eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Toulouse Bordeaux Nantes Lille Agenda France Guides France Shopping Visiter la France Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Arrondissements de Paris > Paris 19e > Actualités, Paris 19e > Vie de quartier, 19e > Faits divers, Paris 19e > Une seconde zone de sécurité prioritaire à Paris, quartier Stalingrad

Une seconde zone de sécurité prioritaire à Paris, quartier Stalingrad

Dernière mise à jour : lundi 29 juillet 2019, par Benoît

Les ministères de la Justice et de l’Intérieur ont annoncé ce jeudi 15 novembre 2012 au matin la création de 49 nouvelles zones de sécurité prioritaires (ZSP), dont l’une se situe à Paris, dans le 19e. En septembre dernier, le ministre de l’Intérieur Manuel Valls avait annoncé la création de 15 premières ZSP. Le quartier Château-Rouge, dans le 18e, était déjà concerné.

LE QUARTIER VISÉ

Ce jeudi matin, les ministères de l’Intérieur et de la Justice ont dévoilé 49 nouvelles zones de sécurité prioritaires (ZSP), s’ajoutant aux 15 déjà communiquées en septembre dernier. À Paris, les forces de police vont lutter plus activement contre la délinquance et les incivilités dans une zone "Curial, Cambrai, Stalingrad".

Qu’entend le ministère de l’Intérieur en évoquant ce quartier ? Il s’agit plutôt de deux zones, proches mais distinctes : la place de la bataille de Stalingrad d’une part, le quartier Curial Cambrai avec "deux très grandes cités (orgues de Flandres et Curial Cambrai)" d’autre part. Dans ces deux zones du 19e, "la population est jeune et précaire, et le taux de chômage élevé", pour reprendre les termes des ministères concernés, dans un communiqué conjoint. Si le gouvernement positive en précisant que le quartier évolue avec "l’installation de ménages plus élevés", la création d’une ZSP est justifiée par l’actuel diagnostic de la délinquance dans le quartier : "Le secteur Stalingrad est le lieu d’un important trafic de stupéfiants, notamment de crack. Le périmètre Curial Cambrai, quant à lui, abrite également des trafic de stupéfiants, mais se caracrétise surtout par des phénomènes de bandes, de rixes entre groupes rivaux et d’occupation des halls d’immeubles."

DANS LE 18e

Vendredi 16 novembre, le ministre de l’Intérieur Manuel Valls se rend dans le 18e, dans le quartier Barbès-Château rouge, pour échanger avec les élus et policiers à propos de la mise en place de la ZSP. Car dès la mi-septembre, Château rouge faisait partie des 15 zones de sécurité prioritaires "désignées par anticipation, de manière pionnière". Le ministre s’y rend donc pour un premier bilan.

Retrouvez ici notre article questions-réponses dédié à la sécurité à Paris. Vous posez vos questions, nous cherchons un expert pour y répondre.

C’EST QUOI UNE ZSP ?

François Hollande l’avait promis lors de la campagne présidentielle. Flash-back, engagement n°52 du candidat au printemps dernier : "Je mettrai en œuvre une nouvelle sécurité de proximité assurée par la police dans nos quartiers et la gendarmerie dans les territoires ruraux. Je créerai des zones de sécurité prioritaires où seront concentrés davantage de moyens."

Promesse tenue ? En septembre 2012, le ministre de l’Intérieur Manuel Valls lançait les premières ZSP en ces mots, à Saint Ouen, en Seine-Saint-Denis : "Les zones de sécurité prioritaires (ZSP) correspondent à des territoires ciblés dans lesquels des actes de délinquance ou d’incivilité sont structurellement enracinés." Les 64 ZSP désormais connues doivent être mises en place d’ici septembre 2013.

Concrètement, quelles seront les conséquences pour les habitants des quartiers concernés ? La méthode choisie pour assurer la sécurité dans ces zones n’a pas encore été dévoilée en détails. Que sait-on, d’ores et déjà ? Que des actions de prévention et de dissuasion seront menées dans ces ZSP ainsi qu’une "lutte déterminée contre les trafics structurés", pour reprendre les termes des ministères de l’Intérieur et de la Justice. Des policiers supplémentaires seront affectés à ces zones.

ET EN ILE-DE-FRANCE ?

Plusieurs communes franciliennes font partie des territoires où des ZSP ont été ciblées : Saint-Denis, Saint-Ouen, Aubervilliers, Pantin (93), Mantes-la-Jolie, Mantes-la-Ville, Les Mureaux (78), Corbeil-Essonnes, Grigny (91), Savigny-le-Temple (77), Asnières, Gennevilliers (92), Champigny-sur-Marne (94), Argenteuil, Sarcelles, Garges-les-Gonesse, Fosses, Louvres (95).

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.