eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Toulouse Bordeaux Nantes Lille Agenda France Guides France Shopping Visiter la France Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Arrondissements de Paris > 16e arrondissement de Paris > Lieux clés Paris 16e > Théâtre National de Chaillot > Ballet Preljocaj et le Théâtre du Bolchoï à Chaillot en octobre (...)

Ballet Preljocaj et le Théâtre du Bolchoï à Chaillot en octobre 2010

Dernière mise à jour : vendredi 14 octobre 2011, par Denis

Au Théâtre National de Chaillot, une chorégraphie magnifique digne des meilleurs Preljocaj : « Suivront mille ans de calme »

Avec Siddharta à l’opéra Bastille, Angelin Preljocaj nous avait proposé une chorégraphie sur un rythme qui alternait entre la douceur de la lune et la vitesse du règne du mal.

Le chorégraphe revient sur des propos métaphysiques et manichéens, mais cette fois sur une base biblique de « l’Apocalypse de saint Jean ». Il redessine, à sa façon tout à fait personnelle, sa vision poétique et même picturale du chaos et de l’être humain dans ses angoisses existentielles, ses pulsions sexuelles et animales, ses rites et ses postures répétitives nourries de croyances et d’idéaux qui questionnent l’ignorance et le devenir face à l’universel. Mais Preljocaj parle plutôt de renaissance.

Différent d’un traitement religieux, le chorégraphe nous invite dans une succession de tableaux remarquablement interprétés, précis, détaillés, un clin d’œil à l’art pictural et aux fresques épiques.
Tout est intense, rythmé par la formidable musique du DJ Laurent Garnier dont l’atmosphère remplie l’imaginaire et le corps des danseurs. Une créativité à profusion, presque trop : le metteur en scène déborde d’imagination et d’intention, traversé par une chorégraphie riche, variée, et magnifiquement bien orchestrée.

Cette rencontre artistique entre les danseurs du Bolchoï et du ballet Preljocaj est techniquement parfaite, une symbiose et une intelligence qui révèlent l’abondance d’idées et d’imagination que le chorégraphe a su déceler dans cet échange culturel et artistique.
La scénographie est signée par Subodh Gupta, l’artiste indien dont la notoriété internationale rappelle qu’il participe pour la première fois à une chorégraphie. Ici l’accessoire est source de symbolique et se conjugue remarquablement bien avec la danse.
Une fois de plus, Angelin Preljocaj fusionne des grands talents de créateurs dont il maîtrise parfaitement la rencontre et l’alchimie, qui rendent compte d’un potentiel sublime, pour offrir un magnifique spectacle de danse. Igor Chupin styliste russe donne une touche épurée et aérienne, il achève d’illustrer cette nouvelle création comme une pure merveille.

Jusqu’au 22 octobre 2010
Durée 1h40 sans entracte

Adresse

1, place du Trocadéro 75016 Paris

Horaires

Du mardi au samedi à 20h30 et le dimanche à 15h30

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.