eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Bordeaux Nantes Toulouse Lille Agenda France Guides France Shopping Visiter la France Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Musique > Concerts & tournées > Nilda Fernandez en concert à Paris

Nilda Fernandez en concert à Paris

Dernière mise à jour : lundi 5 février 2018, par Jean

Chanteur et guitariste d’origine espagnole, Nilda Fernandez s’est révélé à la fin des années 1980 grâce au succès de Madrid Madrid et Nos fiançailles. Poète nomade, à la sensibilité à fleur de peau, Nilda est toujours resté en marge, préférant rester éloigné des dérives du monde du show-business.
En 2014, Nilda lance son nouveau projet Basta Ya ! en toute liberté. Toujours sur les routes, la tournée reprendra par un concert à Paris, le 11 février au New Morning.

Né à Barcelone le 27 octobre 1957, Nilda Fernández est un auteur-compositeur-interprète espagnol et français. De famille andalouse protestante, le jeune homme arrive en France à l’âge de 7 ans, mais poursuit ses études en Espagne, où il travaille le flamenco. Après avoir enseigné l’espagnol pendant un an, il chante dans de petites salles autour de Lyon et de Toulouse. Son deuxième album, en 1987, révèle sa voix androgyne, et un titre qui sera repris par Miguel Bosé, Madrid, Madrid. C’est son album éponyme de 1991 qui lui apporte la célébrité, avec le succès de Nos fiançailles. Il est élu meilleur espoir masculin aux Victoires de la musique en 1992, et l’album reçoit le Grand Prix de l’Académie Charles-Cros.
En 1994, il part pour une série de récitals en Argentine où il chante un duo avec Mercedes Sosa. Il publie un roman, Ça repart pour un soliloque, en 1995. Entre 1996 et 1998, il fait ses tournées en roulotte. Après avoir rendu hommage à Gérard Manset en 1996 dans un album collectif, il reprend en 1999 des titres de ses chanteurs français fétiches : Léo Ferré, Barbara, Dutronc, Polnareff, Birkin, Annegarn, sur l’album Mes hommages.

Après un Best of en 2000, et un départ pour la Russie, Nilda Fernández semble avoir disparu de la scène française. Il revient finalement dans les bacs en janvier 2010 avec un nouvel album studio, sobrement éponyme. Riche d’un nouveau compagnonnage avec le producteur et directeur artistique Laurent Manganas, Nilda est reparti à Paris afin d’y enregistrer sa voix dans le légendaire studio créé par Bernard Estardy. "J’ai chanté dans le même micro que Joe Dassin, Cloclo, Nino Ferrer et Gérard Manset", souligne-t-il. Enregistré à Gênes, ce nouvel album a permis à l’interprète d’accomplir son devoir, celui "de renaître, de s’engendrer soi-même". Toujours soucieux de surprendre, il y a mêlé l’orchestre de cordes et la guitare flamenca, le rock et les sonorités de l’Est, des réminiscences de gospel et l’accordéon parigot.
Au cours de l’année 2011, il se produit pour une série de concerts exceptionnels, et notamment à l’Elysée Montmartre, à Paris, le 16 janvier.

En 2014, Nilda Fernandez revient avec son nouveau projet Basta Ya !. En connivence avec son public, toutes les nouvelles chansons ne seront disponibles que sur son site. Il revendique cette notion "en direct du producteur".
Toujours sur les routes, la tournée reprendra par un concert à Paris, le 11 février 2014 au New Morning.

Pour découvrir l’agenda 2014 des concerts à Paris, cliquez ici ! Pour les albums les plus attendus de 2014, cliquez là !
Et pour être informé des dernières news musicales, suivez-nous sur Facebook !

Ce contenu peut aussi vous intéresser :
Ce contenu peut aussi vous intéresser :

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.