.evous
> > > >

Les entrepôts du bassin de la Villette

Les anciens entrepôts restent un repère fort dans le paysage du bassin de la Villette. Rappelons que le bassin fut inauguré sous l’Empire, en 1808, et permit de relier les canaux de l’Ourcq, Saint-Denis et Saint-Martin à la Seine.

Sur ces canaux, de nombreux entrepôts industriels s’ installèrent au milieu du XIXe siècle, le bassin étant alors le premier port fluvial de France.

Même si son jumeau a brûlé en 1990, l’entrepôt élevé de 5 étages, situé au niveau du pont mobile de l’ingénieur Emile Vuignier, fait partie de l’ancien paysage industriel du quartier. Construit en 1884, il abrita du grain et du sucre. Reposant sur une structure en bois, il présente des façades en meulière, animées de chaînages de pierre verticaux, et de fenêtres verticales. Des portes en bois étaient autrefois utilisées pour décharger les marchandises par palans (certains ont subsisté).

Les entrepôt cessèrent leur activité en 1974 et furent ensuite occupé par des ateliers d’artistes, avant que les artistes n’en soient chassés. Dans les années 1980, Jean-Jacques Beneix tourna dans l’un des espaces intérieurs son film culte, Diva. Le nouveau bâtiment qui fait aujourd’hui pendant à l’entrepôt subsistant, occupé par un hôtel et une auberge de jeunesse, en reprend intelligemment le gabarit, redonnant du sens à la perspective observée depuis le bassin de la Villette.

Franck Beaumont

Source : Architecture industrielle Paris et alentours (Parigramme).

Bassin de la Villette

Adresse

Mots-clés