Paris eVous
Accueil Noël Nouvel An Concerts Expositions Salons Enfants Sports Visiter Paris Fooding Shopping Loisirs Sortir à Paris

Accueil > Paris > Expositions et Musées à Paris > Musée Carnavalet - Histoire de Paris : programme, horaires, tarifs, (...)

Musée Carnavalet - Histoire de Paris : programme, horaires, tarifs, collections, ...

Dernière mise à jour : mercredi 3 juillet 2019, par Flavien

Depuis le 4 avril 2016, l’hôtel Le Peletier de Saint-Fargeau (collections Révolution française, XIXe siècle et Belle Époque) est fermé pour rénovation jusqu’à fin 2019.
L’hôtel Carnavalet (collections des XVIIe et XVIIIe siècles, salle des enseignes) est ouvert jusqu’au dimanche 2 octobre 2016 inclus.

Le Musée Carnavalet offre un parcours de plus de 100 salles consacrées à l’histoire de Paris, des origines à nos jours !

Sommaire :
Le musée
Les collections permanentes du musée
Informations pratiques
Programme, expositions
Activités pour les enfants
Le jardin du musée


Présentation du Musée Carnavalet

Le musée est installé dans l’Hôtel Carnavalet, nom francisé d’un de ses propriétaires du XVIe s. : Mme de Kernevenoy. Le bâtiment construit en 1560 par Jacques des Ligneris et transformé par François Mansart au XVIIe s., fut de 1677 à 1696 la demeure de Mme de Sévigné. Depuis 1989, le musée s’étend dans les bâtiments de l’Hôtel le Peletier de Saint-Fargeau construit en 1688 par Pierre Bullet pour l’intendant des Finances le Peletier, seigneur de Souzy, habité au XVIIIe s. par Michel-Etienne Le Peletier de Saint-Fargeau, membre de la convention resté célèbre pour avoir voté la mort de Louis XVI.

Cet imposant ensemble architectural articulé autour de deux célèbres hôtels des XVIe et XVIIe siècles, respectivement, l’hôtel Carnavalet et l’hôtel Le Peletier de Saint-Fargeau, offre un parcours de plus de 100 salles consacrées à l’histoire de Paris, des origines à nos jours. Le musée Carnavalet présente des collections d’une grande diversité où se côtoient vestiges archéologiques, vues du Paris d’autrefois, maquettes de monuments anciens, enseignes, ensembles décoratifs provenant d’édifices disparus, scènes historiques ou anecdotiques, portraits de Parisiens illustres, souvenirs d’hommes célèbres ou témoignages de la vie quotidienne, ainsi qu’un ensemble unique sur la période révolutionnaire. Outre les collections exposées en permanence, le musée conserve également une collection d’arts graphiques – riche d’importants fonds de dessins, estampes, photographies et affiches – ainsi qu’un remarquable cabinet de numismatique, tous deux accessibles sur rendez-vous.


Guide des plus belles œuvres des collections permanentes du Musée Carnavalet

Savez-vous où se trouvent les clés de la Bastille ? Et l’esquisse de David du Serment du Jeu de Paume ? Et l’enseigne du cabaret Le Chat noir, repaire des artistes et bohèmes de Montmartre ? Et les plus beaux portraits de Mesdames Récamier et de Sévigné ? Et la chambre de Proust ? Vous avez deviné. Bravo.

Alors que l’effort de communication des musées porte principalement sur leurs expositions temporaires, ces établissements recèlent de véritables trésors, des richesses fondatrices de l’histoire de l’art, pièces patrimoniales souvent à l’origine même de la création de l’établissement, et à qui il conviendrait de redonner leur juste place.

… Ne pas visiter de tels chefs-d’œuvre serait si dommage... d’autant que la visite de ces collections permanentes est gratuite.

Le musée Carnavalet est composé de l’hôtel Carnavalet mais aussi de l’hôtel Le Peletier de Saint-Fargeau. Ils sont reliés entre eux par une galerie au 1er étage... qui traverse le lycée Victor Hugo.

Carnavalet est le musée de la Ville qui est consacré à l’histoire de Paris et de ses habitants. Le plus drôle est que ce soit le baron Haussmann qui en eut l’idée. Il est ouvert au public depuis 1880 et, musée municipal, ses collections permanentes sont d’accès gratuit. Attention, certaines salles sont susceptibles d’être fermées pour travaux en 2014. Renseignez-vous à l’accueil.

Jean-Jacques-François Le Barbier (1738 - 1826) Musée Carnavalet - Histoire de Paris Vers 1789 Huile sur bois. Don de Georges Clemenceau en 1896

La première partie remarquable des collections permanentes de Carnavalet se trouve dans la galerie en L rassemblant un grand nombre d’ enseignes de boutiques et d’artisans , datées du XVIe au XXe siècle. En plus d’attirer l’œil des passants, souvent illettrés, elles leur signifiaient en images ce qu’ils y trouveraient. Certaines sont devenues célèbres, comme par exemple celle du cabaret de Montmartre Le Chat noir (fin XIXe), repaire des artistes, philosophes et bohèmes au pied de la Butte.

Dans cette même galerie, vous remarquerez les reproductions réduites de quartiers entiers de Paris au début du XXe siècle, dont celui entourant l’hôtel de Sens.

***

Une partie Archéologie rassemble des éléments disparates mais intéressants, comme une molaire de mammouth et des pirogues du Néolithique qui attestent un peuplement du site en 4800-1800 avant J.-C. Une salle est consacrée aux Parisii et aux Gallo-romains : masques mortuaires , tombeaux et divers objets retrouvés.

***

Paris du XVIe à Madame de Sévigné. De Claude Lefebvre , si la salle n’est pas fermée pour travaux, le portrait très réussi de Marie de Rabutin-Chantal, marquise de Sévigné.

***

La Révolution française serait de l’avis de tous la section du musée qui attirerait le plus de public, pour ses tableaux, sculptures, mobilier, maquettes et objets d’art.

Il faudra s’attarder notamment sur :

- l’esquisse du Serment du Jeu de Paume, le 20 juin 1789 (1790-1794), attribué à David (1748-1825).
Les députés du Tiers-État, réunis en assemblée nationale autour de Bailly, dans la salle du Jeu de Paume à Versailles, jurèrent de ne pas se séparer avant d’avoir donné une constituante au royaume. David fut chargé par la Constituante de commémorer l’événement. Sa grande toile est restée à l’état préparatoire (au musée de Versailles), mais cette esquisse montre bien ce qu’elle aurait pu être ;

- la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen, de Jean-Jacques-François Le Barbier, dit l’Aîné  ;

la Fête de l’Être suprême (1794), par Pierre-Antoine Demachy (1723-1807) ;

- les tableaux montrant la destruction de monuments de la capitale ( Hubert Robert ) ;

- et quelques-uns des objets d’époque remarquables comme les véritables clés de la prison de la Bastille , le jeu de dominos et les petits soldats de plomb du jeune Dauphin , des modèles réduits de... guillotines, et une bague en forme de cercueil contenant des cheveux de Louis XVI.


- Enfin un poêle convainquant représentant un modèle réduit de la Bastille , trapue, menaçante.

***

Parmi les pièces du XIXe siècle, le portrait de Juliette Récamier (1805), par François Gérard est splendide. Cette femme, par sa beauté, son charme et son élégance fut certainement l’une des pionnière qui popularisa à Paris une nouvelle ferveur pour l’Antique.

***

XIXe et XXe siècles

- Le mobilier de la chambre où Marcel Proust écrivit, de nuit et couché, une grande partie de son œuvre À la recherche du temps perdu ;

- celle dans laquelle Anna de Noailles recevait ses amis ;

- celle de Paul Léautaud  ;

- un salon Art nouveau, décoré par l’architecte Henri Sauvage et meublé par Louis Majorelle  ;


- n’hésitez pas à rechercher les éventuels tableaux de Henri Gervex (1852-1929), pour peu qu’ils n’aient pas été prêtés, dont Armenonville le soir du Grand Prix (illustration, il existe aussi en esquisse) ;

- le décor d’animaux et d’éléments végétaux réalisé par Alfons Mucha pour la bijouterie Fouquet de la rue Royale ;

- la salle de bal de l’hôtel de Wendel, dont les murs ont été peints par José Maria Sert , avec des compositions, des camaïeux et des draperies rouges. La composition principale représente la Reine de Saba, entourée de sa Cour, quittant son royaume pour se rendre auprès du roi Salomon ;

- un portrait de Jean Cocteau par Jacques-Émile Blanche  ;

Une galerie de tableaux du XXe siècle avec des œuvres de Fujita , Utrillo , Gromaire , et un portrait de 1905 de Anna de Noailles, par Jean-Louis Forain .

André Balbo
sources : Visites, musée Carnavalet


Informations pratiques du musée

Tarifs
- Gratuit pour les collections permanentes et les expositions-dossiers
- Payant pour les expositions temporaires (le prix dépend des expositions)
- Audioguide à 5 €

Horaires
Le musée est ouvert du mardi au dimanche de 10 à 18h. Le musée est fermé le lundi et certains jours fériés (1er mai, 5 mai et 8 mai 2016).
Dernière entrée à 17h30.
Fermeture des caisses à 17h.

Accès, transports
Le musée est situé au 16 Rue des Francs Bourgeois, vous pouvez vous y rendre facilement en transport par les moyens suivants :
- Métro : Métro Saint-Paul (ligne 1) ou Métro Chemin Vert (ligne 8)
- Bus : arrêt "Payenne" (Bus 29), arrêt "Saint-Paul" (Bus 69 - Bus 76 - Bus 96) ou arrêt "Place des Vosges" (Bus 96)
- Vélib : la station Vélib la plus proche se situe au 36 Rue de Sévigné.
- Autolib’ : deux stations Autolib’ sont proches, au 13 Rue Malher et au 46 Rue de Turenne.
- Voiture : Non-loin du musée, au 7 Rue Barbette, vous trouverez le Parking Marais Barbette (3,50 € l’heure).


Programme du musée

Outre ses collections permanentes, le musée propose une programmation riche en évènements tout au long de l’année.
- Exposition temporaires : Voir le programme des expositions présentées en ce moment ou à venir au Musée Carnavalet...
- Programme lors de la Nuit des musées
- Activités (rencontres, conférences, visites, ateliers, ...) : Voir l’agenda des activités proposées au Musée Carnavalet...


Activités pour les enfants au musée

De nombreux ateliers d’arts plastique et de visite animées y sont proposées pour les petits et les familles. La participation aux ateliers du musée Carnavalet se fait sur réservation par téléphone.

Ateliers pour les enfants
Le mercredi, le samedi et pendant les vacances scolaires, le musée Carnavalet propose un programme varié d’ateliers aux enfants de 5 à 10 ans.
Durée : 2h
Tarif : 6,50 euros

Visites en famille
Visite-animation : 3,80 euros pour les enfants et 4,50 euros pour les adultes
Visite-contée : 3,80 euros pour les enfants (gratuit pour le parent accompagnateur)

Voir le programme complet des activités pour enfants et familles du Musée Carnavalet...


Jardin du Musée Carnavalet

C’est un jardin à la française aux motifs en buis taillés reflet du temps de Mme de Sévigné.

C’est un lieu, où vous pouvez vous reposer pendant quelques instants de l’agitation de la rue des Francs Bourgeois.

Le jardin du musée Carnavalet est accessible du mardi au dimanche de 10h à 17h30.


***

N’oubliez pas les collections permanentes...

Musée de l’Orangerie : Guide des plus belles œuvres des collections permanentes.

Musée du Petit Palais : Guide des plus belles œuvres des collections permanentes. Gratuit.

Musée d’Art moderne de la Ville de Paris : Guide des plus belles œuvres des collections permanentes. Gratuit.

Musée des Arts et Métiers : Guide des plus belles pièces des collections permanentes

Musée de Cluny : Guide des plus belles œuvres et pièces des collections permanentes

Musée Carnavalet : Guide des plus belles œuvres des collections permanentes. Gratuit.

Musée de l’Histoire de l’immigration : Guide des plus belles œuvres et pièces des collections permanentes.

Centre Pompidou, Niveau 4. Du 2 juillet 2014 à fin décembre 2015. Une Histoire. Art, architecture, design des années 1980 à nos jours. Le nouvel accrochage des collections permanentes du musée : 400 œuvres et objets de plus de 200 artistes, créateurs et architectes.


***

Vous retrouvez comme chaque année dans PARIS 2017. LES GRANDES EXPOSITIONS de A à Z les différentes expositions annoncées par leurs établissements et musées.

Frederic Leighton (1830–1896) Crenaia, the nymph of the dargle, ca. 1880 Huile sur toile 76.2x26.7 cm Colección Pérez Simón, Mexico © Arturo Piera, Musée Jacquemart-André 09/13-01/14

Dans Le CALENDRIER 2017 des grandes expositions à Paris ces mêmes expositions sont classées par dates.

Dans la série Toutes les expositions 2017-2018 dans les plus grands musées de Paris... lire également :
Au musée du Louvre, au Centre Pompidou, au Grand Palais, au musées d’Orsay et de l’Orangerie, au musée d’Art moderne de la Ville de Paris, au Jeu de Paume, au Palais de Tokyo, à la Bibliothèque nationale de France, au musée du Quai Branly, au musée des Arts décoratifs, à la Fondation Cartier pour l’art contemporain, au musée Guimet, au musée Galliera, au Petit Palais, et au Château de Versailles.

Nous nous efforçons de tenir ces articles à jour, et nous vous remercions des suggestions, précisions, ajouts et corrections que vous pourriez être amenés à apporter à ces programmes.

Nous vous indiquons chaque semaine les nouveautés, les expositions qui fermeront bientôt leurs portes, et... nos préférences, car on ne se refait pas : PARIS EXPOS HEBDO. Nouveautés / Conseils / Derniers Jours.

Vous pouvez consulter plus d’une centaine de présentations d’artistes, classées de A à Z.

Contre l’actualité artistique qui chasse ce que l’on se croyait capable de retenir, les catalogues d’expositions peuvent avoir, quand ils sont faits avec exigence, un rôle certain à jouer. Nous établissons, au fur et à mesure de leur publication, notre sélection des catalogues d’expositions 2017 de Paris, comme nous l’avons fait les années précédentes : 2016, 2015, 2014, 2013, 2012.

Nous vous proposons aussi une sélection de musées et d’expositions 2017 dans les villes françaises suivantes, que nous nous efforçons de tenir assez régulièrement à jour :
Aix-en-Provence - Albi - Les Alpilles - Angers, - Angoulême - Antibes - Arles - Aubagne - Avignon : Saintes-Maries-de-la-Mer, L’Isle-sur-la-Sorgue - Bègles - Biarritz - Biot, - Blois - Bordeaux - Bourg-en-Bresse - Cagnes-sur-Mer, - Cannes, - Carcassonne - Dijon - Grasse- Grenoble - Hyères - Ile-de-France : Auvers/Oise, Boulogne-Billancourt, Bussy-Saint-Martin, Chamarande, Chantilly, Châtenay-Malabry, Compiègne, Écouen, Fontainebleau, Giverny, L’Isle-Adam, Jouy-en-Josas, Malmaison, Marne-la-Vallée, Meudon, Milly-la-Forêt, Noisiel, Pantin, Pierrefitte/Seine, Poissy, Pontoise, Royaumont, Rueil-Malmaison, Saint-Cloud, Saint-Denis, Saint-Germain-en-Laye, Saint-Ouen-l’Aumône, Sceaux, Sèvres, Versailles, Vitry/Seine, Yerres - Le Cannet - Le Havre - Lens - Le Rayol - Le Canadel/Mer - Les Sables-d’Olonne - Libourne - Lille : Villeneuve d’Ascq, Roubaix, Tourcoing, Croix, Graveline, Cassel, Valenciennes - Lodève - Lyon - Marseille - Martigues - Metz - Monaco, - Montauban - Montpellier - Mougins, - Nantes - Narbonne - Nice - Nîmes - Ornans - Rennes : Landernau, Quimper - Rodez - Rouen - Saint-Étienne - Saint-Nazaire- Saint-Paul-de-Vence, - Saint-Tropez - Sérignan - Sète - Strasbourg - Toulon - Toulouse - Tours - Valence - Vallauris - Vence - Vendôme - Villeurbanne

Et juste des musées et expositions temporaires pour quelques villes étrangères : Amsterdam : Harlem, Rotterdam, La-Haye, Bois-le-Duc Berlin Bâle Bruxelles Genève Londres Madrid Milan, et Venise.

Adresse

16 Rue des Francs-Bourgeois 75003 Paris

Horaires

Ouvert du mardi au dimanche de 10 à 18h.