.evous
> > > > >

Mais quel est donc cet actionnaire de Radio France dont on parle tant ?

À France Inter, pas plus qu’à la Maison de la Radio la phrase de Philippe Val ne passera pas. Et quand on connaît son parcours... La voilà, citée par Le Monde : « France Inter est une radio qui coûte cher à l’actionnaire, qui n’est pourtant pas très bien traité par la station. » Ah, le traître ! Mais que s’est-il donc passé ? Que serait-il donc devenu ? Ce n’est pas possible !

« Nous n’avons jamais lu ni entendu, par le passé, pareille déclaration, tempête le SNJ(le syndicat national des journalistes). Philippe Val confond sans doute notre actionnaire (les auditeurs et les Français en général), et le sien, le pouvoir qui l’a nommé. »

Et en version Stéphane Guillon : « Jean-Luc (Hees), vieil anar de gauche, fais gaffe, comme t’es nommé directement par Sarko, est-ce que t’as pas peur qu’on dise que t’as mis tes couilles dans ses mains ».

À bientôt,

André Balbo

Source : Libération

Mots-clés