eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Toulouse Bordeaux Nantes Lille Agenda France Guides France Montpellier Shopping Visiter la France Strasbourg Bruxelles Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Arrondissements de Paris > 2e arrondissement de Paris > Actualités, Paris 2e > Vie de quartier, Paris 2e > Urbanisme, Paris 2e > Musée de la photo au cœur de Paris : projet avorté !

Musée de la photo au cœur de Paris : projet avorté !

Dernière mise à jour : lundi 6 mai 2019, par Benoît

La ministre de la Culture Aurélie Filippetti a enterré fin août le projet de Maison de l’histoire de France. Mi-septembre, dans un entretien au Monde, elle confirme l’abandon de ce musée cher à l’ancien président de la République, Nicolas Sarkozy, et annonce le classement aux oubliettes d’autres projets parisiens et franciliens initiés par Frédéric Mitterrand : la seconde salle de la Comédie française, le Centre des réserves des musées à Cergy-Pontoise (95) et... le musée de la photographie prévu à l’hôtel de Nevers.

De quoi s’agissait-il ? Juillet 2011. Le ministre de la Culture de l’époque est aux Rencontres photographiques d’Arles quand il annonce un projet d’envergure. Dès 2014, une salle d’exposition de 650 m2 doit accueillir des expositions photo historiques. Où ? Dans le cadre de l’hôtel de Nevers, dans le 2e arrondissement de Paris, tout près du site Richelieu de la BNF. Vous ne situez toujours pas ? L’hôtel de Nevers, c’est une partie de l’ancien Palais Mazarin, au 58 bis rue de Richelieu, touchant la rue Colbert (n°12) et à quelques pas de la rue de Louvois. Ce nouveau musée photo devait être géré par le Jeu de Paume. Frédéric Mitterrand comptait aller vite : selon lui, dès 2012, le Jeu de Paume devait préparer la programmation de 3 futures expositions.

Oubliez ! En une phrase, dans Le Monde, la nouvelle ministre de la Culture Aurélie Filippetti a rangé le projet au rayon des archives : "La création d’un musée de la photo à l’hôtel de Nevers, à Paris, annoncée sans préparation, est interrompue..." Un jugement sévère pour son prédécesseur et l’illustration de la politique de rigueur à laquelle s’astreint actuellement le ministère de la Culture.