.evous
Accueil > > > >

Espace Dali

L’Espace Dali, rue Poulbot, à Montmartre !

Lieu
Pratique



Espace Dali - Espace Montmartre

Dali à Montmartre ? On a dit qu’il y vécut. Voilà l’histoire. Gala, femme d’Éluard, ouvertement maîtresse de Max Ernst, rencontre Salvador Dali. Et patatras ! Elle l’hébergera un temps au 7, rue Becquerel, dans cet appartement trouvé par l’attentionné mari pour sa muse évaporée, pire évanescente.

Montmartre et ses moulins… Inspirèrent-ils le peintre autant que le Don Quichotte de Cervantès ? Ou que ne le fut Picasso lui-même ? D’ailleurs, à ce propos, qu’avaient donc les femmes russes de l’époque, Helena Diakonova (Gala), Olga Khokhlova, des ballets russes, pour séduire ainsi ces artistes montants aux beaux débuts de leur envol ?

Ce qui est avéré, c’est qu’un événement public eut bien lieu à Montmartre, place Jean-Baptiste-Clément, en novembre 1956. Filmé de surcroît. Salvador Dalí, utilisant en toute simplicité deux cornes de rhinocéros et un peu de pain imbibé d’encre, entreprit, devant la presse, de réaliser la première estampe de la série des Don Quichotte. Il s’agissait pour lui « d’illustrer paranoïaquement tout le mystère électrique de la liturgie de cette scène », ainsi que le caractère moral des spectateurs.

Enfin, pénultième lien de Dali avec Montmartre, avant la création de l’Espace, lorsque la Seconde Guerre mondiale fut achevée, la flamboyante veuve de Maurice Utrillo, Lucie Valore, autoproclamée impératrice de Montmartre, proposa en toute amitié à Dalí de devenir l’empereur de sa butte. Il fut séduit, accepta, mais ce dossier resta cruellement stérile.

Et c’est ainsi que, l’Espace Dalí vit le jour en 1991 à Montmartre, et demeure le seul lieu en France qui soit intégralement consacrée à ce maître du surréalisme. Plus de 300 œuvres de l’artiste, dont tout particulièrement des sculptures et des gravures. Parmi elles :
- les célèbres Montres molles,
- l’Éléphant Spatial,
- Alice au Pays des Merveilles ,
- la Persistance de la Mémoire
- le Canapé-Lèvres de Mae West.

C’est grâce à ce lieu parisien, 38e par sa fréquentation, surtout étrangère, bizarrement, hispanisant entre autres, que les réalisations tridimensionnelles des images surréalistes les plus célèbres de l’œuvre de Salvador Dali ont pu être rendues accessibles au public, et démontrer en pleine lumière leur richesse. Aspect significatif de la création artistique, ces sculptures représentent une synthèse comme un précipité de son intérêt pour les formes.

De même, en ce qui concerne les gravures, Salvador Dalí, ayant illustré nombre des principaux thèmes de la littérature, de la mythologie, de l’histoire et de la religion, y exprime et déploie, à leur propos, sa verve créatrice et sa vision toute personnelle de ces schèmes poétiques et littéraires universels.

Buste de Femme Rétrospectif

Sa créativité avait peu de limites, et le côté trivial voire utile des meubles ne ne le freinait en rien. Ainsi, le Canapé Lèvres de Mae West, et le salon au vis-à-vis de Dalí et Gala font-ils aussi partie des œuvres à découvrir au cours de la visite.

Dans ce décor de parquet clair et de stuc religieux, dans cet espace niché au creux des anciennes carrières de Montmartre, cet ensemble hétéroclite d’œuvres peut parvenir à séduire le visiteur, qui, s’il le souhaite, pourra se laisser lentement dériver dans les méandres des imaginations daliniennes.

André Balbo

sources : visite, Espace Dali


Tarifs : 11,50€, 6,50 jusqu’à 26 ans, 7,50 pour les seniors et les enseignants

Accès :
En bus : bus 64, bus 80 et Montmartrobus
En métro : métro Anvers (ligne 2), métro Abbesses (ligne 12) ou métro Lamarck-Caulaincourt (ligne 12)
En funiculaire : se prend au niveau du métro Anvers

Pour recevoir les actualités d'.evous