.evous
  

Outreau : Philippe Torreton est ’Présumé coupable’

Dernière mise à jour : lundi 5 septembre 2011,    par: Jean

Après plusieurs courts-métrages, puis de nombreux documentaires et fictions pour la télévision, Vincent Garenq réalise son premier long métrage en 2007, Comme les autres. Présumé coupable constitue son deuxième long. Il y revient sur l’affaire d’Outreau. "À l’aube d’un nouveau projet de film se pose toujours la question de sa nécessité, explique le réalisateur. Je dois dire que quand j’ai découvert le journal tenu par Alain Marécaux en prison, cette question ne s’est pas longtemps posée. Au fil de cette lecture, je n’ai jamais cessé de m’indigner, de pleurer, de décolérer, jamais je n’aurais pu imaginer qu’une telle histoire fût possible en France, et pourtant..."
C’est Philippe Torreton qui incarne l’huissier de justice Alain Marécaux. Un rôle pour lequel le comédien a accepté de perdre 27 kilos. "C’était une discipline de vie terrible, raconte-t-il. Avec le recul, je crois que je suis entré dans une phase dépressive : j’ai passé toute cette période dans les larmes, l’isolement, l’hébétude, et le désir de mort."
Sortie au cinéma le 7 septembre 2011.

Synopsis : Le film raconte le calvaire d’Alain Marécaux - "l’huissier" de l’affaire d’Outreau - arrêté en 2001 ainsi que sa femme et 12 autres personnes pour d’horribles actes de pédophilies qu’ils n’ont jamais commis. C’est l’histoire de la descente en enfer d’un homme innocent face à un système judiciaire incroyablement injuste et inhumain, l’histoire de sa vie et de celle de ses proches broyée par une des plus importantes erreurs judiciaires de notre époque.

Mots-clés