.evous
Nuit Blanche 2022 à Paris
  

Nuit Blanche 2022 : Parcours Installations

Samedi 1er octobre 2022

Nuit Blanche permet aux Parisiens de découvrir une autre manière de pratiquer la ville. Cette édition 2022 comporte de nombreuses installations présentées dans des lieux inattendus, bien souvent fermés au public.

Dernière mise à jour : mercredi 21 septembre 2022,    par: Jean

Depuis 2002, chaque premier samedi du mois d’octobre, les Parisiens et les touristes de passage peuvent profiter de plus d’une centaine d’événements artistiques contemporains dans les rues de la capitale lors d’une soirée baptisée Nuit Blanche. Plusieurs parcours sont créés afin de ne pas passer à côté du meilleur des performances, rencontres et installations éphémères mises en place pour cette nuit seulement.

Nuit Blanche 2022 : Le programme "Installations"

QJ - Quartier Jeunes
Nils Gadagnin
Smoker / Installation / Une caisse de batterie se transforme en sculpture de fumée automatisée et revisite l’espace singulier d’un beffroi gothique.
L’œuvre Smoker consiste en une grosse caisse de batterie modifiée, accompagnée de sa pédale de frappe et d’une machine à fumée. L’ensemble est automatisé et synchronisé, afin que le dispositif tire dans l’espace d’exposition un cercle de fumée à intervalle régulier, accompagné du son produit par la batterie.
4, place du Louvre, 1er
De 18 h à 0 h

Musée Cognacq-Jay
Francisco Tropa
Lanterne avec une goutte d’eau / Installation / Lors de la Nuit blanche, et jusqu’au 23 oct., (re)découvrez le musée Cognacq-Jay, d’une installation contemporaine à l’autre, de son jardin au comble, via son nouveau parcours des collections, avec lequel des échos se nouent.
Dans le jardin de l’hôtel particulier abritant le musée, Renaud Auguste-Dormeuil, l’un des lauréats du Prix 1% marché de l’art du Crédit Municipal de Paris et de la Ville de Paris – les autres sont visibles en face à l’orangerie du musée Carnavalet –, implante une palina, célèbre poteau des canaux de Venise dont le titre Si tu me vois, pleure dit toute la fragilité, sous la salle où les vues peintes par Canaletto, Guardi et Tiepolo se/lui répondent.
8 rue Elzévir, 3e
De 19 h à 23 h

Place des Vosges
Pierre Delavie - Le Jardin Des Lys
Installation visuelle et sonore - Le jeune Roi s’échappe certains soirs de sa place des Vosges pour s’adonner à une promenade au clair de lune.
D’après une ancienne légende parisienne, la statue de Louis XIII trébuche régulièrement dans le temps. Comme on saute une page, le jeune Roi s’échappe certains soirs de sa place des Vosges pour s’adonner à une promenade au clair de lune. Son image apparaît et disparaît dans les arbres, comme absorbée par une forêt ancienne. Autour du Roi, des sculptures nommées Les Encombres, tout droit sorties d’un tableau de Jérôme Bosch, délivrent leur petite musique et semblent témoins d’une autre réalité. À travers leur mutisme et leur immobilité, peut-être nous soufflent-ils, à l’inverse de Bosch, que le paradis n’est pas dans une autre vie, mais bien là devant nous, jardin d’Eden que nous ne cessons de transformer en enfer.
Place des Vosges, 3e
De 20 h à 5 h

Musée des Arts et Métiers
Dominic Wilcox, Aurelia Ivan et Sallahdyn Khatir
Plein Phares / Sculpture - Installation - Performance / En avant-première de l’exposition Permis de conduire ? (18 octobre 2022 – 7 mai 2023), le musée des Arts et Métiers met en lumière l’objet automobile.
Les deux œuvres présentées questionnent notre relation sensible à la voiture, dans son utilité comme dans sa matérialité. Le designer Dominic Wilcox et son concept car esquisse les traits d’une voiture rêvée, futuriste et autonome. Dans EN/VIE, création originale d’Aurelia Ivan et Sallahdyn Khatir réalisée dans le cadre du programme de soutien Mondes nouveaux, l’automobile est ici évoquée à travers son empreinte matérielle et lumineuse.
60 rue Réaumur, 3e
De 19 h à 1 h

Académie du climat
Pierre Ardouvin - Purple Rain
Installation immersive - Nommé d’après la célèbre chanson de Prince, Purple Rain active un environnement de pluie artificielle violette.
Purple Rain c’est d’abord une ballade rock et nostalgique sous une pluie violette, une pensée tendre bercée de références pop. Nommé d’après le film et la célèbre chanson de Prince, Purple Rain de Pierre Ardouvin réactive un projet emblématique de Nuit Blanche 2011, à l’occasion des vingt ans de la manifestation. Déplaçant des techniques empruntées au cinéma, telle la pluie artificielle, l’artiste offre un plateau où les visiteurs sont acteurs de leurs propres fantaisies. Dix ans plus tard, l’installation de cette œuvre à l’Académie du Climat permet une relecture à l’aune des bouleversements climatiques. Sommes-nous transportés dans une rêverie violine, ou bien stagnons-nous naïvement sous une pluie inquiétante, perdus quelque part entre le merveilleux et l’apocalypse ?
2 place Baudoyer, 4e
De 20 h à 2 h

Parvis de l’Hôtel de Ville
Mariona Benedito Et Cube.Bz - Spectre
Installation visuelle et sonore monumentale - Ballet d’énergie visuel, Spectre rejoue la présence énergétique du Paris d’antan, et fait écho à sa réputation de ville lumière.
Spectre apparaît tel un cube surnaturel sur le parvis de l’Hôtel de Ville. Couleur lune dans la nuit, l’installation exécute un ballet d’énergies vibrantes. Le son cadence ce voyage temporel et accélère avec la lumière qui ricoche sur l’obscurité. Incarnation fantomatique, Spectre rejoue la présence énergétique du Paris d’antan, et fait écho à sa réputation de ville lumière. Près de 56 000 lumières furent installées dans la rue et aux fenêtres des Parisiens sous Louis XIV, faisant de Paris la première ville équipée en éclairage public. Interprétant sa danse stroboscopique, l’imposante installation, saillante et futuriste, crée l’illusion du mouvement, nous faisant perdre tout repère.
Pl. de l’Hôtel de Ville, 4e
De 20 h à 5 h

Piazza Beaubourg, Centre Pompidou
Stéphanie Lüning - Island Of Foam
Sculpture de mousse monumentale - Stéphanie Lüning active des couleurs en volume en générant une épaisse mousse qui sort curieusement des bouches d’aérations du Centre Pompidou.
Prenant la piazza Beaubourg pour le canevas de ses compositions aléatoires, Stéphanie Lüning active des couleurs en volume en générant une épaisse mousse qui sort curieusement des bouches d’aérations du Centre Pompidou. Les Foam Actions de l’artiste constituent une série d’installations performatives, éphémères et in situ, l’artiste déterminant les couleurs en fonction du cadre. Ces montages de mousse multicolore qui se déversent et dévalent la pente de la place en modifient le paysage, voire désacralisent ce lieu qu’elles envahissent.
Place Georges Pompidou, 4e
De 19 h à 0 h

Bibliothèque Forney
Juliette Somnolet
Monstre de Seine / Installation / Une chimère en matériaux recyclés et en céramique évoque notre consommation.
Un monstre en céramique s’installe dans la cour de l’hôtel de Sens. La sculpture, réalisée à partir d’objets puisés au fond de la Seine, structurés par une colonne vertébrale en céramique, fait écho aux gargouilles du bâtiment et aux créatures peuplant le Jardin des délices de Jérôme Bosch. Juliette Somnolet questionne notre consommation, notre rapport au temps et les démons créés par l’homme.
1 rue du Figuier, 4e
De 18 h à 1 h

Bibliothèque Forney
Jack McNiven
Dessin décomposé / Installation / Des paysages spectaculaires, fragmentés et éphémères dessinés à la craie sur grands tableaux noirs viennent magnifier la cour de la Bibliothèque Forney.
Une nature prend vie dans la cour de l’Hôtel de Sens - Bibliothèque Forney, avec des paysages à la craie, en grands formats et fragmentés, inspirés du Jardin des délices. Une immersion dans une nature fantasmée, en noir et blanc, que vient compléter le travail de Juliette Somnolet.
1 rue du Figuier, 4e
De 18 h à 1 h

Eglise Saint-Gervais
Stéphanie Henry-Seguin
Ô / Vidéo / Une main de verre questionne l’impact de l’homme sur la raréfaction de l’eau, essentielle à la Vie.
L’installation vidéo "Ô" nous invite à un face-à-face immersif avec une main de verre démesurée sur laquelle s’écoule de l’eau en pluie argentée évoquant le mercure des baromètres et le déchaînement des températures. La bande son incite à la méditation, puis, la précipitation sonore provoque une prise de conscience de notre impact sur la raréfaction de l’eau, essentielle à la Vie.
Place Saint-Gervais, 4e
De 19 h 30 à 2 h

Eglise Saint-Paul-Saint-Louis
Georges-Pascal Ricordeau
Drapeau Blanc 2013 - 2022 / Installation / Un drapeau blanc tressé flotte pour la paix et nous incite à réfléchir sur la vanité des hommes.
Rectangle blanc sur fond noir II. Un signal du temps : 2013-2022. Un drapeau blanc flotte. L’espace d’un instant, l’artiste Georges-Pascal Ricordeau installe à nouveau une parenthèse blanche faite de liens et de réflexions sur la vanité des hommes…
99, rue Saint-Antoine, 4e
De 20 h à 0 h

Mémorial de la Shoah
Christian Boltanski
Les regards, les esprits / Exposition-Installation / Pour la première fois, un peu plus d’un an après sa disparition, le Mémorial de la Shoah rend hommage à Christian Boltanski.
Le Mémorial présente deux oeuvres puissamment évocatrices et émouvantes, que le public pourra découvrir à l’extérieur mais aussi dans la crypte, coeur battant et vivace du Mémorial. Cette proposition exceptionnelle sera complétée par la présentation d’un documentaire retraçant la vie et l’oeuvre d’un artiste qui marquera pour toujours l’histoire de l’art contemporain.
17 rue Geoffroy l’Asnier, 4e
De 19 h à 2 h

Galerie Saint-Séverin
Binta Diaw
Binta Diaw est née en 1995 à Milan, où elle vit et travaille aujourd’hui. L’artiste italo-sénégalaise plonge dans l’histoire multiculturelle en tant que femme noire dans un monde européanisé.
Souvent déployées sous forme d’installations, ses œuvres s’inscrivent dans une réflexion sur les phénomènes sociaux tels que la migration, la notion d’appartenance ou la question du genre. Elles accordent un grande rôle à l’expérience physique et sensorielle du spectateur pour qu’il reconnaisse sa place.
4, rue des Prêtres Saint Séverin, 5e
De 19 h 30 à 7 h

Square René Viviani
Benoît Dutour
Mémorial pour Notre-Dame de Paris / Installation / Des larmes de verre contenant des fragments carbonisés se souviennent du tragique incendie de Notre-Dame de Paris.
Une fois Notre-Dame restaurée, les traces de l’incendie d’avril 2019 ne seront plus visibles. Afin de se souvenir de l’immense émotion que cet évènement a suscité dans le monde entier, Benoît Dutour présentera son projet de "mémorial" composé de 7 "larmes" en verre optique suspendues et contenant des fragments de poutres carbonisés. Cette installation trouvera peut-être à sa place au sein de Notre-Dame entre la voûte et le sol symbolisant ainsi la chute de la charpente 8 fois millénaire.
2, rue du Fouarre, 5e
De 18 h à 2 h

Maison Auguste Comte
Naomi B. Cook
A S T E R I S M S / Installation-Sculpture / Faisant partie de l’exposition personnelle de Naomi Cook au Musée Maison Auguste Comte, la sculpture “Asterisms Rosace” sera entièrement visible depuis la rue dans les fenêtres du musée.
Faisant partie de l’exposition personnelle de Naomi Cook au Musée Maison Auguste Comte, la sculpture “Asterisms Rosace” sera entièrement visible depuis la rue dans les fenêtres du musée. Tout comme les 88 constellations qui constituent officiellement la carte de la sphère céleste, “Asterisms Rosace” représente une nouvelle cartographie des étoiles, composée de formes facilement identifiables qui évoquent des personnes, des animaux et des objets, s’étendant à travers les cieux. Dans la lignée de l’astrologie hellénistique, chaque astérisme est basé sur une formation céleste observable à l’œil nu et sur l’espoir permanent que les étoiles nous inspirent. Toutes ces néo-constellations ont été complétées par un mythe des temps modernes, basé sur une certitude vérifiable (aussi appelé fait) qui fait écho aux troubles modernes. La sculpture sera accompagnée des codes QR qui permettront le rapprochement des visiteurs des nouveaux astérismes et de leurs mythes.
10 Rue Monsieur le Prince, 6e
De 18 h à 7 h

Musée des égouts de Paris
Codex urbanus
La Porte des Enfers / Installation - Expo - Performance / Codex Urbanus, street-artiste français, tire son nom du bestiaire fantastique qu’il dessine dans les rues de Paris…
Lors de la Nuit Blanche, ses créatures mutantes envahiront les égouts parisiens, les enfers décrits par Bosch et Dante sont là, 5 mètres sous la terre, au plus près de la Porte des Enfers. Charge aux visiteurs, aidés par l’unité "Intervention Paranormale" de la Propreté de Paris, de comprendre son mystère. Il s’agira de veiller à bien fermer les portes étanches derrière soi…
Pont de l’Alma, 7e
De 19 h à 1 h

Transfo, Emmaüs Solidarité
Jacob Khrist et Julie Savoye
Katharsis / Installation - Vidéo - Photo / Emmaüs Solidarité participe à cette édition de Nuit Blanche en invitant le photojournaliste Jacob Khrist et la plasticienne Julie Savoye.
Emmaüs Solidarité invite le photojournaliste Jacob Khrist à Transfo, espace culturel aménagé dans un centre d’hébergement d’urgence, et propose une découverte de son travail documentaire dans les milieux festif de ces 10 dernières années. En collaboration avec la plasticienne Julie Savoye, Jacob Khrist investi les espaces de Transfo et ouvre le débat de la fête quelques mètres plus loin, place du Buisson Saint-Louis, avec Xavier Faltot.
36 rue Jacques Louvel-Tessier, 10e
De 19 h à 2 h

Le Consulat Voltaire
Tom Lellouche
Echosystème / Sculpture-Installation / L’installation immersive “Echosystème” de l’artiste Tom Lellouche au Consulat Voltaire résulte d’une volonté de sculpter de nouveaux écrins de végétation au cœur même du paysage urbain.
Les vibrations lumineuses, sonores, de mouvements générés par les interactions des visiteurs fournissent l’énergie nécessaire au bon développement de l’écosystème du vivant.
14 avenue Parmentier, 11e
De 19 h à 7 h

La Maison des métallos
Irvin Anneix
Nos futurs moi / Installation-Vidéo / Irvin Anneix travaille depuis plusieurs années avec la jeune génération qui se transforme à la vitesse grand V dans un monde qui lui-même vit des mutations en accéléré…
Leur parole sensible prend place dans des installations vidéo saisissantes de vérité. Il viendra nous en parler avant d’ouvrir grand les portes jusqu’à minuit pour une Nuit blanche qui s’annonce mémorable. Au choix, vous passez découvrir son travail, boire un verre, fouler le dancefloor ou les trois à la fois !
94, rue Jean-Pierre Timbaud, 11e
De 19 h à 0 h

Groupe Le Monde
BOA
Pulsation / Installation / Collectif croisant architecture art et scénographie, BOA crée des atmosphères lumineuses qui donnent lieu à des sensations nocturnes mémorables empreintes de poésie.
BOA brouille la perception de l’espace et du temps en faisant appel à Nuits Noires, créateur d’une partition sonore synchronisée. Pulsation est une expérience immersive. Chacun déambule dans le ventre du Monde, les rythmes cardiaques vibrent à l’unisson et la lumière palpitante de la voûte nous embarque dans une montée d’adrénaline. Les sensations de sportifs et de noctambules s’entremêlent à celles des visiteurs.
67-69 Avenue Pierre Mendès-France, 13e
De 19 h à 2 h

Atelier Barillet - Matrice association
Vincent Martial
"O" / Concert / Installation / Orchestre robotisé qui explore le son acoustique du lieu
"O" met en scène un ensemble de petits instruments acoustiques, partiellement ou entièrement robotisés, qui sont disposés dans l’espace de manière à entrer en résonance avec l’environnement sonore. En collaboration exclusive avec le chef d’orchestre Didier Descamps. Tel un orchestre d’instruments robotisés, le projet explore le son acoustique à travers l’espace dans lequel il est exposé. "O" est une forme performative qui peut être appréciée aussi bien en point fixe qu’en mouvement.
15 Sq. Vergennes, 15e
De 20 h à 3 h

Piscine Molitor
Annie Sperling - Une Balançoire pour Molitor
Installation immersive et performance - La piscine Molitor se transforme en un univers merveilleux et psychédélique que vient activer la performeuse Kitten de Ville.
La piscine Molitor se transforme en espace performatif et immersif. Une œuvre d’art total imaginée par Annie Sperling comme une incarnation parallèle du Jardin des Délices de Bosch. L’imagerie médiévale du triptyque est remixée dans un “liquid light show” à l’esthétique seventies assumée. Des couleurs douces balayent l’espace au rythme de la musique rock psychédélique de Mason Rothschild, collaborateur fréquent d’Annie Sperling. La nature vibre en fractures hypnotiques tandis que la piscine plonge dans la fantasmagorie. Kitten de Ville, figure du neo burlesque, pénètre et active cet univers merveilleux en rejoignant la balançoire amarrée au bord du bassin…
2 avenue de la porte Molitor, 16e
De 20 h à 2 h

Jardin Frédéric Dard
Johnny Lebigot
Mouvements naturels / Arts visuels et Performance
Entre nature et sculpture, installations et performances. Le Maquis d’Émerveille ouvre ses portes à l’artiste glaneur Johnny Lebigot. Pour la Nuit des Tout-Petits, ses créations viennent habiter le jardin pour le transformer en cabinet de curiosités, en lieu d’expérimentation, de cachette… Venez prendre le temps de vous lover dans cette bulle d’émerveillement…
Rue Norvins, 18e
De 17 h à 20 h

Art Exprim
Luc Avargues
Entretiens culinaires / Performance / Temps d’échange et créations culinaires au goût de chacun.
Dans l’espace d’exposition d’art-exprim, Luc Avargues, artiste plasticien propose une installation performée. Lors d’un entretien culinaire, il échangera avec des visiteurs volontaires afin d’élaborer un plat correspondant à leurs désirs et régime alimentaire. Cette performance atour du repas et du partage place le public au centre du projet, où il devient un collaborateur actif et dynamique.
87 Rue Marcadet, 18e
De 19 h 30 à 23 h 30

Mairie du 18e arrondissement
Art Exprim
L’île aux rêves / Performance / Installation / Ateliers de pratiques artistiques pour les enfants
Pour la Nuit Blanche des Enfants, l’association art-exprim propose un parcours artistique dans la mairie du 18ème arrondissement, mais également dans la commune de Saint Fraimbault (Orne) autour de nos sens, des repères spatiaux temporels et de l’expérience sensible du monde qui nous entoure. Les différents projets de cinq artistes plasticiens proposeront une expérience sensorielle, ludique et immersive autour de disciplines variées (installation, danse…)
1 place Jules Joffrin, 18e
De 19 h à 22 h

Eglise Sainte Claire d’Assise
Zorica Matic et Akari-Lisa Ishii
Le Sablier de Lumière / Installation / Scénographie son et lumière / Installation bioluminescence à la croisée des arts et de la science
Le Sablier de Lumière à la croisée des arts et de la science imaginé par l’artiste Zorica Matic, c’est à la fois la nature à l’œuvre, et la nature à l’épreuve du temps. Cette installation hybride utilise à la fois la lumière artificielle, et une lumière vivante grâce à la bioluminescence en partenariat avec Glowee. En écho, une scénographie son et lumière conçue par la designer Akari-Lisa Ishii accompagne le sablier pour une expérience sensible et contemplative en symbiose avec la nature.
179 Bd Sérurier, 19e
De 19 h à 2 h

Place de la Fontaine aux Lions
Enlarge your Paris
Balade urbaine #1 / Installation / Parcours urbain le long du Canal Saint-Denis, entre Paris, Aubervilliers et Saint-Denis, au départ du Parc de La Villette.
Parcours urbain à la nuit tombée entre Paris, Aubervilliers et Saint-Denis, au départ du Parc de La Villette. Découverte de l’installation son et lumière à la Darse d’Aubervilliers et parcours le long du Canal Saint-Denis jusqu’au Bassin de la Maltournée, transformée en dancefloor à ciel ouvert. Retour en métro (Porte de Paris M13).
211 Av. Jean Jaurès, 19e
De 17 h à 21 h

Parc de Belleville
Les Colporteurs
Le mouvement, l’air et le vent / Exposition / Exposition d’une vingtaine de plasticiens présentant des sculptures sur la poétique du mouvement, de l’air et du vent
20 plasticiens présentent des sculptures cinétiques et des structures mobiles suspendues, sur la poétique du mouvement, de l’air et du vent. Illuminées, elles sont visibles à travers les grandes baies vitrées. Figurant un "jardin des délices "en relation avec ce "jardin suspendu" au cœur de la ville qu’est le parc de Belleville, l’installation est aussi une évocation poétique de l’histoire des lieux. Des moulins de Belleville disparus à la Maison de l’Air, qui fut un musée.
47 rue des Couronnes, 20e
De 19 h 30 à 23 h 30

Petite Ceinture du 20e (PC 20)
Les Ateliers d’Artistes de Belleville
Été Indien / Exposition / Installation Exposition d’une trentaine d’artistes proposant un parcours d’œuvres lumineuses par les Artistes de Belleville.
Trente artistes investissent la Petite Ceinture 20e, un îlot bucolique caché au milieu de la ville, en y proposant un parcours d’œuvres lumineuses en plein air. Cet ensemble est réalisé sous la forme d’une installation collective : une cinquantaine de tétraèdres se prêtent à un jeu formel et coloré, et sont l’occasion d’invoquer un imaginaire fertile et populaire. "Été Indien" est aussi une célébration de cette dernière édition de Nuit Blanche en automne.
11 rue de la Mare, 20e
De 20 h à 7 h

Retrouvez ici le programme complet de Nuit Blanche 2022 à Paris !

A LIRE AUSSI :
Nuit Blanche 2022 à Paris : Le programme complet
Nuit Blanche 2022 : Nos coups de coeur à Paris
Nuit Blanche 2022 : Le programme en Ile-de-France
Nuit Blanche 2022 à Paris : Programme pour enfants
Nuit Blanche 2022 : Les infos Bus et Métro RATP