evous
repérez, proposez, partagez

Accueil > Musique > Dossiers > Concours Eurovision de la Chanson > Eurovision 2017 : Les chansons et pays favoris !

Eurovision 2017 : Les chansons et pays favoris !

samedi 13 mai 2017, par Jean

Découvrez nos chansons préférées de l’Eurovision 2017.

Depuis quelques éditions, ce sont les pays scandinaves qui tirent leur épingle du jeu à l’Eurovision avec des chansons pop et bien écrites. Loreen pour la Suède en 2012, Emmelie de Forest pour le Danemark en 2013, Måns Zelmerlöw pour la Suède à nouveau en 2015. Balayés, les anciens pays de l’URSS. Oubliées, les nations méditerranéennes. Ne parlons même pas de la France qui a touché le fond avec Lisa Angell et le groupe Twin Twin, après avoir déjà lamentablement échoué l’année précédente avec Amandine Bourgeois et sa mauvaise chanson L’Enfer et moi, justement critiquée par les Internautes.

Mais, en 2016, la roue a fini par tourner. Alors que la Russie partait favorite, c’est l’Ukraine qui s’est imposée, tandis que la France terminait à une honorable 6ème place, grâce à Amir, playboy issu du télé-crochet The Voice qui interprétait la chanson J’ai cherché.
Quid de 2017 ? La candidate française, Alma, ne semble pas faire l’unanimité dans son propre pays. Son Requiem s’avère pourtant assez catchy... Les années passées, le buzz avait été assuré par le groupe PKN (composé d’autistes et de trisomiques) qui avait failli porter les couleurs finlandaises en 2015, et bien sûr par l’Autrichienne Conchita Wurst en 2014.
Découvrez ci-dessous nos chansons préférées de cette édition 2017.

Pour être informé des dernières news musicales, suivez-nous sur Facebook !

ITALIE : Francesco Gabbani - Occidentali’s Karma
C’est notre coup de coeur. Le look improbable du chanteur moustachu et l’intervention inutile d’un danseur déguisé en gorille n’enlèvent rien à l’efficacité de cette chanson. C’est entrainant, frais, imparable. Dans le texte, Francesco dénonce gentiment la tendance de nos sociétés à "occidentaliser" certaines cultures orientales.


BULGARIE : Kristian Kostov - Beautiful Mess
Selon une analyse faite par Google, le candidat bulgare aurait toutes les chances de monter sur le podium lors de ce concours 2017. Celui qui est d’ailleurs le benjamin de la compétition dispose en effet d’une des meilleures chansons en lice. On ne se lasse pas de son Beautiful Mess.


BELGIQUE : Blanche - City Lights
Déjà 30 ans que la Belgique n’a plus remporté le concours. Après une jolie quatrième place décrochée en 2015 par Loïc Nottet, nos voisins belges seront représentés en 2017 par Blanche, elle aussi révélée par l’émission The Voice. La jeune fille a d’ailleurs toutes ses chances de succès puisque son titre s’est déjà attiré les faveurs d’un large public sur les réseaux sociaux. Moderne et agréable, City Lights n’est pas sans rappeler Another Love de Tom Odell.


DANEMARK : Anja Nissen - Where I Am
Gagnante de la troisième édition de The Voice en Australie, Anja Nissen est en effet dotée d’une voix belle et puissante. Cette victoire lui a permis de sortir un premier album éponyme en 2014, produit par will.i.am. En recherche de nouveaux défis, la jeune chanteuse représentera le Danemark à l’Eurovision 2017, après avoir déjà tenté d’en être le porte-drapeau en 2016. Elle interprétera Where I Am, un tube en puissance !


ISRAËL : IMRI - I Feel Alive
Année après année, les candidatures d’Israël montent en puissance. Dernièrement, les titres Golden Boy (2015) et Made of Stars (2016) s’étaient distingués par leur qualité, garantissant à l’Etat hébreu une place dans le Top 15. La chanson choisie pour l’édition 2017, I Feel Alive, pourrait même permettre à Israël de viser plus haut encore...


ALLEMAGNE : Levina - Perfect Life
Impossible de ne pas penser au tube Titanium de David Guetta et Sia dès l’intro du titre. La comparaison s’arrête pourtant là car Perfect Life s’inscrit plutôt dans un registre pop-rock. Si la chanson de la blonde interprète germanique ne devrait pas être en mesure de remporter le trophée, sa prestation reste néanmoins agréable.


FRANCE : Alma - Requiem
Nombreux sont les commentateurs à avoir prédit à la jeune Alma un résultat bien inférieur à celui d’Amir, notre heureux représentant de 2016. Le titre Requiem est en effet moins pêchu et fédérateur que J’ai cherché. Une version remixée a donc été proposée en mars 2017, avec l’ajout de paroles en anglais ! Une caractéristique qui risque de déplaire aux amoureux de la langue de Molière ! Reste à savoir si la mise en scène et la prestation scénique permettront de faire mentir ces obscures présages...


RUSSIE : Julia Samoylova - Flame Is Burning
Pour porter ses couleurs, la délégation russe a choisi une jeune artiste atteinte de la maladie de Werdnig-Hoffmann, se déplaçant en fauteuil roulant. S’agit-il là d’une décision courageuse pour évoquer le sujet du handicap, ou plutôt d’une basse manoeuvre visant à chatouiller la corde sensible du public européen et faire pleurer dans les chaumières ? A moins qu’il ne s’agisse en fait d’un vulgaire coup politique. Les autorités ukrainiennes voient en effet d’un mauvais oeil le concert qu’avait donné la douce Julia en Crimée en 2015, peu après l’annexion violente de la péninsule par la Russie...
La décision tombe finalement le 22 mars 2017 : les services de sécurité de l’Ukraine annoncent avoir interdit d’entrée la chanteuse russe pour trois ans. Le mois suivant, la Russie retire sa candidature au concours 2017.


ROYAUME-UNI : Lucie Jones - Never Give Up On You 
Recalée en 5ème semaine de l’émission X Factor en 2009, Lucie Jones rebondit 8 ans plus tard grâce à l’Eurovision. Elle est en effet sortie victorieuse du concours organisé par la BBC et représentera le Royaume-Uni à Kiev en mai 2017. Elle y concourra avec la chanson Never Give Up On You, une ballade co-écrite par Emmelie de Forest, gagnante de l’Eurovision en 2013.


FINLANDE : Norma John - Blackbird
Un moment en apesanteur nous est offert par la chanteuse finlandaise. Peu de chances que ce titre soulève les foules européennes, mais il aura au moins le mérite d’apporter une respiration bienvenue dans ce concours où prédominent les chansons up-tempo.


SUISSE : Timebelle - Apollo
Après une première tentative malheureuse en 2015, le groupe Timebelle a remporté les sélections suisses en vue de l’Eurovision 2017. Miruna Manescu, Samuel Forster et Emanuel Daniel Andriescu représenteront ainsi la Confédération helvétique à Kiev avec le très classique Apollo. A noter que le pays n’a plus remporté le concours européen de la chanson depuis 1988. Il s’était imposé à l’époque avec le titre Ne partez pas sans moi, interprété par une certaine... Céline Dion !

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.