Paris eVous
Accueil La semaine Sortir à Paris Pour enfants Musées Visiter Paris Fooding Shopping Loisirs Sports A la parisienne Pratique

Accueil > Paris > Vivre à Paris > Expositions à Paris > Expositions au fil des galeries d’art à Paris > Corrida à Paris ? Pedro Moreno-Meyerhoff expose galerie Claude (...)

Corrida à Paris ? Pedro Moreno-Meyerhoff expose galerie Claude Bernard

Dernière mise à jour : lundi 25 juillet 2016, par Expositions

L’exposition, dédiée à cet artiste catalan, né en 1954 dans la ville de Gaudi, se tient dans l’espace parisien de la galerie Claude Bernard, jusqu’au 14 janvier 2012.

Les oeuvres de Pedro Moreno Meyerhoff ont été exposées à la galerie Claude Bernard en 1992 et en 1999. Elles ont été présentées également par la galerie lors de la FIAC de Paris, édition 1994 et de l’ARCO de Madrid, éditions 1997 et 2005.

"Rejoneo I." 60,8 x 63 cm. 2010. Huile sur toile contrecollée sur bois

Si la dramaturgie de la corrida est théoriquement écrite de façon linéaire et immuable, chacun sait bien que, dans la réalité, chaque course demeure unique, chacune est différente et exceptionnelle.

Pedro Moreno-Meyerhoff nous invite et nous bouscule, par ses toiles colorées justes et la précision vertigineuse de ses dessins, au beau milieu de cette confrontation mythique ou mythologique du combat inlassablement répété qui met en présence dans une ultime danse d’attaques, d’interrogations et d’évitements l’homme et le taureau. Seuls.

Comment parvenir à en faire comprendre la trame ? La faire ressentir ? Comment adhère-t-on encore à ces rites aujourd’hui si controversés ? Quelle part d’irrationnel nous tient encore captif ? Souvenez-vous les réactions qu’il y eut quand la corrida fut déclarée pour la France patrimoine culturel ! Et nous restons à l’arrêt, comme sous hypnose.

Pedro Moreno-Meyerhoff parvient à extirper les intenses moments de ce cérémonial, quand le sang bat aux tempes, dans la solitude du soleil sur le sable. On pense, dans la fascination du rendu au détail près des habits de lumière, à Christian Gaillard, autre peintre aficionado, capable de nous prendre à témoin de cette simplicité si rude et de ces instants irracontables pour qui ne les a pas vécus.

Pedro Moreno-Meyerhoff est un peintre de l’émotion et du détail : jeu de mains de l’alternative, finesse de la prise de cape, ou banderilles encore cachées derrière le dos…

"Las banderillas con toro (diptico)." 92 x 46 cm. 2011. Huile sur toile contrecollée sur bois

Pour Denis Guermonprez : « Les dessins présentés sont un monde de détails quasi microscopiques et chaque œuvre raconte une histoire figée qui ne peut qu’emballer l’amateur de corridas : cet artiste réussit sans le savoir à être un lien puissant entre le torisme et le torérisme. Les œuvres présentées dans cette galerie nous percutent l’œil en particulier par la justesse des couleurs, la déclinaison des séquences et l’éventail des situations présentées dans des formats de toutes sortes, même panoramique : un vrai coup de zoom muet au cœur du combat taurin qui se transforme en coup de cœur. »

Belle exposition dont il ne manque que les bruits de foules et la musique. À voir.

Exposition Pedro Moreno-Meyerhoff, jusqu’au 4 janvier 2012 Galerie Claude Bernard 7-9 rue des Beaux Arts 75006 Paris

André Balbo

sources : Galerie Claude Bernard, culturaficion.com

Mettez en avant votre événement sur www.evous.fr !