Paris eVous
Accueil La semaine Sortir à Paris Pour enfants Musées Visiter Paris Fooding Shopping Loisirs Sports A la parisienne Pratique

Accueil > Paris > Restaurants à Paris > Les brasseries alsaciennes de Paris

Les brasseries alsaciennes de Paris

Dernière mise à jour : dimanche 19 mai 2013, par Pauline

Pour les amateurs de choucroutes, flammekueche ou baeckeoffe !

Les brasseries alsaciennes sont assez nombreuses à Paris et comptent souvent parmi les plus anciennes de la capitale. C’est que la défaite de l’Empire français dans la guerre franco prussienne de 1870 lui fit perdre le territoire de l’« Alsace-Moselle » : de nombreuses familles alsaciennes fortunées désirant rester françaises s’installèrent à Paris, pour ouvrir des brasseries devenues célèbres, parmi lesquelles Lipp, Bofinger ou le Zimmer.

LES PURES ET DURES

Parmi les brasseries ouvertes par des Alsaciens dans la capitale au cours du 19ème siècle, seules deux ont vraiment préserver leur identité :

BOFINGER : L’Alsacien Bofinger ouvrit sa brasserie entre la Place des Vosges et la Place de la Bastille en 1864, dans un quartier où, après 1870, beaucoup de ses compatriotes vinrent vivre et travailler, assurant le succès de l’endroit. Ce fut la première brasserie à servir de la bière à la pompe à Paris. Elle reste aujourd’hui l’un des lieux les plus appréciés des amateurs de gastronomie alsacienne. On y a le choix entre six types de choucroutes mais aussi de nombreux fruits de mer, des poissons à la sauce Riesling, des pâtes alsaciennes, etc. 5 rue de la Bastille, 75004. Du lundi au jeudi de 12h à 15h et de 18h30 à 00h, vendredi jusqu’à 00h30, samedi de 12h à 15h30 et de 18h30 à 00h30, dimanche de 12h à 00h.

CHEZ JENNY : Ouverte en 1931 à proximité de la place de la République, cette brasserie présente un décor typique, des panneaux peints par l’artiste alsacien Spindler, représentant des villages de sa région. Son fondateur, Robert Jenny, traiteur alsacien, avait pour projet de créer au coeur de la capitale un temple de la gastronomie alsacienne. Aujourd’hui encore, on trouve dans les assiettes de très nombreuses spécialités, comme la choucroute, proposée en six versions, le baeckeoffe aux trois viandes, les flammenküche ou encore le strudel. On y mange aussi beaucoup de poissons et de fruits de mer. 39 Boulevard du Temple, 75003. Tous les jours, de 12h à 1h.

LES ALSACIENNES D’ORIGINES

Plusieurs brasseries de Paris alsaciennes d’origines ont évolué au fil des ans. Fameuses pour leur décor, leur clientèle ou leur situation, elles proposent encore à la carte des spécialités alsaciennes mais dans une moindre mesure. On oublierait d’ailleurs parfois presque leurs racines. Elles se devaient toutefois de figurer dans cette liste car ce sont des lieux mythiques de la vie parisienne, où l’on mange une cuisine souvent savoureuse.

LIPP : Cette brasserie fameuse de Saint Germain, fréquentée par de nombreux hommes politiques ou journalistes est classée Monument Historique pour son décor 1900. Ouverte en 1880 par l’Alsacien Léonard Lipp, elle était à l’origine une brasserie typiquement alsacienne. Aujourd’hui, si la célébrité du lieu fait oublier ses racines, la carte continue de proposer la culte "Choucroute Lipp", ou le "Homard Bismarck". 151 Boulevard Saint-Germain, 75006. Tous les jours, de 9h à 1h.

WEPLER : Située sur la place de Clichy, cette brasserie fut d’abord un café ouvert par un limonadier alsacien en 1810. Au fil des ans, elle devint un restaurant spécialisé en fruits de mer, qui accueillit de très nombreuses artistes, peintres, écrivains et cinéastes, parmi lesquels Picasso, Truffaut ou Henry Miller. Aujourd’hui, on y mange encore d’excellents fruits de mer, ainsi que de la choucroute et des plats de brasserie traditionnelle. 14, place de Clichy, 75018. Ouvert tous les jours, de 12h à 00h30.

ZEYER : La brasserie ouverte par la famille Zeyer trône au carrefour Alésia depuis 1913. Sa verrière et son décor dans le style années 1930 en font un lieu particulièrement agréable. Les fruits de mer sont la grande spécialité de la maison, où l’on mange également deux choucroutes, la "Choucroute alsacienne" et la "Choucroute Zeyer". 62 rue d’Alésia, 75014. Tous les jours de 8h à 18h et de 19h à 00h15 (00h45 le vendredi et le samedi.)

ZIMMER : Cette brasserie ouverte par un Alsacien en 1896 est située juste à côté du Théâtre du Châtelet. Elle accueillit donc au fil des ans de nombreux artistes, auteurs, danseurs ou comédiens, parmi lesquels Sarah Bernhardt, Jules Vernes, Richard Strauss, Claude Debussy, Émile Zola, Marcel Proust ou Nijinski. Ce fut un lieu de faste, qui s’étendait à son âge d’or sur quatre étages. Aujourd’hui, le décor a été refait par Jacques Garcia, mais la carte garde parmi ses spécialités une "Choucroute de la mer" et une "Choucroute paysanne". 1 Place du Châtelet, 75001. Du lundi au vendredi de 7h30 à 00h30. Samedi de 7h30 à 00h. Dimanche de 7h30 à 23h30.

LES CHAÎNES MODERNES

TAVERNE KARLSBRAÜ - LES RELAIS D’ALSACE  : Brasseur depuis 1878, Karlsbrau appartient au groupe Karlsberg. La chaîne dispose désormais de tavernes dans toute la France. A Paris, dans plusieurs adresses, on y mange notamment un large choix de choucroutes et de flamenküches, mais aussi des chtrezel aux pommes ou une tarte alsacienne tiède aux questches et mirabelles, ainsi que d’autres spécialités, selon les jours et les trouvailles faites au marché. Le décor est plutôt typique, rouge et boisé. 1 bd. Voltaire - Angle 6 Place de la République, 75011 / 16 Rue Coquillière, 75001 / 1, rue de Lyon, angle 21, bd Diderot, 75012.

FLAM’S : Cette chaîne de restauration alsacienne Flam’s propose un large choix de tartes flambées, des sucrées, des salées, variant au fil des saisons avec parfois des éditions limitées. En bref, le Mc Donald alsacien, qui propose des doses plutôt copieuses à des prix raisonnables ainsi que des salades, tartines et desserts. La capitale accueille plusieurs adresses. Rue des Lombard, 75001 ; Rue du Colisée, 75008 ; Rue St Lazare, 75009 ; Grands Boulevards, 75002 ; Avenue du Maine, 75015.

Sur les Champs Élysées, on compte aussi LA MAISON D’ALSACE, mais l’endroit est fermé pour travaux jusqu’à une date indéterminée.

A LIRE AUSSI :
Quelle est la meilleure choucroute de Paris ?
Quartier de La petite Alsace
Marché de Noël alsacien de la Gare de l’Est
Paris-Strasbourg : en route vers le marché de Noël
Les plus belles brasseries de Paris
Les plus anciennes brasseries de Paris