.evous
> > > > >

Les bronzes d’Isabelle Thiltgès s’exposent à l’Orangerie du Sénat

Dans le cadre de l’été du Sénat, l’Orangerie du Sénat présente les sculptures d’Isabelle Thiltgès du 27 juillet au 7 août 2011.

Le vernissage aura lieu le 26 juillet à partir de 18h.

Isabelle Thiltgès mettra en scène pour cette exposition une sélection d’oeuvres en bronze. Respectueuse de la nature de la Terre qu’elle travaille, secrète, de confidence et inclassable, Isabelle Thiltgès cherche à restituer dans ses œuvres l’essence télurique, vivante et tactile d’une matière dont elle veut restituer au plus près la sensualité. Comment mieux incarner ses propres recherches et son rapport de sensations au monde.

Bien qu’elle puisse évoquer des moments de création offerts par la solitude, l’ambivalence des échanges, la différence et l’incompréhension inhérentes à l’être humain, l’œuvre d’Isabelle Thiltgès reste pourtant optimiste.

Elle sait questionner l’homme sur ses faiblesses, mais aime aussi rappeler la beauté de la rencontre et de l’échange. Même si les sujets qui l’inspirent sont parfois violents, l’artiste aime à travailler le lisse et la douceur.

Ses dernières oeuvres démontrent son goût pour les volumes inhabituels qui aident à exprimer l’invisibilité et la dualité.

Sur la même période, l’Orangerie du Sénat accueillera les oeuvres de Jean-Pierre Schneider, peintre, Etienne Viard, sculpteur et Antoine Schnek, photographe.

Indépendamment de la qualité du travail d’Isabelle Thiltgès, j’ai toujours été un peu dérangé du fait que le Sénat, qui est une chambre dont la fonction est primordialement de réfléchir et de légiférer, joue ainsi au galeriste, qu’il s’agisse des grilles du Luxembourg, de l’Orangerie du Sénat, ou du musée.

L’Orangerie du Sénat Jardin du Luxembourg 75006 Paris Accès porte Férou (19bis, rue de Vaugirard, Métro Odéon, Mabillon, Saint-Sulpice RER : Luxembourg-Sénat Bus : 89, 84 et 58 Parcs de stationnement Saint-Sulpice, Marché Saint-Germain

André Balbo

sources : Isabelle Thiltgès, Sénat, Orangerie du Sénat.

Mots-clés