Paris eVous
Accueil Concerts Expositions Salons Enfants Sports Visiter Paris Fooding Shopping Loisirs Sortir à Paris

Accueil > Paris > Sortir à Paris > Nuit Blanche 2020 à Paris > Nuit Blanche 2020 : Parcours cinéma et vidéo

Nuit Blanche 2020 : Parcours cinéma et vidéo

Dernière mise à jour : jeudi 24 septembre 2020, par Jean

Nuit Blanche, c’est reparti ! Parmi les différents parcours concoctés cette année, eVous vous propose de découvrir le meilleur du cinéma et de la vidéo. Voici le programme "projections" 2020 !

Nuit Blanche 2020 met en lumière un patrimoine récent et les lieux qui font le Paris d’aujourd’hui. De plain-pied, elle invite à conquérir l’espace public, à franchir les portes des bâtiments contemporains, à découvrir les chefs-d’œuvre du patrimoine industriel, à prendre d’assaut les ascenseurs des tours universitaires. Du ciel, elle nous donne à contempler la beauté de la ville et de la Seine.

A LIRE AUSSI :
Le programme complet de Nuit Blanche à Paris
Les infos Bus et Métro RATP
Nos coups de coeur à Paris
Le programme en Ile-de-France
La Nuit Blanche pour les enfants

PROGRAMME "VIDÉO"

Villa Vassilief : Jumana Emil Abboud
(Installation vidéo)
La Villa Vassilieff accueille l’installation Maskouneh (Inhabité) de l’artiste Jumana Emil Abboud. Déjà présentée à la Tate Modern (Londres, Royaume- Uni) et au Miami Dade College Wolfsonen (Miami, Etats-Unis) en 2018, à Darat al Funun (Amman, Jordanie) et au Bildmuseet (Umea, Suède) en 2017, cette installation vidéo, entièrement repensée et réadaptée pour Nuit Blanche, est projetée à l’extérieur de la Villa Vassilieff dans le Chemin du Montparnasse.
Chemin du Montparnasse - 21 Avenue du Maine 75015 Paris
Du 3 octobre 2020 au 4 octobre 2020

La Grande Mosquée de Paris : Ariane Michel
(Installation sonore et vidéo)
Ariane Michel investit le jardin et le patio principal de la Grande Mosquée de Paris en s’appuyant sur les parcours de l’eau, importants dans ces lieux. Par des installations où la vidéo et le son articulent en contrepoint les vies de l’eau et la sécheresse, elle propose, entre présence et absence, une sorte de double voyage : d’un côté le mouvement naturel de l’eau descendant des ciels d’orage aux tréfonds de la terre et des océans, de l’autre le mouvement inverse des excavations humaines qui remontent les minéralités enfouies et qui assèchent le monde. Comme sur un fleuve devenu aride, l’urbanisation construit ici, par l’image, un désert, tandis que les sonorités de l’eau, reproduites à la manière de bruitage de cinéma, envahissent l’espace et dialoguent avec le lieu, entre sensation naturelle et inspiration mystique.
39 rue Geoffrey Saint-Hilaire 75005 Paris
Du 3 octobre 2020 au 4 octobre 2020

Musée Bourdelle : Anne-Charlotte Finel
(Installations vidéo)
Anne-Charlotte Finel propose une installation dans les jardins du musée Bourdelle, composée de plusieurs vidéos qui viennent habiter le temps d’une nuit cet univers végétal particulier. Au détour des bosquets, on découvre la présence animale, artificielle et naturelle, où se mêlent fragments de sculptures et python albinos, dans un dialogue secret entre l’artiste et son prédécesseur, Antoine Bourdelle. Des punaises d’eau, pourtant si fragiles deviennent des formes majestueuses voir monstrueuses, tandis que la nature aquatique envahit subtilement la vegétation. Accompagnée par la musique électronique vibrante de Voiski, ces installations vidéo, aux limites de la science-fiction et pourtant si réelles, investissent l’écosystème du musée, comme autant de fantômes qui se glissent dans les interstices de ce lieu.
18, rue Antoine Bourdelle 75015 Paris
Du 3 octobre 2020 au 4 octobre 2020

Place du Panthéon : Vincent Mauger
(Sculpture / Installation / Vidéo / Exposition)
Unité de base et kit d’expansion propose deux créations spécifiques (modélisation 3D et sculpture) présentées dans deux containers aménagés de dix pieds.
Place du Panthéon 75005 Paris
Du 3 octobre 2020 au 4 octobre 2020

Ambassade de la République Tchèque en France : Brigita Zrustova
(Vidéo et performance)
Ce qui nourrit l’âme et l’apaise dans les nuits sans sommeil, c’est avant tout le mot. Le mot lu, mis en musique ou conté. Que ce soit sous la forme de récits, de chansons, de contes ou de poèmes, la littérature l’enrichit et l’inspire. Le mot sous ses diverses formes est capable de transporter l’homme dans un autre monde : tel est le fait décisif qui amène les artistes à traduire la parole en matière, lumière, action et musique dans l’espace.
15 avenue Charles Floquet 75007 Paris
Le 3 octobre 2020

Jardin du Petit Palais : Françoise Pétrovitch
(Installation vidéo)
L’artiste propose une installation suspendue au-dessus du bassin du jardin du Petit Palais, comme une lanterne dans un jardin luxuriant. L’image vient, se fixe, repart ou se reflète dans l‘eau noire. Se laisser pousser les animaux est l’expérience d’une métamorphose entre le végétal, l’animal et l’humain qui, ici, cohabitent et fusionnent. Les jeux des figures, des couleurs, des matières, et des changements d’échelle créent une relation subtile et complexe entre le dessin, la danse et le son. La vidéo glisse et dérive, fluide, portée par les ressacs d’un son hypnotique. Le monde qui se déploie ici est celui d’une nature dérangée où des vestiges d’animalité - os, queue de renard argentée, gant-patte démesurée - sont abandonnés. Dans cet univers instable, ils sont une invitation à créer de nouvelles chimères.
1 Cours-la-Reine 75008 Paris
Du 3 octobre 2020 au 4 octobre 2020

Cloître des Billettes : Jean-Michel Vermersch
(Installation vidéo)
Dans Balade initiatique en forêt, vidéo d’une promenade en forêt, Jean-Michel Vermersch invite le public à danser avec lui au milieu des arbres. La tête dans leur cime, il tourne et se libère, en chemin vers un autre soi éphémère. Comment les arbres, nos cousins du monde végétal, peuvent nous apaiser et nous transporter vers d’autres états de conscience ? Une balade méditative à découvrir pour Nuit Blanche sur la façade du Cloître des Billettes.
24 rue des archives 75004 Paris
Du 3 octobre 2020 au 4 octobre 2020

Église Saint-Eustache : Pascal Haudressy
(Installation / Vidéo)
Une boucle vidéo d’un cœur de 4m x 3m est projetée dans l’église. L’artiste interroge de cette manière le devenir de l’humanité et de nos émotions à l’époque du numérique. Il utilise un programme informatique qu’il détourne en introduisant des noises (bruits parasites, variations irrégulières), donnant lieu à des modifications aléatoires de formes qui traduisent la réaction de l’ordinateur face à un calcul dépassant ses capacités.
2 Impasse Saint-Eustache 75001 Paris
Du 3 octobre 2020 au 4 octobre 2020

Eglise Saint-Merry : Jacotte Chollet & Hugo Verlinde
(Installation / Vidéo)
Les créations musicales de Jacotte Chollet sont intuitivement créées dans un espace intérieur hors du temps, tandis que les images d’Hugo Verlinde, générées par des modèles mathématiques, explorent les vertiges de l’ensoleillement. Ensemble, le duo d’artistes parvient à créer une poétique de l’espace multidimensionnel, précise et onirique à la fois. Le Zen Garden est l’église Saint-Merry elle-même où flotte au milieu de la nef un écran sous forme de voiles dans un univers sonore exceptionnel.
76 rue de la Verrerie 75004 Paris
Le 3 octobre 2020

Centre national d’études spatiales - Observatoire de l’Espace : Audrey Jean-Baptiste & Maxime Jean-Baptiste / Isabelle Prim
(Vidéo)
Dans un programme de films de création composé de Écouter le battement de nos images et Condition d’élévation, les artistes ont élaboré de nouveaux récits à partir d’archives visuelles de l’Espace. Audrey Jean-Baptiste et Maxime Jean-Baptiste revisitent la naissance du Centre spatial guyanais dans un conte à la frontière de la fiction et du documentaire, qui nous plonge dans la peau d’un jeune homme vivant à Kourou dans les années 60. Isabelle Prim conduit, quant à elle, une enquête fictionnelle au sein des équipes du CNES sur une très jeune spationaute ayant fait une rencontre dans l’Espace lors d’un vol à bord d’un ballon stratosphérique.
2 place Maurice-Quentin 75001 Paris
Le 3 octobre 2020

Musée des Arts et Métiers : Collectif Winter Story in The Wild Jungle
(Projection et vidéo)
Inspirée des collections du musée et d’une lanterne présentée dans l’exposition temporaire "Top modèles. Une leçon princière au XVIIIe siècle", l’installation du Collectif Winter Story in The Wild Jungle (Samson Contompasis, Victoria Prouteau, Mia Brenguier) s’inspire des lanternes magiques, ancêtres des appareils de projection, et plus particulièrement du projecteur de diapositives. Les artistes plasticiens ont réfléchi à la façon d’un cadavre exquis à une série de dessins qui seront projetés sur les bâtiments du musée.
60 rue Réaumur 75003 Paris
Le 3 octobre 2020

Musée d’art d’histoire du Judaïsme : Maya ZACK
(Vidéo)
Née en 1976, Maya Zack vit et travaille à Tel Aviv. Le mahJ propose de découvrir le travail de Maya Zack avec la présentation de sa trilogie de films : Mother Economy (2007), Black and White Rules (2011) et Counterlight (2016-17).
Dans ces vidéos, l’artiste explore la construction de la mémoire en mettant en scène des figures féminines attachées à répertorier avec une obsession scientifique et poétique les fragments du passé.
71 rue du Temple 75003 Paris
Le 3 octobre 2020

Parc des Artistes : 6 artistes
(Installation / Vidéo / Exposition)
Une nuit blanche commune et électrique, un parcours de films et d’installations dans le Parc des Artistes. Le réseau électrique urbain est le vecteur qui révèle l’infrastructure publique, le bien commun aux habitants. Le réseau électrique se transforme en réseau vivant et fait émerger des images d’artistes qui interrogent notre place dans ce monde : d’une étrange exploration des constructions naturelles et synthétiques de Théodora Barat, au rapport à l’espace exploré par Peter Downsbrough, à la puissance du collectif et ses limites que questionne Lola Gonzalez, en passant par les liens entre ville et humanité filmés par Anne Frémy et les dessins animés qui expliquent l’humain aux extra-terrestres de Yona Friedman, le parc devient scène. Le parcours est jalonné par une installation lumineuse de Nicholas Vargelis.
16 rue Charles VII 94130 Nogent-sur Marne
Le 3 octobre 2020

Ateliers Médicis : Vergine Keaton
(Installation & vidéo)
"Transformations invisibles" est une projection vidéo créée pour Nuit Blanche, reproduisant un fragment du paysage en s’y inscrivant comme un reflet parfait. Ce motif viendra se redéployer de manière nouvelle par la technique de l’animation, suspendant le temps ou l’accélérant, laissant surgir des détails jusque-là inaperçus et ouvrant le paysage à d’autres dimensions. Vergine Keaton est en résidence aux Ateliers Médicis.
4 allée Françoise N’Guyen 93350 Clichy-sous-Bois
Le 3 octobre 2020

Le Générateur : Laurent Melon
(Vidéo)
Pour cette édition 2020 de Nuit Blanche, l’artiste propose au public une projection rétrospective de 20 ans de ses Scoopitones (clips en peinture avec musique) depuis leur création en 2000. Une soirée non-stop d’images hautement rock, punk, volcaniques et granitiques, offrant à voir des dessins conçus comme des courts métrages desquels jaillissent mots, images et sons mixés par l’auteur.
16 rue Charles Frérot 94250 Gentilly
Le 3 octobre 2020

La Dynamo : Fabrizio Rat
(Concert / Vidéo)
Dans son nouvel album Shades of Blue (La Machina, 2020), le pianiste et musicien Fabrizio Rat délaisse pour un temps la fusion techno-piano et les maxis dancefloor qui ont fait sa récente renommée, pour explorer les timbres novateurs et hypnotiques des synthétiseurs modulaires. Entre electronica fiévreuse, acid, noise et ambient, son projet se présente sur la scène de La Dynamo pour Nuit Blanche sous la forme d’un concert audiovisuel, avec les images vidéos du spécialiste du glitch-art Kaspar Ravel.
9 rue Gabriel Josserand 93500 Pantin
Le 3 octobre 2020

L’Orangerie : Chemins d’Art
(Exposition, performance, vidéo, installation, sculpture et photographie)
Chemins d’Art met en oeuvre chaque année, depuis 1991, des rendez-vous artistiques pluridisciplinaires au coeur de la ville. Un temps emblématique "Portes ouvertes" s’inscrit aussi chaque automne sur le territoire.
Autour du mot "LIBRE", le collectif Chemins d’Art de Cachan propose installations, performances, vidéos, peintures et sculptures dans la cour de l’Orangerie et le parc Raspail. Un moment de création fort et de rencontre conviviale.
15 rue Gallieni 94230 Cachan
Le 3 octobre 2020

Retrouvez le programme complet de Nuit Blanche 2020 à Paris ici !