Paris eVous
Accueil Paris Plages Concerts Expositions Salons Enfants Sports Visiter Paris Fooding Shopping Loisirs Sortir à Paris

Accueil > Paris > Vivre à Paris > Le cinéma à Paris > À Paris, un festival de films pour se faire peur : courez, courez (...)

À Paris, un festival de films pour se faire peur : courez, courez !

Dernière mise à jour : mercredi 23 novembre 2011, par Expositions

Paris renoue avec une tradition qui dura de 1972 à 1989 au Grand Rex, en accueillant à nouveau, 22 ans plus tard, un festival du film fantastique ouvert au public. Occasion de découvrir la classe montante des réalisateurs du genre, et de voir les dernières œuvres des papes que sont John carpenter et Abel Ferrara.

Au nom des amateurs de frissons de tous âges, merci à l’association Paris Ciné fantastique et à Mad Movies ! Grâce à eux, du 23 au 27 novembre 2011 au Gaumont Opéra-Capucine (n’oubliez pas de réserver vos places !), 9 films seront en compétition dans le cadre de la première édition du Paris International Fantastic Film Festival. Le Pifff ! Il y aura également 6 films hors compétition, et 19 courts métrages.

Le jury est composé de Roger Avary, Christophe Gans, Jaume Balaguero et Lucile Hadzihalilovic.

Libération conseille de surveiller plus particulièrement :
- Ghost, court métrage du Danois Tobias Gundorff Boesen (une petite fille morte revient hanter ses parents) ;
- The Legend of Beaver Dam, court métrage du Canadien Jérôme Sable (hilarant) ;
- Malveillance, de l’Espagnol Jaume Balaguero (le concierge indiscret n’aurait peut-être pas dû s’introduire chez les locataires de son immeuble…) ;
- Retreat, de l’Anglais Carl Tibbets (amis virus, bonjour !) ;
- The Violent Kind, de Mitchell Altieri et Phil Flores (effectivement violent) ;
- Bellflower, de l’Australien Evan Glodell (c’est quand l’apocalypse ?) ;
Et bien sûr les monstres sacrés comme :
- 4 :44, d’Abel Ferrara (la fin du monde, en toute simplicité) ;
- The Ward, de John Carpenter (un fantôme visite un asile de jeunes aliénées), avec Amber Heard.

Et comment ne pas offrir à votre ado préféré ce fantastique T-shirt officiel du festival, noir à l’œil effrayé !

André Balbo

sources : PIFFF.fr, Libération

Mettez en avant votre événement sur www.evous.fr !