Paris eVous
Accueil La semaine Sortir à Paris Pour enfants Musées Visiter Paris Fooding Shopping Loisirs Sports A la parisienne Pratique

Accueil > Paris > Vivre à Paris > Expositions à Paris > Expositions au fil des galeries d’art à Paris > Archives. Cinelândia, de Louidgi Beltrame, galerie Jousse dans le (...)

Archives. Cinelândia, de Louidgi Beltrame, galerie Jousse dans le Marais

Dernière mise à jour : vendredi 25 novembre 2016, par Expositions

Incroyable rue Saint-Claude où tant de galeries, concentrées, exposent de si grandes ambitions artistiques, Perrotin, Richard, Jousse, Anne Barrault, et d’autres encore...

Louidgi Beltrame, ’Katashima Torpedo Base’, chromogenic print on baryta paper, 2011, courtesy Galerie Jousse Entreprise, Paris

Ah, si vous êtes d’humeur baladeuse, rêveuse, si vous vous sentez prêt à suivre une histoire multiple qui passe et se raconte, allez traîner le nez au vent Galerie Jousse, rue Saint-Claude, dans le Marais. L’exposition Cinêlandia est faite pour vous et prendra en main, sans violence aucune, votre propension à la rêverie, en vous entraînant avec délicatesse, au fil des salles de la galerie, à travers 3 vidéos pour explorateurs dans votre genre.

Dans la première salle, Lagerstätte, un petit film de 9’30. Louidgi Beltrame et Elfi Turpin sont à la recherche de fossiles d’ammonites. Existe-t-il un lien entre ammonites, nautile, ce gracieux coquillage dont les circonvolutions s’ouvrent presque au rythme du nombre d’or et que les architectes ont choisi comme symbole. Est-ce déjà une annonce de notre prochaine rencontre avec le gai centenaire brésilien Oscar Niemeyer ? L’échelle du Modulor de Le Corbusier nous montre aussi la grille du grand homme, recherche quasi mythique… qui fut féconde pour Xenakis qui composa Metastasis en quittant l’atelier de l’architecte.

Découverte aussi, dans un décor tropical, du script déployé de Tecnicamente Dolce, qu’Antonioni ne réalisa pas. Mais que l’on entendra en partie plus tard.

Le tirage de Katashima Torpedo Base montre une ancienne vigie militaire aujourd’hui désaffectée, proche de Nagasaki, dans la baie d’Omura. Sculpture minimaliste de béton géométrique, elle servit de poste d’observation et dit-on, et cela me fit rire bêtement, de lieu d’entraînement de kamikazes. Je pensais que les kamikazes ne s’entraînaient qu’une fois, la dernière.

Un deuxième film, de 11’, explore l’îlot de Nakanoshima sur laquelle la végétation subtropicale enfouit les vestiges notamment d’un temple bouddhiste.

Enfin, au fin fond de la galerie, Cinelândia, 30’30, le pays du cinéma, un ancien quartier de Rio qui abritait les studios de cinéma dans les Années 1930. Ce film est né d’une collaboration entre Louidgi et la curatrice Elfi Turpin. Vous découvrez alors la Casa de Canoas, l’unique maison de verre dessinée par Oscar Niemeyer, finie en 1953 et destinée à sa propre famille… puis abandonnée.

Film still : Louidgi Beltrame in collaboration with Elfi Turpin, ’Cinelândia’, super-8 film transfered to HD video, 30’30”, 2012 courtesy Galerie Jousse Entreprise, Paris

Et cette maison, sous le regard des cinéastes curieux, recueille librement les récits, d’Antonioni, dans lequel la forêt tropicale, mais est-ce bien elle, engloutit deux amis en perdition, ou la voix envoûtante de Marguerite Duras, ou de l’anthropologue brésilien Eduardo Viveiros de Castro, ou encore des voix tirées de la Forêt de cristal...

Un moment d’écoute que l’on ne regrette pas. Soyez curieux. Laissez-vous aller. Ce sont de belles histoires.

Galerie Jousse Entreprise 6 rue Saint-Claude 75003 Paris, 01 53 82 10 18, du mardi au samedi de 11 à 19h

André Balbo

sources : visite, galerie Jousse

Mettez en avant votre événement sur www.evous.fr !