evous
repérez, proposez, partagez

Accueil > Musique > Artistes > Gorillaz > Gorillaz en concert à Paris en 2018

Gorillaz en concert à Paris en 2018

Dernière mise à jour : mardi 12 décembre 2017, par Jean

Gorillaz, le plus grand groupe animé du monde, s’est formé en 1998 et a vendu plus de 12 millions d’exemplaires des deux albums Gorillaz (2000) et Demon Days (2005). Ils se sont placés à la première place des tops des ventes dans plus d’une douzaine de pays et ont été récompensés de différents prix dont les Grammys, les Novellos, les VMAs et le EMAs.

Initialement prévu le 14 novembre, c’est finalement le 23 novembre 2010 que le groupe Gorillaz a donné un concert au Zénith de Paris. Mais devant l’engouement du public français, une seconde date a dû être ajoutée la veille, le 22 novembre. Deux fois plus de chances d’assister au show de la bande à Damon Albarn et de découvrir les morceaux de leur album, le réussi Plastic Beach.

De retour avec Humanz, la bande annonce un nouveau concert en France : Gorillaz se produira le 24 novembre 2017 au Zénith de Paris. Les billets seront en vente le 5 mai à 10h.

Pour découvrir l’agenda 2017 des concerts à Paris, cliquez ici.
Et pour être informé des dernières news musicales, suivez-nous sur Facebook !


Gorillaz est un groupe de musique virtuel anglais né de la fusion des deux créateurs principaux : Damon Albarn (le chanteur de Blur et de The Good, the Bad And The Queen) et Jamie Hewlett (le dessinateur de Tank Girl). Les membres virtuels de Gorillaz sont représentés en personnages de bande dessinée.
La musique de Gorillaz est un métissage détonnant mêlant le rock, la britpop, le hip-hop, le trip-hop, le dub, et bien d’autres styles encore. Le premier album éponyme de la formation sort avec pertes et fracas en 2001, porté par les titres tubesques Clint Eastwood et Tomorrow Comes.

En 2002, le groupe publie Laika Come Home, où Space Monkeyz revisite douze titres de Gorillaz via le dub, et la même année paraît la compilation G-Sides, un album de remixes avec son premier extrait The Take It.
En 2005, Gorillaz sort un nouvel album, Demon Days, où viennent s’amuser des artistes prestigieux comme Neneh Cherry, Roots Manuva, De La Soul ou encore Ike Turner. Produit par DJ Danger Mouse (futur fondateur de Gnarls Barkley), il obtient de nouveau le succès porté par le tube Feel Good Inc. Le single El Mañana/Kids With Gun dissipe, fin 2006, les rumeurs de séparation qui menaçaient le groupe. Et, début 2007, on attend même les musiciens animés à la cérémonie des Grammy Awards. Ils en assureront l’ouverture... sur écran géant ! Une première dans l’histoire des Grammy.
En 2008, l’un des membres du groupe, Dan the Automator, co-réalise le second album de la chanteuse française Anaïs, The Love Album.

Adresse

Allée du Zénith, 75019 Paris

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.