.evous
> > > >

DERNIERS JOURS. Exposition sur la grotte de Lascaux, porte de Versailles

Exposition du 20 mai au 30 août 2015 à Paris Expo, porte de Versailles, Pavillon 8/B.

Après Bordeaux, Chicago, Houston, Montréal, Bruxelles, avec leurs 830 000 visiteurs, et avant Genève, Séoul et le Japon, l’exposition Lascaux 3 se pose à Paris Expo, porte de Versailles.

Le monde entier connaît la précieuse grotte de Lascaux, petite de seulement quelque 3 000 m3, découverte en 1940 par 4 jeunes fureteurs en vadrouille, et par la suite rapidement surnommée "la chapelle Sixtine de la Préhistoire".

Son formidable succès populaire (les gens venaient visiter ses peintures pariétales par millions) fut tel, qu’il faillit causer sa disparition, par pollution aérienne, au point qu’on dut en interdire l’accès au public en 1963, sur décision d’André Malraux, ministre de la Culture de l’époque.

Elle était si exceptionnelle, cette grottinette, avec ses 1500 gravures, 600 peintures animalières identifiables, 450 signes.

Selon le célèbre Professeur Yves Coppens, étendard scientifique, passionné et prolixe du site comme du projet, des Lascaux fixes comme de leur partie ambulante, ces créations doivent certainement être attribuées à un maître unique, au talent comparable à ceux d’un Rembrandt ou d’un Vélasquez. À lui, à son "atelier", et à sa descendance immédiate. En effet l’ensemble de ces œuvres n’a été réalisé qu’en l’espace d’un petit siècle, ce qui est très court dans les temps longs de la préhistoire, et fait montre d’un travail acharné.

Toujours selon Coppens, qui paraît connaître un tantinet son sujet, ces animaux représentés ne seraient pas des animaux reposant sur la terre, les pattes dans la boue. Non, ici on touche au sacré, à la connaissance, et à leur transmission. Ces bestiaux, qui ne reposent sur rien et flotteraient même plutôt, tels des cerfs volants identifiables et naturalistes, mais dont les proportions ne sont pourtant pas respectées. C’étaient à l’évidence des animaux membres ou médiateurs d’un panthéon révolu. Soyons un peu pédants... N’auraient-ils pas été psychopompes sur les bords, ces animaux pariétaux ? Transporteurs des âmes humaines vers l’au-delà ?

C’était il y a environ 17 000 ans, comme l’attesteraient les pollens qui nous indiquent un climat tempéré froid. Le rhinocéros "à poils laineux" et le renne fréquentent encore le paysage de cette période interglaciaire, mais plus le moindre représentant des mammouths, déjà engloutis 3 000 ans plus tôt par l’inexorable préhistoire en marche.

Un autre élément mérite d’être mentionné : il s’agirait d’un sanctuaire. Un lieu, fixe, par nature, où ces nomades occitans de Cro-Magnons venaient contempler, apprendre, prier et se recueillir peut-être. Souvenons-nous que c’était avant les routes, l’écriture, et peut-être la guerre. Quand ces voyageurs climatiques se déplaçaient pour pister leur nourriture et le gibier.

Cette grotte était-elle un lieu initiatique destiné à former des élites, chefs ou chamanes ? On ne peut qu’être impressionnés de cette esthétique qui préexiste à l’écriture, peut-être au calcul et à toutes les autres traces de civilisation.

Pour protéger ce trésor de l’humanité, un clone, Lascaux 2, fut construit à proximité de la grotte originale interdite au public.

Trop à proximité, à quelque 300m. Imprudent. Lascaux 2, ouvert en 1983, reçut 10 millions de visiteurs, 500 000 / an, bien qu’elle ne représenta pas en totalité son modèle.

La solution complète (et peut-être ultime) sera peut-être enfin Lascaux 4, au pied de la colline de Lascaux, plus distante de l’originale fragilisée (mais qui se porte ben, merci) devrait être inaugurée en juin 2016.

La Vache noire

Lascaux 3, qui s’installe porte de Versailles, et que vous pourrez visitez, complète Lascaux 2 de 5 reproductions remarquables, scientifiquement approuvées comme respectueuses et identiques : le Panneau de l’Empreinte, la Vache noire, les Bisons adossés, la frise des Cerfs et la scène du Puits, dont un système lumineux permet de découvrir les gravures non visibles à l’œil nu...

Mais en plus, cette exposition retrace l’histoire de la grotte de Lascaux et de sa découverte, utilisant toutes les ficelles des technologies de l’"eduternment", qui permettent de voyager dans cette histoire racontée de ce morceau de préhistoire.

La frise des Cerfs

Des reproductions grandeur nature, des éléments virtuels, des maquettes, des images d’archives ou encore des jeux interactifs, afin d’entrer en contact avec l’art rupestre paléolithique unique de Lascaux.

L’exposition est installée à Paris Expo Porte de Versailles qui accueille chaque année des expositions grand public spectaculaires et éducatives à l’instar de « Toutankhamon - Son tombeau et ses trésors » en 2012 (250 000 visiteurs), et de « Titanic » en 2013 (270 000).

Dans un labyrinthe de 1520 m2, des bornes interactives, une visite virtuelle en 3D, ainsi qu’une maquette complète à l’échelle 1/10e permettent d’apprécier Lascaux dans sa globalité. Grâce à des photographies et vidéos d’archives, le public aborde également les raisons de sa fermeture et les successives tentatives de reproduction.

Les bisons adossés

Un face-à-face avec la famille Cro-Magnon (nommés ainsi car c’est dans un abri sous-roche appelé "trou de Magnou" en occitan et situé dans la commune des Eyzies-de-Tayac en Dordogne que fut découvert en 1868 le premier squelette fossile de l’Homo sapiens) vient agrémenter la visite par des sculptures anatomiques respectant nos connaissances les plus récentes en paléoanthropologie de l’artiste Elisabeth Daynes.

Lascaux 3 à Paris, du 20 mai au 30 août 2015, à Paris Expo, porte de Versailles, Pavillon 8/B 1 Place de la Porte de Versailles - 75015 Paris. Métro Porte de Versailles Tramway T2 et T3. Bus 39 - 80. Ouvert tous les jours, sauf le mardi, de 10 à 18h en mai et juin. Ouvert tous les jours de 10 à 19h en juillet et août. 15,90 ou 12,90€, audioguide inclus, enfants de - de 12 ans, 12,90€, famille (2 enfants, 2 adultes) 52€, tarif unique le lundi 12,90€. Possibilité de réserver par tranches horaires de 30 mn. www.fnac.com www.ticketmaster.fr, 0 892 68 36 22.

***

Vous retrouverez dans l’article Les Grandes Expositions 2015 à Paris de A à Z les différentes expositions annoncées par leurs établissements et musées.

Frederic Leighton (1830–1896) Crenaia, the nymph of the dargle, ca. 1880 Huile sur toile 76.2x26.7 cm Colección Pérez Simón, Mexico © Arturo Piera, Musée Jacquemart-André 09/13-01/14

Dans Calendrier 2015 des grandes expositions à Paris, ces mêmes expositions sont classées par dates.

Nous nous efforçons de tenir ces articles à jour, et nous vous remercions des suggestions, précisions, ajouts et corrections que vous pourriez apporter à ces programmes.

Nous vous indiquons chaque semaine les nouveautés, les expositions qui fermeront bientôt leurs portes, et... nos préférences dans : LA SEMAINE des expositions et musées : que faire à Paris du....

Enfin, contre l’actualité artistique qui chasse ce que l’on se croyait capable de retenir, les catalogues d’expositions peuvent avoir, quand ils sont faits avec exigence, un rôle certain à jouer.

Comme les autres années (2014, 2013, 2012), nous établissons au fur et à mesure notre sélection dans l’article Paris 2015 : LES MEILLEURS CATALOGUES d’expositions de Paris.

Nous vous proposons aussi une sélection d’expositions et de festivals dans les villes françaises suivantes :
Angoulême - Arles - Avignon - Bordeaux - Dijon - Grenoble - Ile-de-France - Lens - Lille - Lyon - Marseille - Metz - Montpellier - Nantes - Nice - Ornans - Rennes - Rodez - Rouen, Le Havre - Saint-Étienne - Strasbourg - Toulouse - Tours

De même nous avons commencé :
Les Grandes Expositions 2016 à Paris de A à Z
Calendrier 2016 des grandes expositions à Paris
peuvent déjà être consultés sur Évous.fr... et complétés, si vous disposez de plus d’informations que nous !

Et juste quelques musées et expositions pour Bruxelles, Genève, Bâle, Amsterdam, Londres, Madrid, Milan, et Venise.

André Balbo

sources : Visite, Paris Expo

Mots-clés