.evous
> > > >

Aquarium de Paris (ancien Cineaqua) au Trocadero

L’aquarium de Paris a rouvert ses portes en 2006, avec pour objectif de montrer la diversité de la faune des eaux françaises de façon ludique et pédagogique.

Le Cinéaqua a repris le flambeau de l’ancien aquarium du Trocadéro. Ce dernier, bâti en 1857, fut aussi le premier aquarium au monde. Fermé pour vétusté, l’aquarium trouve un repreneur privé en 2003. Les travaux finis, il ouvre ses portes au public en 2006. Il s’appelle désormais Cinéaqua, et vise un public plutôt familial. Il se veut aussi moins scientifique que l’aquarium de la Porte Dorée, son but étant avant tout d’émerveiller le visiteur.

Comment le Cinéaqua s’y prend-il ? L’aquarium est plongé dans l’obscurité. Les bassins sont lumineux. La nage des poissons – qui sont parfois très colorés – n’en n’est que plus harmonieuse aux yeux de tous. Esthétiser le monde animal n’empêche pas une certaine rigueur : l’aquarium est divisé en plusieurs zones. Chacune rassemble des spécimens venus des différents territoires maritimes français.

Les poissons de l’océan Atlantique, de la Méditerranée, du Pacifique ou d’eau douce évoluent donc dans une reconstitution de leur milieu naturel. On a reproduit dans les bassins la flore et les caractéristiques de chaque espace maritime. Ainsi, la température des bassins tropicaux avoisine les 25°C. Les merlus, dans leurs bassins abyssaux, évoluent dans une eau à 14°C. Bien sûr, les poissons du Cinéaqua partagent leur aquarium avec les espèces qu’ils seraient amenés à côtoyer en liberté.

Le Tunnel des requins demeure le bassin vedette ! Mesurant 33 mètres sur 10, il est le plus grand bassin aux requins de France. De larges trouées vitrées permettent aux visiteurs d’observer sous tous les angles ces poissons impressionnants. Vingt-cinq spécimens de requins appartenant à quatre races différentes nagent majestueusement. Huit biologistes les nourrissent trois fois par semaine. Au menu, des filets de poissons qu’on leur tend avec une perche ! Un requin gris de récif, donné par l’aquarium de Saint-Malo, détient le titre de plus gros poisson du Cinéaqua. Malo – c’est son nom – est l’une des stars de l’aquarium du Trocadéro. Autre vedette, Titi le mérou. Avec ses 25 ans, il est le doyen de l’aquarium.

A partir de début 2018, les méduses jouiront d’un nouvel espace. Elles auront alors accès à sept nouveaux bassins s’ajoutant aux sept déjà existants.

Attraction fameuse : le Bassin caresses. Comme son nom l’indique, ce petit bassin permet aux plus jeunes de toucher quelques poissons. Ce sont des carpes Koï, rouges et blanches, parfaitement apprivoisées. Le bassin obtient toujours un franc succès auprès des enfants. La reconstitution de la cabine du capitaine Némo est elle aussi particulièrement appréciée. Ce petit hommage à l’œuvre de Jules Verne n’est pas là par hasard. On raconte que, visiteur de l’aquarium en 1878, l’auteur y avait trouvé de la matière pour décrire les fonds marins dans Vingt mille lieues sous les mers. Il faut dire qu’à l’époque, l’aquarium était le seul de France !...

Cinéaqua fait la part belle aux nouvelles technologies : en face du Bassin caresses, deux bornes interactives permettent aux visiteurs d’observer les poissons sous tous les angles. Leur image virtuelle, en 3 dimensions, s’affiche sur un mur. En contrebas, les enfants peuvent s’amuser à chasser des poissons virtuels. Projetés sur le sol, ils réagissent aux mouvements des petits visiteurs. Une salle de cinéma présente en continu un documentaire d’une heure produit par National Geographic. L’aquarium est en effet un endroit où l’on peut prendre le temps : pour regarder un film donc, mais aussi pour admirer les poissons puisque des fauteuils et canapés ont été installés en plusieurs endroits, qui permettent d’observer le bassin aux requins au son d’une musique relaxante.

INFORMATIONS PRATIQUES : comptez une petite demi-journée pour une visite en famille. Le billet est valable toute la journée, vous pouvez donc sortir (pourquoi pas pique-niquer dans les jardins du Trocadero ?) puis rentrer. Il est possible de manger sur place, dans un restaurant servant des spécialités japonaises.

Une boutique vend de nombreuses peluches, des coquillages et bijoux, quelques jeux en rapport avec l’univers marin. On regrette le petit nombre de livres proposés, alors qu’il en existe de nombreux pour les enfants, documentaires ou fiction, consacrés à l’univers aquatique.

Le Cinéaqua s’adresse avant tout aux familles et aux enfants. Les amoureux du calme éviteront donc de s’y rendre le mercredi ! On regrettera également le prix du billet, élevé... Toutefois, le visiteur sera séduit par la muséographie soignée, la richesse des spécimens de l’aquarium du Trocadéro et des activités proposées (le billet d’entrée donne accès à l’ensemble des activités).

Tarif : Adultes : 20.50 € / Jeunes, Étudiants, Senior : 16€ / Enfants et PMR : 13€ / Enfants moins de 3 ans : gratuit

A LIRE AUSSI :
Les activités proposées à l’Aquarium de Paris
Tous les aquariums de Paris

5 avenue Albert de Mun - 75016 Paris

Adresse

Ouvert tous les jours de l’année sauf le 14 juillet - de 10h à 19h (fermeture des caisses à 18h).

Horaires

Mots-clés