eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Bordeaux Nantes Toulouse Lille Agenda France Guides France Shopping Visiter la France Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Arrondissements de Paris > Paris 8e > Actualités Paris 8e > Sorties dans Paris 8e > Fêtes, Festivals, Evènements, Paris 8e > Nuit Blanche 2018 : Le programme dans le 8e arrondissement

Nuit Blanche 2018 : Le programme dans le 8e arrondissement

Dernière mise à jour : lundi 1er octobre 2018, par Jean

La Nuit Blanche se déroule le 6 octobre 2018, à Paris. Découvrez les animations organisées dans le 8ème arrondissement.

Nuit Blanche interroge nos différentes façons de vivre et d’agir ensemble. Les artistes de cette Nuit proposent des happenings esthétiques, politiques et sensationnels, où le son, le mouvement, l’action et la relation à l’autre exaltent l’expérience de l’instant.

A LIRE AUSSI :
Le programme complet de Nuit Blanche à Paris
Les infos Bus et Métro RATP
Nos coups de coeur à Paris
Le programme en Ile-de-France
La Nuit Blanche pour les enfants

LE PROGRAMME DANS LE 8EME ARRONDISSEMENT

Avenue Winston-Churchill, Pont Alexandre III, Avenue du Maréchal-Gallieni, 7e - 8e
STUDIO UY077, DAHAN ET PEFURA - MON SUPER KILOMÈTRE
Installation
Mon super kilomètre est une proposition artistique, contextuelle et urbanistique, qui fut d’abord présentée lors de la Biennale de Dak’Art, en 2018. Empruntant son nom au numéro d’un vol vers le Cameroun, STUDIO UY077 a imaginé une installation urbaine qui connecte différentes communautés de travail ou de passion.
Désormais déployé sur un axe bardé de monuments prestigieux et souvent déserté la nuit, un kilomètre de rubans dorés relie l’Esplanade des Invalides aux Champs-Élysées, en passant par le pont Alexandre III. Le long de ce symbole d’identification etde rassemblement, toutes sortes d’activités sont programmées afin de mixer sur le vif culture contemporaine et patrimoine historique. Sport aux règles réinventées, institutions artistiques, concert électro, odeurs de Food trucks ou tournois de rollers- derbies néo-féministes rythment une balade faite de rencontres, et composent les conditions d’une fabrique du commun.
Avec le soutien de Facebook.
Avec la participation de Doublet.
M° 8, 13 : Invalides, M° 1, 13 : Champs-Élysées - Clemenceau RER C : Invalides
19h-7h

Avenue Winston-Churchill
ASSOCIATION FRATERNITÉ GÉNÉRALE - CAMION FRATERNITÉ
Vidéo
Visions de la fraternité d’ici et d’ailleurs.
Avec le soutien de Renault, Nikon, DILCRAH, Ministère de la Culture, CNC et Carrefour
19h-7h

Avenue Winston-Churchill, Pont Alexandre III & Avenue du Maréchal-Gallieni
PUNTA SECA - SÉRIGRAPHIE AMBULANTE
Happening
En triporteurs, distribution d’affiches inédites par deux artistes colombiennes.
Avec le soutien de Paola Mendoza et Yihomara Pallares
7e -8e
M° 8, 13 : Invalides, Champs-Élysées
- Clemenceau
RER C : Invalides
20h-0h

Avenue Winston-Churchill, Pont Alexandre III & Avenue du Maréchal-Gallieni
COMPAGNIE BIS ITINÉRAIRE - LES CHUCHOTEURS
Performance
Intimité et mouvements de masse, chuchotements et discordances.
Sous la direction de Michaela Meschke.
7e -8e
M° 8, 13 : Invalides, Champs-Élysées - Clemenceau
RER : C : Invalides
M° 8, 13 : Invalides, M° 12 : Assemblée Nationale
RER C : Invalides
19h-2h

Pont Alexandre III
THANKS FOR NOTHING - LE PONT DES ÉCHANGES
Performances, rencontres avec des associations et collecte de biens culturels
La plateforme philanthropique Thanks for Nothing propose un projet artistique, solidaire et participatif. Un cycle de performances, des lectures et des projections ont été pensés par des artistes contemporains internationalement reconnus : Wael Alkak, Uriel Barthélémi, Valérie Mréjen, Melik Ohanian, Christodoulos Panayiotou, Laure Prouvost ou encore Noé Soulier. En parallèle, des associations qui œuvrent en faveur de l’insertion des publics défavorisés via la culture sont invitées : La Fondation Abbé Pierre, l’atelier des artistes en exil, Bibliothèques sans Frontières, Cultures du Cœur et Music Fund. Pour les soutenir, une collecte de biens culturels est organisée sur le pont où le public est invité à faire un don : livres, matériel beaux-arts, instruments de musique... Mis en espace par les architectes Jasmin Oezcebi et Franck Vinsot, le projet est une évocation des ponts habités qui crée, visuellement et symboliquement, le lien entre les artistes, les associations, les visiteurs et les deux rives de la Seine. Avec le soutien de Carnibird, de la Fondation Abbé Pierre et du Perchoir.
7e - 8e, M° 8, 13 : Invalides, M° 1, 13 : Champs-Élysées - Clemenceau ; RER C : Invalides
19h-2h

Avenue Winston-Churchill
ROLLER DERBY
Sport
Le roller derby moderne descend des courses d’endurance qui se tenaient au début du XXe siècle. Transformées en courses de catch en roller dans les décennies suivantes, elles tombent en désuétude dans les années 70. Au début des années 2000, le roller derby renaît grâce à l’initiative d’équipes féminines qui ancrent sa pratique et ses valeurs dans le féminisme.
Les règles sont mises à jour pour donner les compétitions que l’on connaît aujourd’hui, sous la houlette de la WFTDA, première organisation internationale du roller derby moderne. Dans un match, deux équipes s’affrontent sur un track (anneau de course). Chaque équipe aligne une jammeuse et quatre bloqueuses. La jammeuse doit prendre un tour d’avance sur les joueuses adverses pour marquer des points. Les bloqueuses, elles, doivent empêcher la jammeuse adverse de passer. Une équipe dite “Unnamed Bitches” regroupe des joueuses de différentes ligues le temps d’un match.
Roule des Patins transformera ensuite le terrain en dancefloor géant : chaussez vos rollers pour venir danser sur des roulettes !
8e, M° 1, 13 : Champs-Élysées - Clemenceau,
M° 1, 9 : Franklin D. Roosevelt, RER C : Invalides
19h - 1h roller derby, 1h - 4h roule des patins

Avenue Winston-Churchill
FIAC HORS LES MURS
Sculpture
6 installations en avant-première de la FIAC 2018.
8e
M° 1, 13 : Champs-Élysées - Clemenceau,
M° 1, 9 : Franklin D. Roosevelt RER C : Invalides
19h-7h

Petit Palais - Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris
CHARLOTTE MOTH - LA RÉSERVE
Installation
L’œuvre de l’artiste britannique Charlotte Moth se fonde sur une compréhension fine du contexte, avec lequel elle tisse grâce à la photographie, la vidéo ou l’installation, un dialogue intime, parfois mélancolique.
Alors que l’on déambule dans la collection de sculptures du Musée, la vidéo intitulée La Réserve - proposée pour le Prix Marcel Duchamp en 2017 - prolonge silencieusement une étrange conversation entre deux mondes : celui visible, de l’espace d’exposition du Petit Palais et celui, relayé dans l’ombre de l’histoire, de l’espace de stockage.
Filmée en noir et blanc, dans les dédales de la Conservation des Œuvres d’Art Religieuses et Civiles de Paris, la vidéo dévoile un monde peuplé de personnages inanimés et poussiéreux. La caméra tremblante et les plans rapprochés donnent peu à peu à ces derniers une certaine présence et proximité, dont on se surprend à échafauder des récits de vie. En révélant les coulisses de notre patrimoine, l’artiste dévoile un monde intemporel et mystérieux, une autre histoire de l’art et de notre héritage. 2 avenue Winston Churchill, 8e
M° 1, 13 : Champs-Élysées - Clemenceau,
M° 1, 9 : Franklin D. Roosevelt, RER C : Invalides
19h-1h

Petit Palais - Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris
TARIK KISWANSON - COME CLOSER, BE CLOSER, MAKE THE WORLD COME THE CLOSEST IT COULD EVER BE
Installation sonore
Comme sur le fil d’un rasoir, l’œuvre de Tarik Kiswanson évolue dans un « in-between », entre plusieurs cultures, conditions et contextes. Sculpteur et poète né en Suède, où sa famille s’est installée dans les années 1980, il utilise entre autres les archives d’une mémoire familiale en exil afin de réaliser un ensemble d’œuvres réfléchissantes en métal. La réduction, la réfraction, la multiplication et la désintégration de la forme comme du langage évoquent l’imprévisibilité de la mémoire et l’hybridité polyphonique. Matérialisées par des enceintes autour desquelles on déambule, les voix de 11 enfants âgés de 11 ans lisent des textes qui déclinent différentes visions d’une même thématique existentielle. Au bout de cette chorégraphie sonore rythmée par des effets de ritournelles, se dressent deux corps juvéniles figés dans le bronze. Les mannequins, reproduits à l’identique, se tendent la main et s’observent sous notre propre regard inquisiteur...
En coproduction avec Almine Rech Gallery et carlier | gebauer, Berlin.
2 avenue Winston Churchill, 8e
M° 1, 13 : Champs-Élysées - Clemenceau,
M° 1, 9 : Franklin D. Roosevelt, RER C : Invalides
19h-1h

Grand Palais - Salon d’Honneur
EMMANUEL LAGARRIGUE - PRODUIRE, L’ESPACE !
Installation
L’œuvre d’Emmanuel Lagarrigue aborde la manière dont les techniques de production organisent des rapports sociaux, tant au niveau collectif qu’individuel. Au travers d’installations diverses, mobilisant souvent le langage ou des perceptions discrétisées, l’artiste vise une expérience active du spectateur.
Pour le Salon d’Honneur, l’artiste met en scène un bal lumineux composé de centaines de projecteurs de théâtre et d’une composition musicale originale spatialisée. Ce dispositif technique écrit de manière lumineuse et continue un texte en braille issu des thèses du théoricien Henri Lefebvre sur La Production de l’Espace, ainsi que de lectures littéraires ou poétiques autour de cette notion. Les spectateurs déambulent au sein d’une trame narrative fragmentée, dont ils assurent la construction d’un récit commun. Témoin et acteur de cette production, le public expérimente la façon dont les techniques codent et organisent à la fois l’espace physique et social. Entrée par le Palais de la Découverte, avenue Franklin D. Roosevelt, 8e
M° 1, 13 : Champs-Élysées - Clemenceau,
M° 1, 9 : Franklin D. Roosevelt, RER C : Invalides
19h-7h

Palais de la Découverte - Planétarium
ZAD MOULTAKA - LA PREMIÈRE NUIT DU TEMPS
Performance musicale
Compositeur et plasticien franco-libanais, Zad Moultaka expérimente les tonalités contemporaines occidentales avec les caractères spécifiques de la pensée arabe.
Conçus pour le Planétarium, ses deux modules astraux reconstituent un ciel étoilé, dont l’un pourrait évoquer la Première Nuit du Temps humain il y a 300 000 ans, et dont l’autre pourrait provenir de la première Nuit de l’Histoire des hommes, en partant de l’astronomie des Sumériens, qui observaient les planètes à l’œil nu il y a 3 000 ans. Du clapotis de l’eau au bruissement du vent en passant par les feulements d’animaux, ce chant de la terre complété par un dispositif électroacoustique, lance un appel interstellaire qui déploie ses résonances cosmiques en projetant sur le ciel des ombres animées par les chanteurs de Musicatreize. Ouvrant l’espace d’une grotte préhistorique, la voûte céleste du Planétarium paraît se remémorer une scène primordiale, un chant « matri-ciel », aux confins de notre humanité.
Avenue Franklin D.Roosevelt, 8e
M° 1, 13 : Champs-Élysées - Clemenceau,
M° 1, 9 : Franklin D. Roosevelt, RER C : Invalides
19h-2h

Palais de la Découverte - Auditorium
DOC - TV DOC, STATION MIRE
Performance, vidéo
Depuis 2015, une centaine d’artistes et d’artisans mettent en commun leur savoir-faire dans l’association à gouvernance collective DOC, un ancien lycée reconverti en espace de production et de diffusion artistique, situé dans le 19e. Depuis un plateau installé dans leurs locaux, TV DOC - Station Mire retransmet en direct une programmation interactive et critique, dans l’auditorium du Palais de la Découverte, mais aussi sur leurs site et réseaux sociaux, ainsi que dans des bars situés aux alentours. Un journal ponctué de reportages, de débats animés par l’Université Libre, de concerts lives (avec la participation de l’association « Les jeunes en place »), de performances curatées par le collectif « Cabaret courant faible » ; ou encore d’une présentation d’œuvres via une installation, d’un Télé-Achat et de « pastilles d’œuvres d’art », rythment une soirée riche en surprises, dans la volonté de laisser, aussi, agir les vertus d’un temps non productif. Avenue Franklin D.Roosevelt, 8e
M° 1, 13 : Champs-Élysées - Clemenceau,
M° 1, 9 : Franklin D. Roosevelt, RER C : Invalides
19h-7h

Théâtre du Rond-Point
RAPHAËL NAVARRO AVEC YAEL NAIM - NUIT DE LA MAGIE
Magie nouvelle
Créée en 2002, à l’initiative de Clément Debailleul, Valentine Losseau et Raphaël Navarro, la « Magie nouvelle » est un mouvement artistique qui place la perturbation des sens et le détournement du réel au centre de son langage. Concoctée pour Nuit Blanche par Raphaël Navarro, cette Nuit de la Magie invite le public à déambuler dans le théâtre d’abord sous la forme d’un « Test de réalité » à la rencontre de magiciens, sculpteurs d’ombres, faiseurs de bulles, mentalistes, etc. ; puis, sous le ciel de « Constellations », un ballet d’une vingtaine de balles lumineuses en lévitation au-dessus du public, interprété par un jongleur d’étoiles de la compagnie 14:20. Une soirée portée par une composition originale de la chanteuse Yael Naim pour l’ensemble de chœurs Les Métaboles, où les voix texturées augmentent la perte de repères et les troubles de la perception.
2bis avenue Franklin D. Roosevelt, 8e
M° 1, 9 : Franklin D. Roosevelt,
M° 1, 13 : Champs-Élysées - Clemenceau, RER C : Invalides
19h - 1h30

Jardins des Champs-Élysées
MORGANE TSCHIEMBER - EPIPHANIE
Installation
Morgane Tschiember porte un vif intérêt aux matériaux de chantier, dont elle sublime, dans ses sculptures, les traces de construction comme autant de cicatrices prenant en compte le passé, les accidents ou l’histoire des objets. Dans les jardins de l’Espace Pierre Cardin, Morgane a élaboré un dispositif scénique métallique qui porte sur chacune de ses faces un fragment d’un vers de Rainer Maria Rilke, afin que le texte soit lu en trois temps.
Sans début ni fin, la dernière phrase du poème Portrait intérieur forme une boucle, qu’elle surexpose en lui donnant une existence autonome. En brûlant, les mots n’en paraissent que plus présents et plus ardents, ils célèbrent un moment de communion et de partage, à la frontière entre la fête païenne et la performance individuelle.
En coproduction avec la Fondation Ricard.
10 avenue des Champs-Élysées, 8e
M° 1, 13 : Champs-Élysées - Clemenceau,
M° 1, 8, 12 : Concorde, RER C : Invalides
19h-7h

Théâtre de la Ville – Espace Pierre Cardin
LAST YEARZ INTERESTING NEGRO - I RIDE IN COLOUR AND SOFT FOCUS, NO LONGER ANYWHERE
Performance
Formée en danse contemporaine, Last Yearz Interesting Negro mêle musique électronique et performance, récit intérieur et état de transe, afin d’explorer les stéréotypes des corps noirs, queers ou minoritaires. Se frayant des espaces entre les fissures du temps ou de la mémoire, la londonienne convoque un vocabulaire corporel mixant ceux de l’humain et du non-humain, de l’objet, de l’animal, de la machine et des énergies qui transitent.
L’artiste propose d’inviter divers intervenants à s’affranchir des limites et des hiérarchies du théâtre conventionnel, afin d’installer un moment d’osmose et d’échange intense avec le public. Conçue comme un espace chimérique autant qu’un champ de bataille, la performance i ride in colour and soft focus, no longer anywhere déstabilise, fracture et fragmente les schémas de pensée pour vivre une expérience unique.
Avec la complicité de Vittoria Matarrese
1 avenue Gabriel, 8e
M° 1, 13 : Champs-Élysées - Clemenceau,
M° 1, 9 : Franklin D. Roosevelt, RER C : Invalides
20h-3h

Kiosque à musique des Champs-Elysées
A BAO A QOU - CIRCULAR
Performance
Expérience musicale où le rêve peut créer les rêveurs.
10 avenue des Champs Elysées, 8e
21h - 2h30

Grand Palais
ÉBLOUISSANTE VENISE ! / MIRÓ
Exposition
De la Venise flamboyante du 18e à la poésie moderne de Miró.
3, avenue du Général Eisenhower, 8e
20h - 1h
(dernier accès 0h15)

Chapelle expiatoire
LE DIAMANTAIRE - DES STRUCTURES
Installation
Avec le soutien de la mairie du VIIIe 29 rue Pasquier, 8e
M° 3, 12, 13, 14 : Saint-Lazare
M° 9 : Saint-Augustin
RER A : Auber
19h-0h

Retrouvez le programme complet de Nuit Blanche 2018 à Paris ici !

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.