eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Bordeaux Nantes Toulouse Lille Agenda France Guides France Shopping Visiter la France Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Musique > Vos artistes favoris > Bob Sinclar > ’Made In Jamaica’, le best-of reggae de Bob Sinclar !

’Made In Jamaica’, le best-of reggae de Bob Sinclar !

Dernière mise à jour : mardi 6 février 2018, par Jean

Bob Sinclar a toujours été irrémédiablement nostalgique. DJ mondialement reconnu, il n’a jamais cessé d’être cet adolescent curieux qui voyage à travers une foultitude de sons et d’influences, construisant son univers sur des rythmiques qui le transportent... En 2010, il revient dans les bacs avec Made In Jamaica, best-of sur lequel il revisite ses plus grands tubes à la sauce reggae.
En guise de premier extrait, le DJ français propose le single I Wanna enregistré avec le duo Sahara et surtout Shaggy, l’un des artistes jamaïcains les plus talentueux de son époque.

Après Western Dream, Soundz of Freedom et Born in 69, Bob Sinclar revient ainsi en ce début d’année 2010 avec un projet original baptisé Made In Jamaica. Chaque année, je remixe mes titres, déclare-t-il. Je me suis dit que ça serait intéressant de les revisiter d’une autre façon cette fois, en les réarrangeant de façon plus organique… J’avais envie d’aller là où l’on ne m’attendait pas.
Direction Kingston où Bob retrouve une équipe de choc, celle-là même qui a façonné l’album de Gainsbourg Aux armes, etc : Sly & Robbie. J’ai été en Jamaïque chercher des vibrations positives afin de les partager avec les gens. Avec eux, ses hits The Beat Goes On, Feel For You, World, Hold On, ou encore Love Generation voient ainsi leur tempo ralenti et leurs chœurs célestes décuplés. La majorité des voix originales sont restées les mêmes (Steve Edwards, Gary Pine…), d’autres sont venues s’y ajouter, comme celle de Queen Ifrica, découverte sur Born in 69. Fidèle à ses envies, à l’écart des modes, Bob a reconstruit son monde à travers le prisme du reggae old school.
Sur le premier extrait de ce side project, ce best-of version Kingston, Bob Sinclar s’est associé à Shaggy, l’un des artistes jamaïcains les plus talentueux de son époque, ainsi qu’au duo Sahara, pour un entêtant I Wanna.
Sortie le 8 mars 2010 en digital, le 6 avril en CD.

Chris, alias Bob Sinclar (en hommage au personnage joué par Belmondo dans Le Magnifique de Philippe de Broca), fait ses classes dès l’âge de 18 ans derrière les platines et enflamment les dancefloors parisiens ultra branchés à coup de mix hip hop, house et disco. En 2005, il publie Western Dream et rencontre un fort succès populaire. On y retrouve le désormais célèbre Love Generation, générique de Star Academy depuis 2005. D’autres singles ont également été exploités par la suite, comme le hit des clubs World Hold On ou encore Rock This Party.
Pendant l’été 2008, le DJ français mixe dans diverses capitales mondiales et assure également les premières parties de Madonna au Stade de France les 20 et 21 septembre prochains, à l’occasion de la tournée mondiale Sticky And Sweet Tour de la chanteuse américaine. Dans la foulée, il propose l’inédit What A Wonderful World, en collaboration avec deux autres artistes, Axwell et Ron Carroll.

Pour être informé des dernières news concernant Bob Sinclar, inscrivez-vous gratuitement à la newsletter Musique.evous ici.

Ce contenu peut aussi vous intéresser :

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.