eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Toulouse Bordeaux Nantes Lille Agenda France Guides France Montpellier Shopping Visiter la France Strasbourg Bruxelles Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Guides France > Perpignan > Les Estivales de l’Archipel à Perpignan

Les Estivales de l’Archipel à Perpignan

Dernière mise à jour : vendredi 6 mars 2015, par Expositions

Les Estivales de l’Archipel ont confié leur programmation à la nouvelle direction du Théâtre de l’Archipel, un nouveau théâtre spectaculaire imaginé par Jean Nouvel, qui ouvrira le 10 octobre 2011. Les représentations, qui se tiennent en juillet, auront lieu en plein air, sur le site exceptionnel du cloître de Campo Santo, posé au pied de la cathédrale Saint-Jean.

Festival pluridisciplinaire, les Estivales de l’Archipel donnent l’occasion de s’émouvoir, de voir et d’entendre musiciens, danseurs, chanteurs, comédiens et artistes de cirque venus d’horizons divers. Une rencontre d’une grande richesse, qui déploie à Perpignan toute la poésie et la diversité du spectacle vivant. Quelques exemples d’une prestigieuse carte de 11 représentations, qui n’est pas exhaustive, et qui attirera un public de 15 000 à 30 000 personnes.

Ils sont Québécois, de la grande compagnie « Les 7 doigts de la main ». Et ils transforment, dans leur spectacle « Psy », nos névroses en d’insoupçonnables performances acrobatiques. Les 2 et 3 juillet à Perpignan. Vous pourrez les retrouver à La Villette, à Paris, fin 2011.

Pour la première fois en France, Barak Marshall chorégraphie les danseurs du Centre Suzanne Dellal de Tel-Aviv, dans le ballet « Monger », une performance renversante qui inclinerait à la tragicomédie. Le 9 juillet.

Le 12 juillet, la Compagnie Irina Brook condamnera ses spectateurs aux rires, par sa relecture hilarante de « En attendant le Songe », la fantaisie féerique de Shakespeare.

Antonio Najarro montrera à Perpignan l’un de ces ultimes spectacles de cette nature, puisqu’il vient d’être nommé à la direction des Ballets nationaux d’Espagne. En 2010 Antonio Najarro s’est vu décerner les deux plus hautes récompenses des arts de la scène en Espagne aux Premios Max : le Prix du meilleur interprète masculin de danse et le Prix du meilleur chorégraphe. Ne le ratez pas. Il mêle et fusionne le vocabulaire de la danse classique espagnole avec les nouvelles tendances. Sa Compagnie présentera, première en France, le 15 juillet, « Suite Sévilla ». Un éblouissant flamenco andalou.

« Afrocubism », le 17 juillet, quand les virtuoses musiciens maliens rencontrent leurs complices cubains.

« Carmen », ou quand PPDA et Manon Savary mettent en scène l’opéra de Georges Bizet. Le 23 juillet.

Et le 27 juillet, « Champagne pour les Gitans ! ». Venez donc écouter Goran Bregovic et l’Orchestre des mariages et des enterrements.

Et puis il y aura encore de la musique, avec Véronique Sanson, Louis Bertignac ou I am.

Bel été !

André Balbo

sources : Estivales de l’Archipel, 2e bureau