Musique eVous
Accueil Musique Concerts & Tournées Festivals Artistes Albums Awards News The Voice

Accueil > Musique > Vos artistes favoris > Sébastien Tellier > Sébastien Tellier en concert : La tournée

Sébastien Tellier en concert : La tournée

Dernière mise à jour : mercredi 5 février 2020, par Jean

Sébastien Tellier est en concert à travers la France en 2014. L’occasion de découvrir en live son nouvel album L’Aventura.

Ex-représentant de la France au Concours de l’Eurovision, Sébastien Tellier part sur les routes afin de présenter les titres de son opus L’Aventura. Le chanteur aux lunettes noires se produira ainsi en concert le 20 octobre 2014 au Casino de Paris.
La sortie de son opus précédent, My God Is Blue, lui avait donné l’occasion de passer par le festival de Beauregard, le Big Festival, puis l’Olympia le 4 avril 2013.

Le 14 octobre, il sort l’album Confection. Instrumental à l’exception d’une chanson, conçu comme une bande originale de film, les thèmes musicaux y sont proposés alternativement en version acoustique et orchestrale. Pour l’enregistrer, Sébastien a choisi de réunir autour de lui l’équipe avec laquelle il avait enregistré le désormais classique La Ritournelle : Tony Allen à la batterie, Rob aux claviers, Emmanuel d’Orlando aux arrangements de cordes et Philippe Zdar au mixage.
Le 12 octobre 2013, le Festival d’Ile de France l’invite à se produire à la Cigale, en compagnie d’un orchestre de 20 cordes. Il jouera intégralement Confection, puis revisitera ses classiques dans des versions orchestrales inédites. La première partie du spectacle sera assurée par Benjamin Clémentine.

A noter que cet artiste branché s’est retrouvé il y a quelques années au cœur d’une polémique. Le député UMP de l’Oise François-Michel Gonnot s’est en effet dit "choqué" du choix d’une chanson anglaise pour représenter la France et a demandé à la ministre de la culture d’intervenir auprès de France 3 et de l’Eurovision pour qu’une chanson interprétée en français représente notre pays le 24 mai 2008 en Serbie.
"Ce choix, expliquait le député, est un mauvais signe adressé par notre pays à toute la communauté francophone et va à l’encontre de tous les discours officiels sur l’importance de défendre la francophonie". Il est vrai que la chanson Divine ne contient que 13 mots dans la langue de Molière : "Toi et moi c’est comme tu sais ; comment mon cœur a succombé"...