eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Bordeaux Nantes Toulouse Lille Agenda France Guides France Shopping Visiter la France Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Astuces, idées et inspirations > Nouvelles technologies > 25e anniversaire du MacIntosh

25e anniversaire du MacIntosh

Dernière mise à jour : vendredi 19 février 2010, par Christian Frank

La souris et la pomme ou La saga du petit « Écossais » ou
Le projet visionnaire de l’outil ordinaire.

La planète informatique est en émoi ! Steve Jobs abandonne un temps la Présidence d’Apple pour raison de santé, alors qu’on vient de fêter sa première invention, le 24 janvier dernier.
Au moment où vous découvrez cet article sur votre ordinateur, certains d’entre vous le lisent grâce à un « Mac ». Mais se souvient-on des débuts de l’ère de l’informatique privative ? Mesure-t-on le chemin parcouru jusqu’à son portable quotidien ?

Si, officiellement, le Macintosh a vu le jour en 1984, on doit cet outil révolutionnaire à une poignée de précurseurs rêvant d’utiliser un matériel bon marché, facile d’emploi, portatif (déjà) et donc populaire. Le premier concept imaginait déjà une batterie de 2 heures d’autonomie…

Dès 1979, la marque à la pomme confie à Jef Raskin un projet du nom de "Annie", destiné à concurrencer des consoles de jeux !
Steve Jobs qui travaille sur un autre projet (Lisa) s’oppose à la vision de Raskin… avant d’être conquis par le potentiel qu’offre l’invention, au point d’en revendiquer plus tard la paternité.
Il rejoint Raskin après son éviction par la direction d’Apple du projet qu’il conduit. Cette décision le pousse à se consacrer uniquement au MacIntosh au point d’en faire le symbole de sa réussite.
Puis d’autres ingénieurs de l’équipe "Lisa" suivront, apportant chacun leur génie créatif.
Mais, curieusement, Apple porte peu d’importance à ces recherches.

La prise de contrôle grandissante du projet par Steve Jobs incite ses ingénieurs à dissimuler leurs recherches sur le lecteur de disquettes 3 pouces et la possibilité d’augmenter la mémoire vive de l’ordinateur. Excédé, Raskin démissionne et quitte Apple en 1982.

Deux ans plus tard, et avec deux ans de retard, Apple présente le MacIntosh le 24 janvier 1984.
Une importante campagne publicitaire sur le thème inspiré du roman de Georges Orwell « 1984 » accompagne sa commercialisation au prix de 2495 $.

Mais la surprise viendra d’une innovation qui semble maintenant ordinaire : la souris capable d’un clic, de piloter l’ordinateur et un clavier indépendant. Les utilisateurs seront conquis par un environnement de l’écran révolutionnaire et pourtant ludique. Dossiers, classeurs et corbeille dispersés sur un bureau virtuel ouvrent alors au plus grand nombre un accès à la machine : une machine populaire !
Bien plus tard, les concurrents adopteront ce « bestiaire » d’icônes.

S’ouvre alors l’ère de la micro-informatique durant laquelle le génie de Steve Jobs fera progresser la série MacIntosh. Plus tard, son esprit visionnaire relancera plusieurs fois la marque à la pomme qui lui doit l’iPod et le baladeur MP3.

Jef Raskin est décédé le 26 février 2005, un peu oublié dans la saga « Mac ».

- Mai 1979, le prototype dispose d’un processeur 8-bits et de 64Ko de RAM. L’écran mesure 4 pouces et le clavier est intégré à la machine.
- Janvier 1984, commercialisation du premier MacIntosh avec un processeur 68 000-bits et 128Ko de RAM. L’écran mesure 9 pouces et fonctionne à l’aide du premier clavier indépendant et d’une souris.
- Janvier 1986, MacIntosh Plus propose un processeur 68 000, 8Mhz et de 1 à 4Mo de RAM.
- Février 1993, le modèle Color Classic dispose d’un processeur 68 030, 8Mhz et de 2 à 10Mo de RAM.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.