Paris eVous
Accueil Concerts Expositions Salons Enfants Sports Visiter Paris Fooding Shopping Loisirs Sortir à Paris

Accueil > Paris > Sortir à Paris > Nuit Blanche 2019 à Paris > Nuit Blanche 2019 : Parcours performances et spectacle vivant

Nuit Blanche 2019 : Parcours performances et spectacle vivant

Dernière mise à jour : jeudi 31 octobre 2019, par Jean

La Nuit Blanche 2019 a eu lieu du 5 au soir au 6 octobre au matin à Paris et un peu partout en Ile-de-France. Voici une sélection d’événements sur le thème de la performance, la danse et la musique. Une aubaine pour ceux qui veulent redécouvrir des hauts lieux de la culture dans un contexte unique et poétique.

Célébration de la création contemporaine sous toutes ses formes, Nuit Blanche 2019 transforme la capitale du crépuscule à l’aube et invite chacun à vivre une expérience esthétique hors du commun ainsi qu’à se réapproprier la ville. Créée en 2002 par la Ville de Paris, la manifestation, gratuite, est ouverte à tous et accueille plus de 800 000 visiteurs chaque année. Depuis sa création, pas moins de 3000 artistes ont été invités à participer.

Chaque année, cette manifestation gratuite, destinée à tous, accueille plusieurs millions de visiteurs. Elle se décline également à l’échelon métropolitain. Outre éclairages, sculptures et installations, l’événement fait également la part belle aux performances et autres spectacles vivants.

A LIRE AUSSI :
Le programme complet de Nuit Blanche à Paris
Les infos Bus et Métro RATP
Nos coups de coeur à Paris
Le programme en Ile-de-France
La Nuit Blanche pour les enfants

LE PROGRAMME "PERFORMANCES"

LA PARADE
Sur roulette ou sur plateau, gonflables ou encore tirées par des cheveux, 12 oeuvres monumentales ont été imaginées par des artistes contemporains et défilent toute la nuit dans une atmosphère de fête. Animées par des musiciens, danseurs, performers ou encore DJ, elles circulent en musique de la Place de la Concorde à la Bastille puis rejoindront plusieurs points dans la métropole où il sera possible d’admirer à l’arrêt leurs décors enchanteurs.

- LA PHILHARMONIE DE PARIS PRÉSENTE
La parade des orchestres du monde
ENSEMBLES MUSICAUX
Imaginée par la Philharmonie de Paris, en lien avec la Confédération Musicale de France et la CMF des Hauts de France, la parade des orchestres fait défiler le son de la Terre de Concorde à Bastille, comme Berlioz en avait rêvé. Entre cornemuses d’Écosse, bagad de Bretagne, batucada du Brésil, marching band de la Nouvelle Orléans, balangajur d’Indonésie, fanfares et orchestres d’harmonies d’Ile de France et des Hauts de France, une trentaine d’orchestres ambulants offrent au public un kaleidoscope de rythmes et de mélodies du monde entier. Pouls sonore de la Parade composé de près de 600 musiciens, ce cortège jovial et triomphal déambule entre les plateformes artistiques, enflammant la foule et célébrant la diversité culturelle à la manière d’une symphonie mondiale.

- VIVIEN ROUBAUD
PLATEFORME
Sucre cristal n° 3, écoulement laminaire, courant alternatif, atmosphère modifiée. Œuvre nomade de la collection du Grand Paris Express
Une usine à barbe à papa mobile répand aléatoirement dans les airs un mélimélo de filaments blancs. Les passants sont invités à les déguster mais surtout à admirer ces formes fugitives et serpentines évoquant du coton, des nuages ou des courants électriques libérés de leurs circuits. L’artiste est un professionnel du détournement des fonctions utilitaires des machines. Pour concevoir cette plateforme sucrière, il s’est emparé de sableuses et de fours centrifuges et en exploite les propriétés cachées. Avec ce char à la fois festif et expérimental, Vivien Roubaud revisite ici un élément symbolique de la fête foraine et le transforme en poésie chimique qui s’envoie en l’air pour atterrir dans la bouche des Parisiens.
Œuvre visible également : le 6/10 devant la Basilique de Saint-Denis ;
12/10 sur le chantier du métro à Saint-Denis (La Plaine - Stade de France) lors du KM7.

- ANNETTE MESSAGER
La Nuit Blanche des animaux
PLATEFORME
Tirée par deux chevaux en costumes de fête, une tente fait office de lanterne au cœur de la nuit. Sur ses parois, des ombres balbutiantes apparaissent, disparaissent et se déforment au gré des vacillements de la lumière. Elle est habitée par une troupe de comédiens incarnant des êtres hybrides en tenues de camouflage et parés de masques animaliers. Ils se parlent, s’agitent, dansent et font des jeux de mains (parfois bizarres). Des sons d’animaux s’échappent même de leur hutte... La plateforme d’Annette Messager est une fête secrète inter-espèces, intergénérationnelle et cosmopolite. Ici, la tente n’est pas seulement un refuge : on s’y cache pour refaire le monde, se chuchoter des histoires, expérimenter la vie... et ses interdits.
Œuvre visible en avant-première à la Fondation Louis Vuitton le 4/10.
Œuvre visible après la parade au Parc Montsouris, 75014 Paris.

- SYLVIE FLEURY
iô
GONFLABLE
Munie de lunettes et tout sourire, un personnage gonflable XXL épouse les traits de Sylvie Fleury. Il s’agit d’un modèle de Bitmoji, cet avatar que chacun peut créer à son image sur internet, en choisissant son genre, ses vêtements, sa corpulence... Destiné à être publié en ligne, le Bitmoji prend ici la forme d’une créature de carnaval (celle des apparences ?). Avec son gant de supporter, elle veut attirer l’attention, à l’instar des internautes qui tentent coûte que coûte de se démarquer sur les réseaux sociaux. L’identité virtuelle est aujourd’hui un objet de désir et un outil de glorification de soi. En façonnant cette mascotte à son image, la plasticienne accomplit un geste narcissique complètement démesuré. Et elle adore ça.

- BILL VORN
Copacabana machine sex
PLATEFORME
Sur la piste d’une boîte de nuit mobile, des robots à l’apparence humaine se déhanchent au rythme de sonorités électroniques. Sous le signe du carnaval et du cabaret, l’artiste canadien Bill Vorn fait parader dans Nuit Blanche un char spectaculaire et dansant, véritable performance robotique inspirée de l’Opéra de Chico MacMurtrie (1992) où un petit groupe de robots humanoïdes interprètent des pièces musicales. Char sonore, ce music hall de science-fiction invite les spectateurs à entrer dans une empathie dansante avec le monde des machines. Si Bill Vorn est un artiste canadien, son show robotique est clairement inspiré par la tradition parisienne des cabarets. Les cinq robots dansent le french cancan. Contre l’inquiétude ou la menace souvent générée par le monde des robots, Bill Vorn propose ici une installation entraînante et joyeuse.
Œuvre visible en avant-première à l’aéroport d’Orly à partir du 2/10.
Œuvre visible après la parade à l’Avenue du Street Art, 93300 Aubervilliers.

- LÉONARD MARTIN
Picrochole : Les Géants, 2018
MOBILE
Jeu vidéo en grandeur réel, mirage ou vestige du Moyen Âge ? Trois chevaliers de sept mètres de haut, comme arrachés aux guerres picrocholines de Rabelais, déambulent dans les rues de Paris. En morceaux de polycarbonate découpés, ils agrègent des fragments parés de larges dessins évoquant des armures ou des insectes. Ces figures XXL sont issues de La Bataille de San Romano, une toile en 3 panneaux de Paolo Uccello (1456), premier virtuose de la représentation du mouvement. Léonard Martin a voulu décortiquer ses images, découvrir ses secrets et donner vie à ses personnages, à leurs lignes courbes et à leurs formes boursoufflées. Bien qu’elles ne semblent pas très résistantes, ces marionnettes, entre dessin et sculpture, deviennent les gardiennes de Paris le temps d’une nuit : la fragilité est une force.
Œuvre visible après la parade à proximité de la Place de la Bastille, 75011 Paris.

- SHANA MOULTON
Feed the soul
PLATEFORME
Une main géante tatouée de signes occultes, une paire d’yeux géants, une projection de fontaine, un ballon de yoga : Shana Moulton pose un décor kitsch et aquatique dans lequel elle cohabite en personne avec le compositeur électro et chanteur Nick Hallett. Croissant de lune, noms de planètes... Liés à l’astrologie et au cosmos, des symboles hétéroclites ornent cette plateforme artistique et cohabitent avec une esthétique publicitaire et digitale évoquant les débuts d’internet. Avec humour, l’artiste témoigne d’une culture californienne qui mélange les spiritualités et d’un monde fétichiste où réel et virtuel ne font plus qu’un. Temple d’une religion alternative psychédélique, cette installation sculpturale mouvante est aussi un portail artificiel vers l’évasion et une rêverie absurde. Shana Moulton s’amuse de l’obsession contemporaine pour le bien-être et l’accomplissement personnel.
Œuvre visible en avant-première dans les gares d’Austerlitz, de Lyon et Saint-Lazare du 30/09 au 02/10.
Œuvre visible après la parade à la Cité internationale universitaire de Paris, 75014.

- PASCALE MARTHINE TAYOU
Black Forest, 2019
PLATEFORME
Habitée de lampadaires colorés, d’une dizaine de poupées en cristal habillées et d’une troupe de performeurs survoltés, la forêt mobile de Pascale Marthine Tayou est un condensé de nature, de culture, de fête, de sons et de lumières. Sur la plateforme, la nature se mêle à des éléments urbains et devient un espace de transgression, d’émerveillement et de sociabilité hors norme. L’artiste a invité une « armée cinglée », une dizaine de musiciens pour danser, siffler et chanter toute la nuit.
Œuvre visible après la parade devant la Fondation Cartier pour l’art contemporain, 75014 Paris.

- LES PLASTICIENS VOLANTS
De nos rêves, occupons le ciel !
GONFLABLE
La compagnie des Plasticiens Volants offre un spectacle ludique et féérique qui fait voltiger dans les airs Godzilla et un serpent vert XXL gonflables. Évoquant les défilés, traditions et mythologies populaires, ces monstres de toile flottent au-dessus de la rue et investissent les cieux pour émerveiller (et effrayer) le public. Avec poésie, ils fendent la foule, s’agitent et jouent entre les bâtiments haussmanniens. Bourrés d’air et d’hélium, ces gonflables monumentaux et lumineux dansent avec le public et se meuvent grâce aux mouvements virtuoses des artistes du collectif. Au fil de la parade, ils déploient une chorégraphie majestueuse et spectaculaire.

- TIN-TIN
L’Art Mondial du Tatouage
PLATEFORME
La plateforme artistique conçue par Tin-Tin célèbre le tatouage dans sa diversité et sous toutes ses formes. Sélectionnés par l’artiste à l’occasion du Mondial du tatouage, des dessins de tatouages sont visibles en bas-reliefs sur des embases, sur un écran géant et sur des modèles exhibant leurs magnifiques corps tatoués. Un mélange joyeux de couleurs et de communautés, cette plateforme artistique consacre le tatouage comme un art du mouvement. Avec lui, c’est l’art qui se déplace vers le public : des corps vivants portent sur eux des œuvres, les faisant découvrir à ceux qu’ils rencontrent. Depuis longtemps Tin-Tin milite pour que la pratique ancestrale du tatouage soit reconnue comme un art dans la société. En paradant avec des plateformes conçues par des artistes contemporains, voila sa mission accomplie !
Œuvre visible après la parade à La Villette, 75019 Paris.

- COMPAGNIE DU ZEREP
Muchos Kilometros
PLATEFORME
Voitures Cadillac, char musical mexicain peuplé de mariachis... Le cortège foutraque imaginé par la Compagnie du Zerep n’a pas peur du ridicule, de mélanger les genres ni de flirter avec le mauvais goût. Traditions populaires américaines, mexicaines et africaines cohabitent ici pour investir le domaine du monstrueux et bouleverser les attentes des spectateurs. Inspirée par le cirque et le burlesque, cette plateforme survoltée profite de la nuit pour réveiller des identités absurdes, mutantes et/ou marginalisés. Convoquant nos fantasmes et une bonne partie de notre inconscient, Sophie Perez et Xavier Boussiron propose une plongée dans un univers alternatif délirant. Un spectacle satirique, baroque et qui invite tout un chacun à se lâcher.
Œuvre visible après la parade à proximité du Palais de la Porte Dorée, 75012 Paris.

LES ARTISTES PROMENEURS
Certains artistes promeneurs emmèneront avec eux le public, d’autres traverseront la ville de façon plus solitaire, certains enfin proposeront au public une performance participative. Pratique commune à toutes et tous, la marche est aussi devenue au cours du XXe siècle, une pratique artistique à part entière.

- ALAIN ARIAS-MISSON
Le Public Paris du Pompidou Poem
PERFORMANCE
Portées par des volontaires, des lettres à taille humaine en polystyrène blanc forment deux mots distincts qui se déplacent dans l’espace. Le premier, « URBANOGRAPHIES » signifie la façon dont la ville se définit en permanence grâce à ses habitants, mouvements et architectures. Le mot part du Centre Pompidou pour rejoindre l’École Spéciale d’Architecture dans le 14e arrondissement. Au fil du parcours, l’ordre des lettres change, formant de nouveaux mots et poèmes animés par leurs porteurs. Le procédé est le même pour le second mot « CULTURALISMES », désignant l’influence de la culture sur les individus.
Centre Pompidou, 3 rue Beaubourg, 75004 Paris
de 20h à 1h (durée totale de sa performance entre les deux lieux)

- PILAR ALBARRACÍN
En la piel del otro
PERFORMANCE
Une horde de femmes flamboyantes en costumes traditionnels de flamenco déambulent dans les rues de Paris. Cette marche de protestation a débuté à Séville avec des Espagnoles ensuite rejointes par des Parisiennes désireuses d’épouser pour un moment une identité folklorique. Les participantes finiront toutes allongées au sol, immobiles et silencieuses, tel un tapis multicolore, symbole de résistance pacifique aux violences faites aux femmes et aux communautés discriminées et réduites au silence par la société. Les costumes fédèrent ces femmes car il ne peut y avoir de révolution sans esprit de commu- nauté. Leurs corps obstruent ainsi l’espace et contraignent les allées et venues des passants. Comme le flamenco, cette performance exprime une douleur et une colère pour mieux les transcender.
Opéra Comique, 1 Place Boieldieu, 75002 Paris

- EMILIO LÓPEZ-MENCHERO
Torero/Torpedo
PERFORMANCE
Habillé en toréador, Emilio López-Menchero enfourche son « torero torpédo », un vélo dont le guidon en cornes est inspiré d’une œuvre de Pablo Picasso : Tête de taureau, un guidon posé sur une selle de vélo. L’artiste célèbre ici l’émancipation par le travestissement et le sport. Il se mêle aux coureurs traversant la métropole parisienne et ses insti- tutions culturelles dans le cadre de la Grande Traversée de Nuit Blanche. Sur sa bicyclette, un magnétophone diffuse des paso doble, ces musiques espagnoles jouées pendant les corridas. Emilio López-Menchero donne vie, en plein Paris, au mythe de la corrida tel un taureau, il s’énerve devant la moindre tache rouge croisée sur son chemin...
L’artiste se déplace à l’aide de son vélo torero parmi quelques lieux
de la Grande Traversée (Centre Pompidou, Théâtre de la Ville - Espace Pierre Cardin, Grand Palais, Palais de la Découverte...)
de 22h à 2h

- RAPHAËLLE DE GROOT
La grande marche des petites choses
PERFORMANCE
Raphaëlle de Groot commence à marcher dans les rues de la métropole plusieurs jours avant Nuit Blanche. Elle part des Ateliers Médicis et depuis l’Aqueduc de Dhuys, elle suit plusieurs cours d’eau dissimulés pour rejoindre le futur écoquartier des Grands Voisins. Au fil de l’eau et en suivant l’histoire des eaux de Paris, cette performance reconnecte avec la géologie du territoire francilien. Mais elle explore aussi le terrain des solidarités : son parcours a en effet été déterminé suite à des rencontres auprès de populations marquées par l’immigration. Sur leur chemin, l’artiste et ses accompagnants collectent dans une traîne des petites choses au sol, à savoir ces débris urbains souvent inaperçus et qui migrent en permanence. Raphaëlle de Groot rend ainsi visible l’invisible. Sa longue traîne devient une mue du monde en transformation.
L’artiste part de Clichy-sous-Bois / Montfermeil pour arriver aux Grands Voisins le soir de Nuit Blanche.
Les Grands Voisins, 74 Avenue Denfert-Rochereau, 75014 Paris
de 19h à 2h : Grands Voisins

- HANS WALTER-MÜLLER
Sphères
PERFORMANCE
Éclairées de l’intérieur, deux bulles en PVC transparent se déplacent dans les allées du Jardin du Palais-Royal... Elles sont habitées par les performeuses du collectif Les Mirettes et font office de secondes peaux. Incarnation d’une architecture utopique car infiniment nomade et légère, la sphère permet à Hans Walter-Muller de concrétiser ses rêves de promenades oniriques et solitaires. L’enjeu n’est pourtant pas ici de se retirer du monde mais de renouveler une expérience de l’espace. La bulle protège son occupant mais surtout, attire l’attention sur lui et invite le public à aller à sa rencontre.
Performance dans le Jardin du Palais-Royal.
Accès au niveau du 8 rue de Montpensier, 75001 Paris
de 20h à 2h

- CAMILLE VOYENNE/ COLLECTIF CHAMP LIBRE
L’évangile selon l’instant présent
PERFORMANCE DEAMBULATOIRE
Arcimboldo retourne à l’état sauvage. La joie dionysiaque du faune.
Cité internationale universitaire de Paris, 17 bd. jourdan, 75014 Paris.
de 19h à 4h

- FRANCK KEMKENG NOAH
Souffle du trajet
PERFORMANCE
Le manteau d’Étienne Martin rencontre les danses du Cameroun.
Cité internationale universitaire de Paris, 17 bd. jourdan, 75014 Paris.
de 19h à 4h

LES STATIONS

- CRAY
Autour d’EXIT
PERFORMANCE
Des photographies de panneaux EXIT pris à travers le monde sont réappropriés par la joyeuse bande de l’association CRAY. L’art pour sortir de l’impasse.
Forum des Halles niv -1, 75001 Paris
19h - 7h

- EVI KELLER
Matière-lumière
PERFORMANCE / SCULPTURE / INSTALLATION / VIDÉO
Un espace de transition pour vivre en une nuit quelques milliards d’années. Avec le soutien de Art, Culture et Foi. Avec le commissariat de Françoise Paviot et Olivier Schefer.
Église St-Eustache, 2 Impasse St-Eustache, 75001 Paris
20h - 2h30

- DU QUATUOR AGATE AU QUATUOR YAKO
Nuit du quatuor Proquartet
CONCERT
De Beethoven à Xenakis, le quatuor en folie. En partenariat avec le musée de l’Orangerie.
Musée de l’Orangerie
Jardin Tuileries, 75001 Paris
19h - 5h

- AFTER HOURS
The duc’s sessions spéciale Nuit Blanche
CONCERT
Les nuances du jazz contemporain exprimées avec audace. En partenariat avec Paris JAZZ CLUB.
Duc des Lombards, 42 rue des Lombards, 75001 Paris
23h - 4h

- LAURENT COURTHALIAC
Remember Duke Ellington
CONCERT
Hommage à une légende du jazz. En partenariat avec Paris JAZZ CLUB.
Sunside Sunset, 60 rue des Lombards, 75001 Paris
23h - 4h

- THOMAS JULIENNE
Tribute to Radiohead
CONCERT
Le goût commun de l’alternatif nuancé par un romantisme sensible.
En partenariat avec Paris JAZZ CLUB.
Le Baiser Salé, 58 rue des Lombards, 75001 Paris
23h - 3h

- MUSICIENS AMATEURS
Nuit de la musique amateur
CONCERT
Du duo à l’octuor, le grand répertoire pour tous. Un événement musical de grande envergure au cœur de la capitale. En partenariat avec la Maison des Pratiques Artistiques Amateurs et avec le soutien de Drac Île-de-France, Région Île-de-France, Mécénat Musical Société Générale, SACEM, SPEDIDAM et Copie privée.
MPAA La Canopée, 10 Passage de La Canopée, 75001 Paris
21h - 1h

- ALAIN FLEISCHER
Un Bal Blanc
SPECTACLE
Pour mettre en mouvement le public de Nuit Blanche, un Bal Blanc se déroule sur la place de L’Hôtel de Ville. Des images de films sont projetées sur les participants, dont les vêtements blancs servent d’écran. Des capes sont distribuées afin de per- mettre à chacun de jouer avec les images et de s’inclure dans cette salle de cinéma en plein air, humaine et mouvante. Porté par Alain Fleischer, artiste et directeur de l’école d’art du Fresnoy-Studio national d’art contemporain, ce projet s’inspire d’une soirée imaginée par l’artiste Man Ray dans les années 1920. Lors de son « Bal blanc » à Paris chez le Comte Pecci-Blunt, le photographe Man Ray projetait sur les danseurs vêtus de blanc plusieurs films réalisés par ses soins, ainsi que des courts métrages colorés de Georges Méliès. Avec le soutien des cinémas Pathé Gaumont. En co-production avec Le Fresnoy - Studio national des arts contemporains.
Place de l’Hôtel de Ville, 75004 Paris
22h - 4h

- SARAH TROUCHE
L’attrape-soleil « apporter de la lumière aux jours sombres »
PERFORMANCE
Ballet de lumière et de réflexions.
Musée des arts et métiers, 60 rue Réaumur, 75003 Paris
19h - 2h

- YAÏR BARELLI
Sur l’interprétation - titre de l’instant
PERFORMANCE
Protocole modulaire et interactif de situations théâtrales. Avec le soutien de la Drac Ile-de-France, du CND Pantin, du Théâtre de Vanves, de l’Espace Pasolini Valenciennes, de Latitudes Contemporaines et Bétonsalon.
Musée Picasso, 5 rue de Thorigny 75003 Paris
19h - 22h30

- MAUD LUBECK & VEN (TBC)
Festival Kiosquorama
CONCERT
Artistes émergents et confirmés se produisent dans cet espace consacré. En partenariat avec La Maison des Acteurs du Paris Durable et le soutien de la Mairie du 4e arrondissement.
Clos des blancs-manteaux, 21 rue des blancs-manteaux, 75004 Paris
18h - 21h

- BENJAMIN VIAUD
Les femmes qui composent sont mystérieuses
CONCERT
Concert d’orgue mettant en valeurs les femmes compositrices et inspirantes. → Église St-Louis-en-L’Île,
19bis rue St-Louis-en-L’Île, 75004 Paris
20h - 23h

- L’ÉCOLE EFET × STUDIO CRÉA
Mouvement
INSTALLATION / VIDÉO / EXPOSITION / PERFORMANCE / PHOTOGRAPHIE
Soirée dédiée au mouvement, entre observation et émerveillement.
École Efet × Studio Créa, 11 rue de l’Arsenal, 75011 Paris
19h - 22h

- ASSOCIATION À CŒUR VOIX
Des voix dans la nuit
PERFORMANCE VOCALE
Grand concert vocal et solidaire.
Avec le soutien de la DASES.
Église des Blancs Manteaux,
12 rue des Blancs Manteaux, 75004 Paris
20h - 1h

- MARTINE FEIPEL & JEAN BÉCHAMEIL / CHRIS CHRISTOFFELS
La Nuit Sans Lune
CRÉATION MUSICALE
Pour la première fois, la Congrégation du Saint-Esprit ouvre au public sa somptueuse chapelle datée du 18ème siècle. Dans cet écrin, le duo d’artistes luxembourgeois formé par Martine Feipel et Jean Bechameil installe une sculpture monumentale : une grande cloche comme tombée du haut d’une église. Incendie, catastrophe naturelle ou révolution passée ? Nul ne le sait. Mais l’objet sert aussi de haut-parleur et diffuse les bruits du monde. Une œuvre qui incite à la méditation sur le temps, sur l’histoire et le sacré. Avec le soutien de Art, culture et foi.
Congrégation du Saint-Esprit, 30 rue Lhomond, 75005 Paris
19h15 - 0h

- SIMON GHRAICHY & SES INVITÉS
Composition sur mesure
PERFORMANCE / CONCERT
Compositions allant d’un répertoire classique à la musique électronique.
Institut de France, 23 Quai de Conti, 75006 Paris
20h - 2h

- MUSÉE DE L’ARMÉE, ORCHESTRE DE LA GARDE RÉPUBLICAINE, ENSEMBLE DE TUBAS INTER CONSERVATOIRES
Symphonie Funèbre et Triomphante de Berlioz, Les canons de l’élégance
CONCERT / EXPOSITION
L’héroïsme de Berlioz par l’orchestre de la Garde Républicaine (20h à 21h), la puissance de Beethoven par de jeunes tubistes (22h à 23h) et la fureur belliqueuse de l’élégance guerrière (19h - 2h)
Musée de l’Armée,
129 rue Grenelle, 75006 Paris
19h - 2h

- ENSEMBLE DE TUBAS INTER CONSERVATOIRES
Les conservatoires de la ville de Paris font leur nuit blanche
CONCERT
L’héroïsme de Purcell, Beethoven à Bruckner et Sibelius revisité par de jeunes tubistes. Sous la direction musicale de Corentin Morvan et des professeurs des conservatoires municipaux.
Musée de l’Armée 129 rue grenelle, 75006 Paris

- VALÉRIE GIOVANNI
Voir la voix
INSTALLATION / VIDÉO / PERFORMANCE
Expérience immersive où le visiteur est invité à créer de la forme avec sa voix. En partenariat avec Simon D’Henin Materia I/D et Art-Tech Composites. Avec le commissariat de Thierry Renaudin.
Cloître des Billettes, 24 rue des Archives, 75004 Paris
19h - 5h

- LAURENCE VAUTHIER
Gagner à la régulière (ou l’art de faire match nul)
PERFORMANCE PARTICIPATIVE
Sur la pelouse du stade du Centre sportif Jules Ladoumègue, Laurence Vauthier invite le public à participer à « gagner à la régulière ». L’idée ? Des matchs de foot très particuliers, où les participants devront chercher plus à col- laborer qu’à s’opposer. L’objectif ? Faire match nul. L’adversaire du soir ? L’arbitre, qui avec des nouvelles règles étonnantes, doit tout faire pour empêcher les deux équipes d’y arriver ! Le principe d’opposition entre les joueurs est donc évacué au profit de la collaboration. Les participants sont amenés à s’écouter et s’adapter les uns aux autres pour atteindre le score fixé à l’avance. Le mouvement #soso créera les principes d’intervention de l’arbitre avec les associations du quartier. Le mouvement Tatane animera ces drôles de matchs, ainsi que d’autres ateliers d’adresse, de séquences attaquant(e)/gardien(ne) de but et de jeux autour d’un football de compromis pour toute la famille.
Centre sportif Ladoumègue, accès par l’angle de la rue Centrale, Lafarge, 75019 Paris
19h - 3h

- MEHRYL LEVISSE
Travball
PERFORMANCE
L’artiste propose à un tournoi de Travball, un sport délirant de son invention où un traversin fait office de ballon. Les joueurs et joueuses sont les visiteurs tandis que l’artiste, les chefs d’équipe, la cheerleader et la mascotte sont des Drag Queens, parées de costumes et accessoires tous plus excentriques. Drapeaux, air de jeu, blasons... Le décor fantaisiste et coloré de la manifestation a été entiè- rement imaginé par l’artiste. En faisant appel à une esthétique fleurie et des per- formeurs.ses brouillant les frontières entre masculin et féminin, Mehryl Levisse tord le coup aux clichés relatifs au sport, encore trop souvent théâtre de la virilité, du sexisme et de l’homophobie.
Centre sportif Ladoumègue, 39 rue des Petits Ponts, 75019 Paris
19h - 1h

- PHILHARMONIE
Nuit blanche à la Philharmonie
CONCERTS
La Philharmonie célèbre Nuit Blanche sans demi-mesure. De 18h à 22h, une « nuit » des enfants mêle musiques variées et sur- prises rythmées. Pour les plus grands, le programme est également prolifique. Le Trio Wanderer se relaie avec plusieurs autres trios pour traverser allègrement Nuit blanche en interprétant un vaste répertoire du classique au moderne. Le très audacieux chœur de chambre Mikrokosmos se déploie à travers tous les espaces du Musée de la Musique pour une contemplation sonore du ciel étoilé. Ensuite, l’artiste majeur Ragnar Kjartansson se lance durant neuf heures dans une interprétation imprévisible du cycle Dichterliebe de Robert Schumann, accompagné de Ingibjörg Sigurjónsdóttir au piano. De son côté, la violoncelliste Sonia Wieder-Atherton nous entraîne jusqu’à l’aube dans ses Odyssées intimes. Enfin, neuf heures durant, quatre organistes se relaient, donnant l’occasion d’entendre dans des conditions hors norme des œuvres rares.
Philharmonie, 221 avenue Jean Jaures, 75019 Paris
19h - 7h

- FRÉDÉRIC JESSUA (LA BOÎTE À OUTILS)
Epoc – une nuit en mouvement
PERFORMANCE / RADIO-THÉÂTRE
Performance radio-théâtrale d’un collectif d’artiste.
Théâtre Paris Villette,
211 avenue Jean Jaurès, 75019 Paris
21h - 2h

- *DUUU RADIO
Revenir et dire ça
PERFORMANCE / LECTURE / CONCERT
Programme dédié à la voix d’auteurs et de chanteurs
*Duuu Radio, Parc de la Villette, 211 avenue Jean Jaurès, 75019 Paris
19h - 7h

- RONAN MASSON
Radeau paysage
INSTALLATION / PERFORMANCE
Embarcation sonore reflétant les lumières de la ville.
Canal de l’Ourcq,
211 avenue Jean Jaurès, 75019 Paris
19h - 7h

- LES COULEURS DE PONT DE FLANDRE
Tapis rouge
PERFORMANCE / DÉFILÉ DE MODE
Défilé de mode au son de la kora et du violon. En partenariat avec : INTERNATIONAL FASHION ACADEMY Paris (IFA Paris). Avec le soutien de Paris-HABITAT, Mairie 19, Espace19, CAF de Paris. Avec le commissariat de Paris 19.
International Fashion Academy, 18-24 Quai de la Marne, 75019 Paris
20h30 - 1h30

- JEANNE SPAETER : COLLECTIF EN ATTENDANT LE NOM
Il faut souffrir
PERFORMANCE
L’épuisement face aux diktats féminins.
Mairie du 19e arr.,
5-7 place Armand Carrel, 75019 Paris
20h30 - 00h

- COLLECTIF MOBILE
Multiplis
PERFORMANCE
Exploration de la matière, du corps et du mouvement. Avec le soutien de Micadanses, Compagnie DCA - Philippe Decouflé, Centre National de la Danse, La Ménagerie de Verre.
Gymnase Jean Jaurès,
87 avenue Jean Jaurès, 75019 Paris
21h - 1h

- CLOTILDE RULLAUD
XXY [ɛks/ɛks/wʌɪ]
PERFORMANCE
Objet vidéo-musical autour du féminin. 7 portraits en 7 films. Avec le soutien Secrétariat d’Etat des Droits des Femmes, la SPEDIDAM, la SACEM, l’INA et le Centre Simone.
École Maternelle Thionville,
6 Passage de Thionville, 75019 Paris
19h - 7h

- BEB DEUM, KINTERA, SASSOLINO, VAN BREEVOORT, BACKES, VAN HAAFTEN & MONTANARO
Jusqu’ici tout va bien ? (archéologie d’un monde numérique)
EXPOSITION / PERFORMANCE
Exposition de la Biennale des arts numériques Némo. En partenariat avec la Biennale des arts numériques Némo présentée par la région Ile-de-France. Avec le soutien du Centre culturel tchèque. Avec le commissariat de José- Manuel Gonçalvès et Gilles Alvarez.
Le Centquatre - Paris, 5 rue Curial, 75019 Paris
19h - 00h

- LE M.U.R. OBERKAMPF : CANNIBAL-LETTERS & DANTE
Performance de live painting
PERFORMANCE / LIVE PAINTING
Performance de Live Painting sur le Mur d’Oberkampf.
Le M.U.R Oberkampf,
107 rue Oberkampf, 75010 Paris
20h - 00h

- COMPAGNIE DIGITOPIE
Voyage sur les terres oniriques
PERFORMANCE
Performance transdisciplinaire et appel au voyage.
Gymnase Micheline Ostermeyer,
22 Ter rue Pajol, 75018 Paris
21h - 2h

- STEFANIA CRISAN
Geamăna
INSTALLATION / VIDÉO / PERFORMANCE
Témoignage sensible d’une disparition écologique. En partenariat avec l’Institut Culturel Roumain. Avec le commissariat de Pauline Lisowski. Avec le soutien d’Art, Culture et Foi.
Église Saint Bernard de la Chapelle, 11 rue Affre, 75018 Paris
20h - 2h : Chant à chaque heure fixe

- CHRISTOPHE BEAUREGARD
Robots et légendes
INSTALLATION / PERFORMANCE
Performance entre art, contes et intelligence artificielle. En partenariat avec la Mairie du 18e, La ménagerie technologique, The school of looking et la galerie Ségolène Brossette.
Mairie du 18e arr., 1 place Jules Joffrin, 75018 Paris
19h - 22h

- ZABOU CARRIERE, ËRELL, ANNE GUILLEMIN ET VALT_AEHSO
Arts en espace
EXPOSITION / PERFORMANCE
Exposition collective et ateliers de pratiques artistiques
Le 87 - Lieu de créations / Art-exprim, 87 rue Marcadet, 75018 Paris
19h - 00h

- COMPAGNIE MDPA / ALEXANDRA LACROIX
Voi[e.x.s] / Chapelle Charbon #2
PERFORMANCE
Performance mettant en scène les prénoms des habitants. En partenariat avec L’étoile du Nord. Avec le soutien de DRAC Île-de-France, Région Île-de- France, Ville de Paris, Mairie du 18e.
Chapelle Charbon, Parc des 12 saisons, rue Tchaïkovski, 75018 Paris
19h30 - 23h30

- CATHERINE PEILLON
Les murs parlent
PERFORMANCE / INSTALLATION / VIDÉO / PHOTOGRAPHIE
Mystérieuse cartographie à travers des fragments de façades. En partenariat avec la Galerie Hus et La Chambre d’embarquement et le soutien de l’association art moderne. Avec le commissariat de Camille Boisaubert et Marguerite Papazoglou.
Galerie Hus et Chambre d’Embarquement, 4 rue Aristide Bruand / 27 rue Véron, 75018 Paris
19h - 2h

- JEUNE CRÉATION CONTEMPORAINE ET ARTISTES VOISINS
Les Grands Voisins font Nuit Blanche !
PERFORMANCE / INSTALLATION / CONCERT / VIDÉO
Découvrir le travail d’artistes issus de la jeune création ainsi que des artistes voisins. Avec le commissariat de Lara Dirani et Benjamin Debord.
Les Grands Voisins,
74 avenue Denfert-Rochereau, 75014 Paris
19h - 2h

- AGOSTINHO VAZ NUNES
Tubular & Planar Lights / Miroirs infinis
INSTALLATION / PERFORMANCE
Réinterroger notre espace et sa perception. En partenariat avec le Fablab LOREM et Centres Paris Anim’ Marc Sangnier et Vercingétorix. Avec le soutien de SPIDI COM et la Mairie du 14e arrondissement.
Centre Paris Anim’
Marc Sangnier, 20 avenue Marc Sangnier, 75014 Paris
19h - 1h

- ALBERTO GIACOMETTI
Histoire de Corps
SCULPTURE / EXPOSITION
Le nu féminin et sa représentation à travers les figures créatrices de l’artiste. Avec le commissariat de Catherine Grenier et Michèle Kieffer.
Institut Giacometti,
5 rue Victor Schoelcher, 75014 Paris
19h - 1h

- FILIPE VILAS-BOAS
The punishment
INSTALLATION / PERFORMANCE
Pour ne jamais désobéir, un robot commence par faire 100 lignes !
École primaire publique Sibelle, 13 avenue de la Sibelle, 75014 Paris
19h - 1h

- BENOIT CANTETEAU, GROUPE FLUO
h o m
PERFORMANCE
Construction chorégraphique d’une sculpture en équilibre.
19h - 22h

- COLLECTIF CORPUS MECHANICA ET EMMANUEL DARRASSE
Corpus Mechanica
SCULPTURE / INSTALLATION / PERFORMANCE
Duo entre une danseuse et son double articulé.

- COLLECTIF PIGNON SUR RUE
Ligne d’affleurement
PERFORMANCE
Performance évoquant une ligne d’écume, une retenue de mer...

- LAURE FLAMMARION ET HONORÉ VISCONTI
Cette nuit-là...
PERFORMANCE
Au « Bureau des solitudes », conteurs en tout genre appellent à la redécouverte du site. En partenariat avec TBD et avec le commissariat de Laure Flammarion et Honoré Visconti.

- 13 EN VUE REFLEXION
Exposition des artistes de 13 en Vue
SCULPTURE / INSTALLATION / EXPOSITION / PEINTURE / GRAVURE / DESSINS
À la Cité du Refuge (Le Corbusier),
20 artistes exposent leurs œuvres.
Centre Espoir - Cité du Refuge,
12 rue Cantagrel, 75013 Paris
19h - 3h

- OPLINE PRIZE
Evolution - new territories
EXPOSITION / INSTALLATION / PERFORMANCE
Une vision de l’espace urbain en mobilité constante. Avec le soutien de la mairie du 13e arrondissement.
EP7 Guinguette numérique et gourmande, 133 avenue de France, 75013 Paris
19h - 2h

- DSAA - ÉVÉNEMENTIEL ET MÉDIATION DE L’ÉCOLE BOULLE
Déambulation et médiation-performance
INSTALLATION / PERFORMANCE
Quatre parcours à la lueur d’une lampe au cœur de l’École Boulle.
École nationale des arts appliqués aux industries de l’ameublement :
École Boulle, 9 rue Pierre Bourdan, 75012 Paris
19h - 00h

- CLAIRE OPPERT ET LA COMPAGNIE JCM
Mouvements croisés
PERFORMANCE MUSICALE ET CHORÉGRAPHIQUE
Entre chorégraphie et musique, le mouvement interrogé dans son essence. Avec le soutien de la mairie du 15e arrondissement.
Maison de la culture du Japon, 101 quai Branly, 75015 Paris
19h - 23h

Retrouvez le programme complet de Nuit Blanche 2019 à Paris ici !