eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Bordeaux Lyon Marseille Nantes Toulouse Guides France Musique Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Musique > Vos artistes favoris > Céline Dion > Les Albums de Céline Dion > Céline Dion : Son album 2016 ’Encore un soir’

Céline Dion : Son album 2016 ’Encore un soir’

Dernière mise à jour : vendredi 5 janvier 2018, par Jean

Alors que Céline Dion reprenait sa résidence à Las Vegas en août 2015, ses fans espéraient l’enregistrement d’un nouvel album. Après l’immense succès de Sans attendre (2012), les changements effectués dans l’équipe entourant la chanteuse et la disparition de René Angélil, Encore un soir est sorti au mois d’août 2016.

Personne ne s’attendait à un tel succès. Avec l’album Sans attendre, Céline Dion a tout simplement signé la meilleure vente de l’année 2012 en France, loin devant Adele, Sexion d’Assaut, Johnny Hallyday, les Enfoirés, M. Pokora, ou encore Mylène Farmer. Une performance d’autant plus impressionnante qu’elle a été réalisée en moins de deux mois, l’opus étant sorti début novembre !

Pourtant, le carton n’était pas assuré. Le projet francophone précédent, D’elles (2007), avait déçu et tout juste dépassé les 200 000 copies vendues dans l’Hexagone. De plus, le titre choisi en position de locomotive - Parler à mon père, plombé par une mélodie peu accrocheuse et un thème difficile - a désarçonné certains fans. Mais c’était compter sans l’inaltérable popularité de la diva québécoise. Ajoutez à cela un prime diffusé en direct sur France 2, un joli clip qui tourne en TV et l’approche des fêtes de Noël, vous obtiendrez des ventes hebdomadaires dépassant les 100 000 exemplaires. Un cas d’école.


Les bonnes critiques du CD et sans doute aussi le bouche à oreille ont encore amplifié le mouvement. Car il s’agit en effet d’un album réussi. Si les premiers extraits - horrible Qui peut vivre sans amour - sont bien plats, d’autres titres valent le détour, à commencer par Je n’ai pas besoin d’amour, Une chance qu’on s’a, L’Amour peut prendre froid et Celle qui m’a tout appris. La star de Vegas à la gestuelle très américaine s’efface le temps de cette parenthèse intime et fait place à la fille, l’épouse, la maman.
Retrouvez ici notre critique complète de l’album.

Quelques mois plus tard, Céline gâtait cette fois son public international avec Loved Me Back To Life (2013), onzième opus en anglais. Plus de 1,5 million de personnes se sont laissées tenter à travers le monde, sans doute alléchées par l’efficace chanson-titre co-écrite par Sia.


Après une petite série de concerts en Europe et notamment à Paris-Bercy du 25 novembre au 5 décembre 2013, la diva a repris sa résidence à Las Vegas. Celle-ci s’est pourtant interrompue en août 2014 en raison des problèmes de santé rencontrés par René Angélil, pour finalement redémarrer en août 2015.
Après toutes ces péripéties, on imaginait mal la célèbre interprète revenir se produire en France dans l’immédiat. Tout au plus pourrait-elle reprogrammer la tournée asiatique prévue fin 2014 et qui avait dû être annulée. En revanche, l’enregistrement prochain d’un nouvel album semblait possible. Les auteurs-compositeurs de talent ne manquent pas et nul doute que le nouvel impresario de la Canadienne, Aldo Giampaolo, a à coeur d’insuffler "sans attendre" un vent nouveau dans la carrière de sa protégée. Reste à trouver un concept porteur. Mais, Céline n’a-t-elle pas justement déclaré au cours d’une interview son envie de mettre un pied dans le monde du jazz ?

Au mois de juin 2015, une rumeur se répand sur les sites de fans prétendant que la diva aurait débuté l’enregistrement de chansons à Boston. Ces dernières seraient destinées à deux opus différents : l’un en français prévu à l’automne 2016, l’autre en anglais en 2017. Mais le 19 août 2015, une chanson inédite fait surface : il s’agit de L’Hymne, un duo avec Fred Pellerin servant de B.O. au film La Guerre des tuques 3D, version animée du long-métrage québécois culte du même nom sorti en 1984.
Le mois suivant, la chanteuse Zaho - recrutée pour incarner la Fée Morgane dans la comédie musicale La Légende du Roi Arthur - confie qu’elle fait partie des "finalistes" parmi tous les auteurs-compositeurs ayant proposé leurs services pour l’écriture du prochain album francophone de Céline Dion. Elle lui a ainsi offert les morceaux Ma faille, Tu sauras et À vous. La célèbre interprète avait en effet lancé un appel au mois d’août 2015 et invité les auteurs-compositeurs (amateurs ou professionnels) à lui envoyer leurs créations. Un jury aura ensuite pour mission d’en sélectionner 25 afin de les soumettre au vote du public (sur celinedion.com, du 9 au 27 novembre). La chanson la plus populaire est dévoilée le 1er décembre et sera "sûrement" interprétée par la diva !

Figurent aussi aux crédits du disque Grand Corps Malade (Les Yeux au ciel), Francis Cabrel (Plus qu’ailleurs, écrit à partir d’un texte de Serge Lama), Jacques Veneruso (Si c’était à refaire), Robert Charlebois (pour la reprise de son titre Ordinaire), Vianney (Ma force), le duo Mutine (Le Bonheur en face), Florent Mothe (L’Étoile), Marc Dupré (Toutes ces choses et Je nous veux), Daniel Picard (À la plus haute branche, gagnant du concours lancé sur le site de Céline) et surtout... Jean-Jacques Goldman ! Nul n’est besoin de rappeler que c’est ce dernier qui a signé la majeure partie des plus belles chansons de la diva, de Pour que tu m’aimes encore à En attendant ses pas, sans oublier Destin, Dans un autre monde, On ne change pas, Je sais pas, Je lui dirai, S’il suffisait d’aimer, Vole... Goldman lui a ainsi offert le titre Encore un soir, un hommage à René qui fait office de premier single et de chanson-titre.


L’annonce de concerts prévus à Paris-Bercy en juin et juillet 2016 a renforcé l’hypothèse d’une sortie de l’album francophone dès le printemps. De plus, la productrice exécutive Valérie Michelin déclarait début janvier que le disque était "complètement terminé". Mais suite au décès de René Angélil, le 14 janvier 2016, le projet est mis en suspend et sort finalement le 26 août 2016.

L’AVIS DE LA RÉDACTION : Débuté avant la mort de René, cet album gardera pour toujours une saveur particulière pour Céline, mais aussi pour ses fans. L’ombre du grand manager plane au-dessus de ce projet qui parvient miraculeusement à éviter l’écueil du pathos. Pourtant, ce sont les titres les plus nostalgiques, ceux qui font justement référence au départ d’un proche, qui nous ont touchés. On pense à Encore un soir bien sûr, mais aussi au très émouvant A la plus haute branche, évocation délicate du deuil après suicide. La version remasterisée de Trois heures vingt - titre sorti initialement en 1984 et choisi par René pour débuter ses propres funérailles - offre un magnifique hommage à l’impresario, judicieusement placé en clôture du disque.
Dans un registre plus léger, nous avons apprécié les titres Je nous veux et Les Yeux au ciel. Les créations de Zaho, Mutine, Jacques Veneruso et même Francis Cabrel nous ont en revanche laissés sur notre faim.

Pour découvrir les albums les plus attendus de 2016, cliquez ici ! Pour voir quels sont les albums les plus vendus en 2015, cliquez là !
Et pour être informé des dernières news musicales, suivez-nous sur Facebook !

Tracklisting :
1. Plus qu’ailleurs
2. L’Étoile
3. Ma faille
4. Encore un soir
5. Je nous veux
6. Les Yeux au ciel
7. Si c’était à refaire
8. Ordinaire
9. Tu sauras
10. Toutes ces choses
11. Le Bonheur en face
12. À la plus haute branche
13. À vous
14. Ma force
15. Trois heures vingt

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.