eVous
La ville dans la poche

Accueil > Mots-clés > Rues > Rue des Tournelles 75003 - 75004 Paris

Rue des Tournelles 75003 - 75004 Paris

Présentation : Cette rue est ouverte au XVIème siècle et prolongée au nord au début du XVIIème siècle lors des travaux de la Place Royale (Place des Vosges). Longeant intérieurement l’enceinte de Chrales V, cette rue porte d’abord le nom de « rue du Devers du rempart ». Aujourd’hui, son nom rappelle le palais royal des Tournelles qui se trouvait à l’emplacement de la Place des Vosges et fut détruit après la mort d’Henri II à la fin du XVIème siècle.

La rue des Tournelles connaît le même destin aristocratique que la Place Royale voisine et est habitée par une belle société au XVIIème et XVIIIème siècle. Elle conserve encore aujourd’hui de belles façades et des traces de l’histoire prestigieuse du Marais.

Anécdote :
Dans cette rue, au numéro 35, dans le couvent des Hospitalières de la Place Royale, aujourd’hui détruit, la jeune veuve du poète Scarron se retire du monde de 1660 à 1664 avant de commencer sa prestigieuse destinée sous le nom de Madame de Maintenon.

Quiz :
1- Question : quelle femme célèbre du XVIIème siècle, ayant eu parmi ses amants les hommes les plus illustres de son temps, habitait au n°36 rue des Tournelles et y meurt en 1705 ?

Réponse : la galante Ninon de Lenclos.

2- Question : quel architecte du XVIIème siècle, bientôt Comte de Sagonne, habitait un hôtel qu’il avait construit pour lui même au n°28 rue des Tournelles ?

Réponse : Jules Hardouin Mansart.

3- Question : quel avocat, député de la Moselle pendant la Révolution Française est mort au N°58 de la rue des Tournelles ? (voir plaque)

Réponse : Merlin de Thionville.

4- Question : quel équipement urbain du XIXème siècle peut-on encore voir dans la cour du n° 17 rue des Tournelles ?

Réponse : une pompe de fonte d’époque Louis Philippe avec des ornements de dauphins.

5- Question : où peut-on encore voir dans la rue des Tournelles une devanture de bois du XIXème siècle ?

Réponse : au rez-de-chaussée du n°23, portant l’inscription « Paris-adhésif- manufacture de caoutchouc ».