evous
repérez, proposez, partagez

Accueil > Arrondissements de Paris > Paris 8e > Actualités Paris 8e > Sorties dans Paris 8e > Expositions, Paris 8e > Évènements et expositions au Musée Jacquemart-André > Exposition Normandie, l’atelier en plein air des impressionnistes : Monet, (...)

Exposition Normandie, l’atelier en plein air des impressionnistes : Monet, Renoir, Gauguin...

samedi 26 novembre 2016, par André Balbo

Du 18 mars au 25 juillet 2016 : L’atelier en plein air. Les impressionnistes en Normandie : Turner, Boudin, Monet, Renoir, Gauguin, Pissarro, Caillebotte, Signac, au musée Jacquemart-André

L’impressionnisme ne commencerait-il qu’en 1863 avec le Salon des refusés ? Finirait-il en 1886 avec la 8e Exposition impressionniste ? Tout cela paraît vraiment très parisien... et très ramassé dans le temps. 23 petites années. Ex abrupto.

Tout conduirait plutôt à repenser l’impressionnisme dans une chronologie plus longue, avec des débuts vers les années 1820, quand les Anglais notamment, dès la chute de Napoléon, commençaient à revenir dans la partie de France qu’ils connaissent le mieux, la Normandie. Et l’influence de l’École picturale anglaise avec Turner, Bonington et les aquarellistes se fera sentir... dans cette véritable région de l’émergence de l’impressionnisme, idéalement placée à mi-chemin des deux pôles des arts de l’époque qu’étaient Paris et Londres.

C’est aussi le tout début du chemin de fer, des stations balnéaires, de la mode des bains de mer, si changeante avec ses marées et ses tempêtes si romantiques, le pays des grands ciels, d’un climat changeant et de belles lumières.

Mais dès les années 1820 les artistes français sont attentifs à leurs voisins anglais, et réciproquement. Géricault et Isabey vont à Londres, Turner et Bonington viennent en Normandie. Delacroix aussi traversera la Manche. Autant de jalons posés...

Le paysage en plein air va apparaître au XIXe siècle comme un genre pictural nouveau, et cette révolution picturale, réalité géographique et historique, va faire que la Normandie deviendra, pendant un siècle, la destination favorite de tous les peintres d’avant-garde, dont bien entendu les Impressionnistes, au point que certains considèrent qu’elle serait devenue le berceau de leur mouvement.


Gustave Courbet (1819-1877), L’Embouchure de la Seine, dit aussi Vue prise des hauteurs de Honfleur, vers 1859, Huile sur toile, Lille, Palais des beaux-arts

Au début des années 1860, une étape décisive sera franchie quand Eugène Boudin rassemble face à l’estuaire de la Seine chaque été à la Ferme Saint-Siméon le tout jeune Claude Monet (dès 1856), qui n’a qu’une petite vingtaine d’années, le Hollandais Barthold Jongkind, Charles Daubigny et son fils Karl, Gustave Courbet, Frédéric Bazille, et quelques autres...

Ainsi en sera-t-il pour Claude Monet qui passe été et automne 1864 à la Ferme, puis l’hiver à Honfleur, si convaincu qu’il a été par Boudin de peindre sur le motif.

En 1865, à la recherche des variations chromatiques de la mer et du ciel, Courbet et Whistler sont à Deauville.

Courbet séjourne fréquemment à Étretat entre 1867 et 1869, où il réalise des marines qu’il peint par tous les temps, sans présence humaine, et qu’il nomme ses "paysages de mer". C’est lui qui initie cette méthode infernale, que Monet reprendra, de peindre comme un chasseur de lumière, sur plusieurs toiles en même temps. Vitesse d’exécution, poursuite des nuances lumineuses.

Où Monet peigna-t-il son célèbre tableau Impression, Soleil levant ? À Sainte-Adresse, près du Havre, en 1872. L’Impressionnisme serait bien né sous les ciels changeants des côtes et des plages normandes, et dans les verts pâturages de la Normandie.

Cette Région disposait de sérieux atouts pour attirer ces artistes. Les paysages de la Normandie sont très diversifiés et souvent très beaux. Elle dispose aussi d’un patrimoine d’une grande richesse architecturale, le Duc de Morny, beau-frère de Napoléon III, a favorisé, notamment à Deauville, la mode des bains de mer, d’où la création des fameuses planches de promenades de Trouville et de Deauville. Création d’hippodromes, de tennis et de salles de spectacles. Et la Normandie est de plus si facilement accessible depuis Londres comme Paris, qui sont les deux capitales artistiques de l’époque.

Eugène Boudin lance le genre "Scènes de plage". Il sera rapidement suivi par ses amis impressionnistes.


Eugène Boudin (1824-1898), Marée basse à Trouville, pêcheurs de crevettes, 1879, huile sur panneau, Caen, Association Peindre en Normandie

Le groupe des Impressionnistes font de la Normandie leur atelier en plein air préféré (Monet, Renoir, Pissarro, Degas, Sisley, Boudin, Morisot, Gauguin...). Ils vont y travailler d’arrache-pied, s’y retrouver, y épanouir leur art et en bouleverser les interdits.

L’exposition "Normandie, l’atelier en plein air", évoque à travers une quarantaine de tableaux, le rôle décisif si ce n’est déterminant joué par cette Région dans l’émergence du mouvement impressionniste. L’estuaire de la Seine, Honfleur, Giverny, Dieppe, Le Havre, avec Millet, Boudin, Turner, Jongking et le jeune Monet....

C’est également là que se trameront d’intenses échanges entre paysagistes français et anglais, le développement d’une école de la nature et les rencontres de la Ferme de Saint-Siméon.

L’exposition souhaite aussi montrer à quel point les paysages, et plus encore les lumières de la Normandie, ont été déterminants dans la pleine éclosion de ce phénomène et de cette École, ou plutôt mouvement de peinture.

Voir aussi sur écran un court extrait (5’35") du film Le cinématographe sur les pas des impressionnistes, de Pierre Philippe.

L’Atelier en plein air. Les impressionnistes en Normandie : Turner, Boudin, Monet, Renoir, Gauguin, Pissarro, Caillebotte, Signac... Du 18 mars au 25 juillet 2016. Musée Jacquemart-André, 158, boulevard Haussmann 75008 Paris, 01 45 62 11 59, ouvert 7j./7 de 10 à 18h. Nocturnes les lundi et samedi jusqu’à 20h30. 12 et 10€, entrée gratuite pour les enfants de moins de 7 ans, et le 2e enfant âgé de 7 à 17 ans (avec 2 adultes et 1 enfant payant). Métro (Saint-Augustin, Miromesnil ou Saint-Philippe-du-Roule), RER A (Charles de Gaulle-Étoile). Bus 22, 28, 43, 52, 54, 80, 83, 84, 93


***

Vous retrouvez comme chaque année dans LES GRANDES EXPOSITIONS 2016 à Paris de A à Z les différentes expositions annoncées par leurs établissements et musées.

Frederic Leighton (1830–1896) Crenaia, the nymph of the dargle, ca. 1880 Huile sur toile 76.2x26.7 cm Colección Pérez Simón, Mexico © Arturo Piera, Musée Jacquemart-André 09/13-01/14

Dans CALENDRIER 2016 des grandes expositions à Paris ces mêmes expositions sont classées par dates.

Dans la série Toutes les expositions 2016 dans les plus grands musées de Paris... lire également :
Au musée du Louvre, au Centre Pompidou, au Grand Palais, au musée d’Orsay, au musée d’Art moderne de la Ville de Paris, au Jeu de Paume, au Palais de Tokyo, à la Bibliothèque nationale de France, au musée du Quai Branly, au musée des Arts décoratifs.

Nous nous efforçons de tenir ces articles à jour, et nous vous remercions des suggestions, précisions, ajouts et corrections que vous pourriez être amenés à apporter à ces programmes.

Nous vous indiquons chaque semaine les nouveautés, les expositions qui fermeront bientôt leurs portes, et... nos préférences, car on ne se refait pas : LA SEMAINE des expositions, musées, et galeries : que faire à Paris du....

Contre l’actualité artistique qui chasse ce que l’on se croyait capable de retenir, les catalogues d’expositions peuvent avoir, quand ils sont faits avec exigence, un rôle certain à jouer. Nous établissons, au fur et à mesure de leur publication, notre sélection des catalogues d’expositions 2016 de Paris, comme nous l’avons fait les années précédentes : 2015, 2014, 2013, 2012.

Le catalogue de cette exposition fait partie de notre sélection 2016 des catalogues d’expositions de Paris.

Nous vous proposons aussi une sélection de musées et d’expositions dans les villes françaises suivantes, que nous nous efforçons de tenir assez régulièrement à jour :
- Angoulême - Arles - Avignon - Bordeaux - Dijon - Grenoble - Ile-de-France - Lens - Lille - Lyon - Marseille - Metz - Montpellier - Nantes - Nice - Ornans - Rennes - Rodez - Rouen, Le Havre - Saint-Étienne - Strasbourg - Toulouse - Tours

Et juste des musées et expositions temporaires pour quelques villes étrangères : Amsterdam, Berlin, Bâle, Bruxelles, Genève, Londres, Madrid, Milan, et Venise.

André Balbo

sources : Jacquemart-André

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.