Paris eVous
Accueil Noël Nouvel An Concerts Expositions Salons Enfants Sports Visiter Paris Fooding Shopping Loisirs Sortir à Paris

Accueil > Paris > Calendrier Paris > Nouvel An chinois 2020 à Paris > Parcours du défilé du Nouvel An chinois 2020 dans le 13e arrondissement à (...)

Parcours du défilé du Nouvel An chinois 2020 dans le 13e arrondissement à Paris

Dernière mise à jour : lundi 30 décembre 2019, par Jean, Pauline

Le Nouvel An Chinois 2020 commence le 25 janvier. Découvrez la date du défilé organisé dans le 13ème arrondissement de Paris.

Oublié, le Cochon de Terre ! La nouvelle année est placée sous le signe du Rat de Métal, animal réputé ambitieux et passionné. De quoi démarrer ce Nouvel an chinois de la plus belle des manières !

DÉFILÉ 2020 DANS LE 13E
Depuis plus de 20 ans, le défilé du 13ème arrondissement est devenu le rendez-vous incontournable des festivités du Nouvel An chinois. Commencé au début des années 80, il attire chaque année plus de 200 000 spectateurs. Pétards, danses du dragon, costumes traditionnels et danses ancestrales sont au programme ! Le cortège partira de l’avenue d’Ivry vers 14h, dimanche 2 février 2020.
新年好 (xīn nián hǎo ) Bonne année !

Le défilé partira à 13h et suivra le parcours suivant :
- 44 avenue d’Ivry
- avenue de Choisy
- boulevard Masséna
- avenue d’Ivry (arrivée)

NB : La circulation sera restreinte dans tout l’Est du 13e, il vous est donc conseillé de ne pas utiliser vos véhicules ce jour-là. Nous vous rappelons également qu’il est interdit de faire usage de pétards sur la voie publique.

A LIRE AUSSI :
Notre compte rendu en photos du Nouvel An Chinois
Toutes les manifestations du Nouvel An Chinois dans le 13ème
Tout le programme du Nouvel An chinois à Paris


Défilé du Nouvel An Chinois dans le 13e : notre compte-rendu

Comme chaque année, le défilé du Nouvel An Chinois du 13ème arrondissement s’est déroulé sans heurt, dans une ambiance bon enfant, sous les yeux d’un public venu en masse. Si l’année dernière, l’atmosphère pluvieuse avait un peu terni la fête, le soleil était cette fois de la partie. La foule était composée de familles et de jeunes principalement. Le défilé est parti avec une vingtaine de minutes de retard, ce qui en agaça certains et impatienta bien sûr les enfants : « Ils arrivent quand maman ? », « On veut le défilé ! », criaient les petites voix dans le froid. La musique et les pétards calmèrent toutefois les impatients, et lorsque la parade commença enfin, tout le monde sembla oublier l’attente. Il était difficile de circuler même à pied dans toute la zone de la Place d’Italie et du quartier chinois.

Pour cette année du serpent d’eau, peu de nouveautés dans le défilé : les traditionnels dragons se sont trémoussés devant la foule, de jolies filles ou femmes ont remué avec grâce leurs éventails colorés, quelques enfants ont entonné un chant traditionnel. Ajoutez à cela les percussions, les chars fleuris, l’encens, les masques, les démonstrations d’art martiaux, les ballons, les « Bonne Annééééée ! » criés en chœur par les membres des différents cortèges sous la houlette de leur chef et le tableau sera complet. D’une année à l’autre, rien n’est vraiment différent, mais pourquoi changer une fête qui gagne ?! Ceux qui défilent comme ceux qui regardent étaient d’ailleurs cette année particulièrement enthousiastes et souriants.

Comme toujours, les marques de téléphonie chinoises ou les supermarchés et magasins du quartier ont lancé dans la foule de petits objets et des prospectus. Quelques chanceux ont pu récupérer des pièces de vingt centimes jetées dans une jolie pochette en papier : pas de quoi s’acheter un ballon ni même une boîte de pétards, mais il paraît que cela porte chance et richesse pour la nouvelle année !

Du côté des politiques, après le passage remarqué l’année dernière d’un François Hollande alors candidat, on a vu cette fois le ministre de l’intérieur, Manuel Valls, accompagné du maire du 13ème Jérôme Coumet, d’Anne Hidalgo, première adjointe à la mairie de Paris et de Valérie Pécresse, secrétaire générale déléguée de l’UMP. Ils ont suivi le cortège sur plusieurs mètres avant de s’éclipser par une rue adjacente.

En bref, les défilés du nouvel an chinois du 13ème se suivent et se ressemblent mais n’en finissent pas d’attirer les foules. Dans le froid et le gris de l’hiver, il fait bon assister à cette explosion de couleurs et de sourires le temps d’un dimanche après-midi.