Accueil > Arrondissements de Paris > Paris 8e > Les incontournables du 8e arrondissement de Paris > Musée Cernuschi (Musée des arts de l’Asie de la ville de Paris)

DERNIERS JOURS de l’exposition Walasse Ting, le voleur de fleurs

17 février 2017 par André Balbo

Du 7 octobre 2016 au 26 février 2017 au musée Cernuschi

Walasse Ting, artiste inclassable né à Shanghai, actif à Paris, puis New-York et Amsterdam, préfigure l’internationalisation de l’art contemporain chinois survenue dès les années 1990.

Après avoir quitté la Chine pour Hong-Kong en 1946, Walasse Ting gagne Paris en 1953. Ses créations, qui mettent l’accent sur l’expressivité du geste pictural, sont en phase avec les réalisations du groupe CoBrA dont certains membres, comme Pierre Alechinsky, manifestent leur intérêt pour les pratiques asiatiques de l’art du pinceau.

Walasse Ting rencontre également à cette époque Sam Francis, qu’il retrouvera à New-York quelques années plus tard. C’est dans cette ville qu’il découvre son univers, fait d’allers et retours entre l’encre et la couleur pure, entre les codes de la peinture chinoise et la spontanéité de l’Action Painting.

Femmes à l’éventail

Il s’inscrit alors dans le paysage de la création new-yorkaise à travers des réalisations collectives, comme le projet One Cent Life (1964), qui réunit aux côtés de Pierre Alechinsky et Sam Francis, Jean-Paul Riopelle, Asger Jorn, Robert Indiana, Robert Rauschenberg, Andy Warhol…

En 1970, Walasse Ting a fait don au musée Cernuschi de 80 peintures représentant de manière quasi-exhaustive son univers foisonnant et ludique.
Depuis les compositions monumentales mettant en scène des femmes au corps végétal jusqu’aux feuilles d’un livre-confession, cet ensemble est indissociable de la figure subversive du "voleur de fleurs", double imaginaire de l’artiste.

Cette collection, qui n’avait encore jamais été exposée, a fait l’objet d’une très importante campagne de restauration au cours des dernières années.

À la suite de la récente rétrospective consacrée à l’artiste par le Musée d’art moderne de Taipei en 2011, largement composée d’œuvres des années 1980 et 1990, le musée Cernuschi revient sur l’ensemble du parcours de Walasse Ting en accordant une place privilégiée aux échanges qu’il a su tisser au sein des milieux artistiques européens et américains.

Parmi les 70 œuvres exposées, une moitié provient des collections du musée Cernuschi, l’autre de collections européennes et américaines.

Walasse Ting, le voleur de fleurs, du 7 octobre 2016 au 26 février 2017 au musée Cernuschi, 7 avenue Vélasquez, 75008 Paris, 01 53 96 21 50, ouvert du mardi au dimanche, de 10h à 18h sans interruption. Fermeture des caisses à 17h30. Fermé les jours fériés. 8 ou 6€. L’accès aux collections permanentes du musée sont gratuites à compter du 24/10/2016.


***

Vous retrouvez comme chaque année dans LES GRANDES EXPOSITIONS 2016 à Paris de A à Z les différentes expositions annoncées par leurs établissements et musées.

Frederic Leighton (1830–1896) Crenaia, the nymph of the dargle, ca. 1880 Huile sur toile 76.2x26.7 cm Colección Pérez Simón, Mexico © Arturo Piera, Musée Jacquemart-André 09/13-01/14

Dans CALENDRIER 2016 des grandes expositions à Paris ces mêmes expositions sont classées par dates.

Dans la série Toutes les expositions 2016 dans les plus grands musées de Paris... lire également :
Au musée du Louvre, au Centre Pompidou, au Grand Palais, au musée d’Orsay, au musée d’Art moderne de la Ville de Paris, au Jeu de Paume, au Palais de Tokyo, à la Bibliothèque nationale de France, au musée du Quai Branly, au musée des Arts décoratifs, à la Fondation Cartier pour l’art contemporain.

Nous nous efforçons de tenir ces articles à jour, et nous vous remercions des suggestions, précisions, ajouts et corrections que vous pourriez être amenés à apporter à ces programmes.

Nous vous indiquons chaque semaine les nouveautés, les expositions qui fermeront bientôt leurs portes, et... nos préférences, car on ne se refait pas : PARIS EXPOS HEBDO : que faire à Paris du....

Contre l’actualité artistique qui chasse ce que l’on se croyait capable de retenir, les catalogues d’expositions peuvent avoir, quand ils sont faits avec exigence, un rôle certain à jouer. Nous établissons, au fur et à mesure de leur publication, notre sélection des catalogues d’expositions 2016 de Paris, comme nous l’avons fait les années précédentes : 2015, 2014, 2013, 2012.

Le catalogue de cette exposition fait partie de notre sélection 2016 des catalogues d’expositions de Paris.

Nous vous proposons aussi une sélection de musées et d’expositions dans les villes françaises suivantes, que nous nous efforçons de tenir assez régulièrement à jour :
- Angoulême - Arles - Avignon - Bordeaux - Dijon - Grenoble - Ile-de-France - Lens - Lille - Lyon - Marseille - Metz - Montpellier - Nantes - Nice - Ornans - Rennes - Rodez - Rouen, Le Havre - Saint-Étienne - Strasbourg - Toulouse - Tours

Et juste des musées et expositions temporaires pour quelques villes étrangères : Amsterdam, Berlin, Bâle, Bruxelles, Genève, Londres, Madrid, Milan, et Venise.

André Balbo

sources : musée Cernuschi

Dernière modification : par André Balbo - Crédit image : Courtesy musée Cernuschi

Améliorez la pertinence de notre contenu en donnant votre avis, en apportant un complément d'information ou une correction

Qui êtes-vous ?
Votre message
Important : N'oubliez pas de modifier le titre par défaut, c'est votre titre qui sera mis en avant sur le site ...

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.