et 2 août ; Villefranche-du-Périgord, 39e Salon des antiquaires les 22 et 23 août ( le 21 journée réservée aux marchands). Les « pro » : Lalinde le 18 juillet (75 exposants) ; Saint-Cyprien les 25 et 26 juillet ; Hautefort le 2 août ; Monpazier (60 professionnels) les 8 et 9 août ; Trémolat le 15 août. Coups de coeur :
Molières le 5 août ; Limeuil le 28 juillet ; Paunat le 13 août ; Cadouin le 23 août ; Et aussi Brantôme et Eymet le 19 juillet ; Beaumont du Périgord le 22 juillet ; Nontron le 25 et 26 juillet ; Domme le 19 août ; Le Bugue, le 23 août.

- Les bastides : premiers plans d’urbanisme

Monpazier, Belvès, Beaumont, Molières, Villefranche... autant de « cités nouvelles » construites au XIIIe et au XIVe siècle afin de présider au développement économique d’un territoire et d’asseoir le pouvoir politique, qu’il soit celui, en terre d’Aquitaine, de la couronne de France ou du roi d’Angleterre. Organisé autour d’une place et de sa halle, leur plan est extrêmement géométrique : les rues se coupent à angle droit et les maisons sont identiques. On le constate en déambulant dans ces villages qui ont gardé tout leur charme mais, mieux encore, on le discerne vu du ciel. Cet été 2009, une exposition itinérante constituée de 40 images permet de découvrir ce riche patrimoine. « Les bastides et cités médiévales vues du ciel » : à Issigeac jusqu’au 23 juillet ; à Beaumont du Périgord du 24 juillet au 4 août ; à Cadouin et à Limeuil du 5 au 16 août ; à Lalinde du 17 au 27 août.

- La Maison forte de Reignac

Voilà tout juste trois ans que ce très étonnant « château-falaise », situé entre Les Eyzies et Montignac, est ouvert au public. De l’extérieur la maison semble modeste, à fleur de rocher. Elle s’enfonce en fait dans la falaise et un escalier intérieur mène à une terrasse dominant toute la vallée. La visite libre permet de découvrir l’histoire de Reignac depuis sa première occupation durant la préhistoire jusqu’au milieu du XXe siècle. Bravo pour l’ouverture prolongée jusqu’à 20 h en été, tout à fait inhabituelle et bienvenue ! A Tursac. Tous les jours, 10 h-20 h. Tarif : 6,80 E ; enfants (5-13 ans) : 3,40 E. 05.53.50.69.54.


VOIR AUSSI

Trente sites incontournables en Périgord
Guide de la Bretagne, 50 sites touristiques incontournables
Guide de la Bourgogne : 50 sites incontournables

Messages

  • Sarlat est le meilleur endroit pour visiter la région du Périgord. Elle est idéalement située entre tous les sites majeurs à visiter dans le Périgord Noir. Sarlat est également à deux pas du Lot qui possède aussi de magnifiques sites comme par exemple le gouffre de Padirac ou encore Rocamadour.

    Si vous souhaitez séjourner dans un lieu original à moins de 15 minutes à pied du centre historique de Sarlat, on vous conseille cet ancien couvent du XVème siècle dans lequel est aménagé de beaux studios avec terrasse et parking !

    www.manoir-de-pechauriol.com

  • Partez à la recherche d’une dague ou d’un fil d’or dans les salles de cette forteresse médiévale.

    Ermeline, une cuisinière un peu sorcière, mènera petits et grands jusqu’aux frontières du merveilleux.

    Il faudra l’aider dans sa quête et réussir à temps l’élaboration d’une potion métallique… pour la faire boire à un dragon colérique !

    Balade contée pour le jeune public. 45 minutes. Du mardi 18 au vendredi 21 février.

    Informations pratiques
    Animation sans supplément de prix
    Tarifs Adultes : 8,60 € - Enfants 10-17 ans : 4,30 € - Gratuit pour les moins de 10 ans.
    Ouvert tous les jours toute l’année - Horaires en février-mars : 10h - 18h
    Château de Castelnaud - 24250 Castelnaud-la-chapelle - À 10 km de Sarlat-la-Canéda
    Dernière admission 1h avant la fermeture
    Tous les jours à 11h30, 14h30 et 16h.

  • Campagne mérite le détour, c’est un village typique du Périgord Noir avec son château Moyen-âgeux, son église et ses toitures en pierres séches. Vous pourrez partir à la découverte du magnifique parc du château en famille ou dans la superbe forêt domaniale qui borde ce beau village.

    Si vous souhaitez séjourner dans ce beau village, à 2 pas du château au coeur d’une nature préservée, on vous conseille le camping 4 étoiles Le Val de la Marquise.

    • Bonjour à tous,
      Pour venir compléter cet article déjà bien fourni, voici une idée de circuit pour découvrir de très beaux petits villages, reliés par une route qui nous fait découvrir de magnifiques points de vue et paysages : partir de Limeuil, rejoindre le village de Trémolat par le cingle, puis Lalinde, ensuite direction la bastide de Molières, le village médiéval de Saint-Avit-Sénieur, puis la bastide de Beaumont du Périgord, celle de Monpazier et enfin le village panoramique de Belvès. Ce circuit peut être fait dans la journée, vous pouvez pic niquer à mi-chemin sur la place centrale de Molières (tables prévues à cet effet). Ce circuit vous assure de belles découvertes, tant au niveau des paysages que de la découverte du patrimoine. Vous pourrez aussi rencontrer des artisans d’art qui exercent dans ces villages (souffleurs de verre, boutiques artisanales diverses et variées...).
      J’ai trouvé ce parcours dans un guide pratique disponible sur le site www.sortezdansle24.fr, ce guide est fait par les locaux et est fourni de "bons tuyaux" que l’on ne trouve nulle part ailleurs.
      Le Périgord est un endroit merveilleux qui mérite d’être découvert en dehors des sentiers battus. Bonne découverte du Périgord à tous !

    • Petit retour d’expérience par rapport à votre message Jacques. Nous avons passés quelques jours à Pâques avec mon mari et nos deux enfants en Dordogne près de Sarlat (Saint André d’Allas pour ceux qui connaissent). L’idée était de nous sortir de notre Bretagne natale et de visiter cette région que nous avons découverte en regardant une émission sur france3. Nous avons commencé par visiter Lascaux et nous sommes vraiment restés sur notre faim : nous avons réglés plus de 30€ pour environ 15 min de visite et pas mal d’attente. Nous savions que cette grotte était une reproduction et nous avions tout de même décidé d’y aller pour en apprendre plus sur nos ancêtres, nous pensions que cela serait aussi intéressant pour nos enfants. En définitive la visite a été vite expédiée, on sent qu’il faut faire du rendement ce qui gâche vraiment le plaisir de la visite.

      Souhaitant manger local, nous nous sommes attablés devant un restaurant assez typique du centre de Sarlat. L’accueil a été chaleureux, l’intérieur très sympa mais grosse déception au niveau de l’assiette : peu de saveurs, des produits pas de saisons à consonance industrielle, bref pas terrible pour un resto proposant soit disant des produits du terroir et des menus à 30€ par adulte.

      Notre envie de manger local non assouvie, nous nous sommes rendus dans un magasin de spécialités périgourdines, l’idée était de trouver des produits à base de canard pour en ramener à la maison. En consultant les étiquettes, nous nous sommes aperçus que les conserves périgourdines provenaient…des landes ! Nous sommes repartis le panier vide, bien décidés à aller directement à la source, c’est-à-dire chez le petit producteur du coin. Nous nous sommes renseignés auprès du proprio de notre gîte qui nous à conseillé un éleveur d’oies et de canards, un de ses amis, à environs 30 minutes de route. Et là super découverte : une exploitation très propre, le propriétaire vous accueille et vous montre son exploitation de A à Z et vous explique son métier, ses produits : bref on sait ce que l’on achète.

      C’est là que nous avons rencontré un monsieur qui prenais des notes, des photos, faisais le tour de l’exploitation et est sorti de la boutique du producteur en achetant pas mal de produits. Il n’y avait que lui et nous de présents sur l’exploitation, nous avons engagés la conversation. Cette personne travaille depuis plus d’un an et demi à la réalisation d’un guide pratique destiné aux vacanciers qui viennent passer leurs vacances dans le périgord. Initialement, il travaille comme gestionnaire de gîtes de vacances et rencontre de plus en plus de locataires qui, comme nous, ont étés déçus de certains aspects de leurs séjour dans cette belle région. C’est pour cela qu’avec sa petite équipe il multiplie les visites, fait le tour d’exploitations, auberges pour informer et conseiller les vacanciers en étant totalement transparent. Il a aussi regroupé auprès des vacanciers des années précédentes les questions les plus fréquentes, qu’est-ce qui ne leur a pas plu…

      C’est un périgourdin pure souche qui connait parfaitement sa région. Nous avons passé une heure et demi à discuter avec lui sur le parking, nous sommes repartis avec pleins d’infos sur quoi faire, quoi visiter, où manger, quoi faire avec les enfants…il nous a orienté vers des visites auxquelles nous n’aurions pas pensé et les adresses que nous avons testés sont excellentes.

      Nous avons profité de ses conseils durant toute la fin de notre séjour, nous n’avons pas pu acheter son guide car il n’était pas terminé mais nous aurions aimés l’avoir au début de notre séjour, ça nous aurait évité de perdre notre temps et notre argent. J’ai parcouru son site internet (www.sortezdansle24.fr), j’ai vu qu’il vend son guide 12€ et en achetant son guide vous bénéficiez de réductions sur l’addition dans des auberges, descente en canoë (nous n’avons pas pu tester cette activité à cause du temps mais il parait que c’est génial pour découvrir le coin), l’achat de produits locaux… et en plus il vous communique son adresse email si vous avez des questions complémentaires il vous renseigne personnellement.

      Si jamais vous envisagez un séjour dans le périgord, voilà 12€ de parfaitement investi (surtout qu’avec le système de réductions le guide ne vous coute rien en fait) et une très belle initiative que je souhaitai féliciter.

      Merci à lui pour sa gentillesse et pour nous avoir distillé ses conseils qui nous ont bien aidés.

  • oui c’est une région magnifique pour y passer une semaine , il ya beaucoup de chateaux et de jardins
    il faut se creer quelques parcours , je priviligierai pour commencer avant d’arpenter l de la vallee de la dordogne
    les grand sites du Périgord ( il ya en une dizaine et ils offrent une belle carte ) et sarlat et un petit village magnifique Saint Genies pas très loin de Lascaux et a coté des Jardins du Manoir d’Eyrignac qui sont extraordinaires, ainsi que le chateau de Fénelon admirablement meuble qui sont un peu a l’écart de la vallée de la Dordogne mais tout près de Sarlat

  • Suite aux nombreux avis positifs que j’ai lus sur le guide « sortez dans le 24 », je l’ai commandé pour notre séjour au pays de Cro Magnon fin juin.
    Le guide va à l’essentiel et regorge de pleins de trucs et astuces connus seulement par les périgourdins. Il permet de faciliter les vacances (notamment pour éviter de faire la queue à Lascaux et éviter de payer le parking à la forteresse de Castelnaud) et son prix est très abordable pour tous les conseils apportés.
    Nous avons aussi beaucoup utilisé le compte rendu de visites de sites fait par les auteurs et nous n’avons franchement pas été déçus. Notre petite de 9 ans a aussi adorée.
    La Dordogne est un département vraiment magnifique et c’est à découvrir au moins une fois. D’ailleurs, nous prévoyons d’y retourner dès l’année prochaine !

  • st jeande cole pour moi et lun des plus beau coin de dordogne sinon le plus beau escusez du peux eglise construite par renaud de thiviers qui etait eveque de perigueux chateau de la marthonnie 12 13 eme siecle avec une aile du 17 eme renovee (une magnifique tour en poivriere du 13 eme) l abbaye un cloitre de toute beaute le vieux pont du 13 eme siecle ( pace sur l ancienne route de nontron) la maison a colombage qui domine la cole les maisons du fond du bourg laisse apparaitre des poutres incrustees dans les murs un paradis sur terre n esitez pas cela vaut le detour

  • Vous êtes particulier et votre âge est comprise entre 57 et 80 ans, vous résidez en France, Suisse, Belgique, Canada etc...

    CECI EST POUR VOUS !

    Un grand homme d’affaire de la régions de Ile de France disposant d’assez de fortune souhaite donner de l’argent qui servira de crédit prêt aux personnes âgées des départements pré-cités.
    Conditions très simple et très adapté pour les âgées uniquement.
    Le prêt est disponible tout de suite.
    infos contact :
    les-bonnesaffaires@hotmail.com

  • Située dans la vallée de la Vézère, entre Sarlat et Les Eyzies de Tayac, nous accueillons les groupes dans une ancienne auberge. Proche du château de Commarque, des cabanes du Breuil et du Musée de la Préhistoire, nous disposons de 2 salles de restaurant, réservées exclusivement aux groupes,entourée d’un parc calme et ombragé ainsi qu’un parking pour les bus. Nous vous proposons différents menus selon votre budget. N’hésitez pas à consulter notre site www.traiteur-jeromeveyret.com et devis gratuit sur simple demande.

  • L’introduction de cet article exhaustif nous explique que peu de châteaux sont ouverts à la visite, ce qui est vrai, et je voudrais rajouter que certains peuvent se découvrir... en chambres d’hôtes. Pour les amoureux des châteaux, ils peuvent donc passer un séjour chargé d’histoire jusque dans leur sommeil ! Par exemple... totalement au hasard, bon, ok, c’est chez nous :-) , vous pouvez aller au Château de Lannet, à 10 minute de Brantôme. Pour vous faire une idée, rendez vous sur notre site : www.chateau-de-lannet.fr

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.