eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Bordeaux Nantes Toulouse Lille Agenda France Guides France Shopping Visiter la France Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Musique > Vos artistes favoris > Mylène Farmer > Forum de fans > Mylène Farmer prend position sur le mariage gay

Mylène Farmer prend position sur le mariage gay

Dernière mise à jour : jeudi 1er février 2018, par Jean

Icône gay par excellence, Mylène Farmer est interpelée par un de ses fans au sujet du mariage pour tous. Mais l’artiste n’a-t-elle pas déjà pris position ?

Depuis ses débuts dans les années 1980, Mylène Farmer a toujours été particulièrement soutenue par la communauté homosexuelle. Plus que Dalida, Cher, ou même Madonna, l’interprète de Sans contrefaçon est l’icône gay par excellence en France. Il suffit de compter les nombreux drapeaux "rainbow" qui flottent au dessus du public lors de ses concerts pour s’en convaincre.
La chanteuse elle-même ne s’est jamais cachée de son statut d’égérie. En 2008, elle était ainsi en couverture du magazine Têtu qui titrait pour l’occasion : "Mylène Farmer : Les gays et moi". "J’ai le sentiment d’être privilégiée. C’est un public pointu, sensible et avant-gardiste, déclare-t-elle alors. Je pense aussi que je partage avec le public gay le sentiment d’être différent..."

Mais, en 2010, celle dont le single Lonely Lisa a été élu "tube gay" de l’été 2011 surprend en apparaissant sur le perron de l’Elysée, à l’occasion d’un diner organisé en l’honneur du Président Dimitri Medvedev. Certains s’étaient alors émus que la star consacre l’une de ses rares apparitions publiques au président d’un pays où les gay prides sont systématiquement réprimées.
Aujourd’hui, c’est sur le sujet brûlant du mariage gay que l’auteure-interprète est interpelée. "Mylène Farmer, prenez position !", l’exhorte un fan, relayé sur le site de l’Express. "Votre silence légendaire devient assourdissant, devient ahurissant, écrit-il. Alors qu’une majorité de votre public est mis à l’index, nous ne vous entendons pas, nous qui avons fait votre succès... Ne nous décevez pas, ne faites pas comme Sylvie Vartan qui, elle aussi, nous doit tout et qui aujourd’hui dénonce le mariage gay."

Rappelons cependant que la chanteuse s’est déjà exprimée sur le sujet. Au cours du même entretien publié par Têtu, elle répondait sans détour à une question concernant le mariage et l’adoption pour les couples du même sexe : "C’est un sujet de société que certains voudraient traiter sous l’angle moral. Pour moi, cela pose la question de l’égalité des droits. Au 21e siècle, il serait temps de traiter le sujet !"


Pour découvrir l’agenda 2013 des concerts à Paris, cliquez ici !
Et pour être informé des dernières news musicales, suivez-nous sur Facebook !

Ce contenu peut aussi vous intéresser :

Messages

  • Fan de MYLENE je pense que sa discrétion légendaire doit continuer ainsi. C’est aussi parce qu’elle ne se mêle pas de politique que je l’apprécie . Ensuite, de qu’elle droit cette personne demande à Mylene de prendre position, la juge sur ses sorties et rencontres ? C’EST TOTALEMENT DÉPLACÉ. Pour le mariage pour tous je suis entièrement en accord. D’ailleurs le pacs est pour tous et aujourdhui il est plus utilisé par les heteros que les gays et lesbiennes. Moi je revendique de me sentir regardé comme les autres couples. Marié à l’homme de ma vie. Pour MYLENE, je n’ai rien à lui demander en échange de mon admiration. Je la respecte.

  • A force de prôner la liberté et revendiquer l’homo sexuallité ,on crée plus d’homophobes qu ’autre chose...
    Arrêter de croire que le c’est le monde homosexuel qui a fait Mylène ! C’est totalement faux,on sait qu’il y a un peu près 38% du public qui est gay pour Mylène.
    Il y a donc minorité !

  • É ben… On à assez de l’obsession de protagonisme du monde gay. Ce ne sont pas eux, qui ont fait le succès de Mylène. En tout cas, ils auront contribuée, mais dans la même mesure que nous tous, tout au plus. D’autre part, le sujet du matrimoine gay ne doit pas se traiter comme tel, puisque le même mot « matrimoine » c’est une dénomination d’origine et usage religieux, et non pas laïque. A ce sujet, il convient de dire que je vois aussi incorrect la dénomination « matrimoine » appliquée a des cérémonies civiles, non religieuses, puisqu’elles sont, en réalité, des CONTRATS devant l’Etat, et non pas devant quelque liturgie religieuse, du moins chrétienne, ou Catholique. Donc, c’est une question de droits, non plus de religion ou de conscience, tel que très bien l’à su définir Mylène, et je ne trouve plus à redire. En résumé, je crois qu’on ne doit pas parler de « matrimoine », gay ou quelque d’autre non religieux, mais de « contrat de convivialité » entre deux parties, avec toutes les garanties qu’offrirait la loi, et les termes que les deux parties aient a bien s’accorder mutuellement. Alors, cessez donc de tenter de forcer Mylène à se transformer carrément en propagandiste de vos particularités. Vous, les gays, deviez faire de vous-mêmes la réclamation de vos droits, sans faire appel à impliquer d’autres. D’ailleurs, je le répète, je trouve qu’il n’y à pas a redire d’autre que ce qu’elle à déjà dit, et très justement : C’est une question de droits. Point c’est tout !

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.