eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Bordeaux Nantes Toulouse Lille Agenda France Guides France Shopping Visiter la France Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Musique > Vos artistes favoris > Miossec > Albums > Miossec : Nouvel album 2018

Miossec : Nouvel album 2018

Dernière mise à jour : mardi 10 juillet 2018, par Jean

Deux ans après Mammifères, Miossec sortira son nouvel album Les Rescapés en septembre 2018.

Deux ans après Mammifères, Miossec sortira son nouvel album Les Rescapés en septembre 2018.

On avait laissé Miossec en 2016 avec l’album Mammifères. Il s’est depuis remis au travail et a enregistré de nouvelles chansons entre Brest et Paris. Le fruit de ces efforts sortira le 28 septembre 2018 sous le titre Les Rescapés et précédé par le single Nous sommes. "Un Miossec, jusqu’à présent, jamais entendu, depuis ses débuts", déclare Sony Music. L’artiste lui-même confie qu’il s’agit de son album le plus personnel musicalement, depuis Boire. "Le disque a été construit autour du mot "organique", que l’on sente la chair, que l’on sente les os, ajoute-t-il. Que l’on devine l’homme, la femme derrière chaque son."
Une tournée organisée en 2019 permettra de le défendre.

Découvrez les albums les plus attendus de 2018. Retrouvez également l’enquête sur les albums les plus vendus en 2017.
Et pour être informé des dernières news musicales, suivez-nous sur Facebook !


Miossec a été de retour le 27 mai 2016 avec un nouvel album intitulé Mammifères. Ce 10ème opus a tout d’abord été testé sur les routes, à bord de la tournée intimiste En petit ensemble. Le chanteur a profité de cette dizaine de dates pour présenter ces chansons au public, tester en réel les forces et les faiblesses de ce nouveau répertoire avant de l’enregistrer. Les trois musiciens qui l’accompagnaient sur scène l’ont tout naturellement rejoint en studio : Mirabelle Gilis (violon, mandoline), Leander Lyons (guitares, basse, synthé) et Johann Riche (accordéon et chœur). Le réalisateur artistique Antoine Gaillet (Julien Doré, M83...) est ensuite venu compléter ce quatuor.

Deux ans après Finistériens (2009), réalisé par Yann Tiersen, le célèbre Breton est de retour avec un nouvel opus intitulé Chansons ordinaires. Un disque composé de 11 morceaux, aux titres tous plus évocateurs les uns que les autres, à l’image de Chanson du bon vieux temps, Chanson qui laisse des traces, Chanson d’insomniaque, ou encore Chanson pour les amis, dévoilée en guise de premier extrait au mois de mai 2011. Autant d’inédits que le public découvre lors de la tournée de Miossec, passant notamment par la scène du Nouveau Casino, à Paris, du 20 au 23 septembre 2011.
Sortie le 12 septembre 2011.

Si Christophe Miossec et Yann Tiersen n’avaient encore jamais emprunté la même voie, c’est parce que l’un comme l’autre étaient trop occupés à tracer leurs propres sillons en dehors des sentiers rebattus. Deux parcours bien singuliers, qui ont fini par déboucher sur une étape partagée. Comme dit Christophe, avec le sourire ravi de l’explorateur qui foule enfin un rivage inconnu mais déjà familier, Je n’ai jamais aussi peu discuté d’un disque, il n’y a pas eu de débat d’idées, tout a coulé de source dans un laps de temps très court, comme un épaulé-jeté.

Finistériens est une oeuvre commune, un accouchement à quatre mains… Imaginez le travail. Miossec, dans son coin de Bretagne, recevant par la poste des maquettes enregistrées sur fond de vagues par Tiersen, pendant ses vacances aux Philippines. Puis tous deux se retrouvant entre Brest, Bruxelles et Paris, pour élaborer, arranger, déranger, peaufiner… avant d’inaugurer ensemble les chansons sur scène, au début de l’année 2009, au cours d’une mini tournée à guichets fermés. "Je voulais aller ailleurs, éviter de radoter, changer de paysage musical, ne pas refaire un énième disque de folk, déclare Miossec. Il y en a assez comme ça en ce moment…"
De Seul ce que j’ai perdu (m’appartient à jamais), énigmatique citation empruntée à l’écrivain Elisa Félix, à Loin de la foule, éloge de l’art de se taire pour aimer mieux, en passant par Quai Montparnasse, évocation d’un départ pas vraiment annoncé, sur fond de traditionnel américain, Miossec revisite dans ce septième album studio le tumulte des sentiments et les tourments des relations humaines.
Sortie le 14 septembre 2009.

Prévu pour le 17 septembre 2007, Brest of (Tout ça pour ça) reprend les grands succès de Miossec.
Après six albums, cette compilation dont le nom fait référence à la ville d’origine du chanteur se composera de 20 titres. Parmi eux, certains sont dans leur version d’origine, d’autres ont été réenregistrés et d’autres sont des inédits.
Disponible en édition limitée, le CD comprend le DVD d’un concert donné à Lille en mai 2004.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.