.evous
> > >

Cadeaux de Noël : "Merci mais, il ne fallait pas..."

Malgré toute la bonne volonté du monde, les cadeaux qu'on offre à Noël ne font pas toujours un plaisir immense à ceux qui les reçoivent. On peut alors entendre un timide {"Oh, mais il ne fallait pas !"}, lourd de sens... Voici quelques témoignages de ces moments de solitude.

Le cadeau "cucul la praline"
Un mug, c’est un cadeau parfait pour un inconnu. Un objet pratique, utile à tous. C’est donc parfait pour Noël quand il faut offrir un présent à tous les membres de la grande famille. En revanche, deux mugs, l’un bleu, l’autre rose, tous deux affublés d’un cœur blanc... non ! Ca part d’une bonne intention, l’envie de faire plaisir à un couple. Mais même si le kitsch est à la mode, le ridicule à l’eau de rose finit au fond d’un carton... ou sur une brocante.
Pour les romantiques incurables : le mug Photobox

Le cadeau "boulette"
"Un jour, mon copain a offert à un ami de sa famille qu’il ne connaissait pas bien un coffret avec du foie gras, pensant qu’on ne pouvait pas se tromper en offrant de la nourriture. Gros blanc dans la pièce lorsque le destinataire a ouvert le paquet : il était végétarien et militait activement contre le gavage d’oie..."
Où acheter du foie gras à Paris, nos adresses

Le cadeau "à côté de la plaque"
"L’an passé, au moment de trouver un cadeau de noël pour ma nièce de dix ans, je ne savais pas quoi acheter. Mes jeunes années sont déjà derrière moi, et quand ma nièce me dit que untel est "trop frais", je lui demande si elle a pas peur qu’il s’enrhume. En bref : j’ai passé l’âge de comprendre les ados. Après avoir arpenté en vain les rayons de la Fnac, je craque et appelle ma sœur. Nous sommes à la mi-décembre et il est difficile de s’entendre tellement le magasin est plein. Je lui demande conseil. Apparemment, ma nièce ne jurerait plus que par Thomas Paine. "Thomas Paine" ? Il me faut quelques instants pour me remettre du choc. Je demande à ma sœur : "Tu veux dire l’auteur du "Sens commun" ?. 5 secondes de réflexion, puis la réponse "Ouuui c’est ça, il y a une histoire de sens... Je me rappelle plus très bien". Bon, Thomas Paine ce sera ! Et dire qu’on ose prétendre que les jeunes ne font plus que jouer aux jeux vidéos et pianoter sur leur portable... Voilà que ma nièce de dix ans se prend d’un amour soudain pour un pamphlétaire anglais du XVIIIe siècle.
Le jour de Noël arrive, et c’est avec une certaine dose de fierté que je remets "Le Sens commun" à ma nièce, emballé dans un joli paquet cadeau doré. "Woua..." fait-elle ; "Alors c’est pas frais ça ?", lui dis-je en prenant la pose ; "C’est quoi ?" me demande-t-elle ; "Eh bien, c’est Thomas Paine, ta nouvelle idole !". Regard blanc... "Connais pas ! Merci tonton"... Et un bisou timide sur la joue. Il ne faut pas se voiler la face : j’ai fais un bide. Je ne me sens pas frais du tout. J’insiste : "écoute : Ta mère m’a affirmé que tu étais fan de Thomas Paine"... 5 secondes de réflexion, puis la réponse : "Ah, mais non ! Moi, j’aime Liam Payne du groupe One Direction". Il y avait "une histoire de sens", en effet, mais ce n’était pas le bon."

Le groupe One Direction pour les Nuls

Vous aussi vous avez une anecdote de cadeau complètement raté ? Partagez-la avec nous !