Musique eVous
Accueil Musique Concerts & Tournées Festivals Artistes Albums Awards News The Voice

Accueil > Musique > News > Awards > Grammy Awards 2019 : Résultats et gagnants

Grammy Awards 2019 : Résultats et gagnants

Dernière mise à jour : lundi 11 février 2019, par Jean

Quels sont les gagnants des Grammy Awards 2019 ? Découvrez l’ensemble des résultats de la cérémonie américaine sur eVous.

La 61ème édition des Grammy Awards s’est déroulée le dimanche 10 février 2019, Staples Center de Los Angeles. Depuis l’annonce des nominations, Kendrick Lamar, Drake et Lady GaGa faisaient figure de grands favoris, avec respectivement 8, 7 et 5 distinctions.

RÉSULTATS 2019
Cette édition a récompensé certains artistes désormais incontournables : Ariana Grande, Lady GaGa, Dua Lipa, H.E.R... Mais elle a aussi su surprendre, notamment en décernant deux des plus gros awards de la soirée à Childish Gambino ("Enregistrement de l’année" pour This Is America) et à la chanteuse country Kacey Musgraves ("Album de l’année" pour Golden Hour. Enfin, un cocorico s’impose pour le duo français Justice qui a remporté le prix du meilleur album de musiques électroniques (Woman Worldwide) !

La soirée fut animée par des prestations live de nombreux artistes, dont les Red Hot Chill Peppers, Post Malone, Miley Cyrus, Janelle Monáe, Cardi B, Shawn Mendes, ou encore Camila Cabello et Diana Ross.
Retrouvez les nominations ici.

Pour être informé des dernières news musicales, suivez-nous sur Facebook !

GAGNANTS 2019

Révélation de l’année : Dua Lipa

Chanson de l’année : ‘This Is America’ – Childish Gambino

Clip Vidéo de l’année : ‘This Is America’ – Childish Gambino

Album de l’année : ‘Golden Hour’ – Kacey Musgraves

Album Pop de l’année : ‘Sweetener’ – Ariana Grande

Meilleure prestation Pop en solo : ‘Joanne (Where Do You Think You’re Goin’ ?)’ – Lady Gaga

Meilleure prestation Pop en duo/groupe : ‘Shallow’ – Lady Gaga and Bradley Cooper

Album Dance/Electro de l’année : ‘Woman Worldwide’ – Justice

Chanson Dance de l’année : ‘Electricity’ – Silk City and Dua Lipa Featuring Diplo and Mark Ronson

Album Rock de l’année : ‘From the Fires’ – Greta Van Fleet

Chanson Rock de l’année : ‘Masseduction’ – Jack Antonoff and Annie Clark, songwriters (St. Vincent)

Album Rap de l’année : ‘Invasion of Privacy’ – Cardi B

Chanson Rap de l’année : ’God’s Plan’ - Drake

Album R&B de l’année : ‘H.E.R.’ – H.E.R.

Chanson R&B de l’année : ‘Boo’d Up’ – Ella Mai

Album Country de l’année : ‘Golden Hour’ – Kacey Musgraves

Album Musique alternative de l’année : ‘Colors’ – Beck

Bande Originale de Film de l’année : Black Panther

Producteur de l’année : Pharrell Williams


ÉDITIONS PRÉCÉDENTES

2018
Cette cérémonie a consacré Bruno Mars. Le chanteur funk a reporté 7 statuettes dont celles récompensant le "Meilleur album" et la "Meilleure chanson de l’année" (pour That’s What I Like). C’est la première fois qu’il décroche la distinction reine aux Grammy Awards. De son côté, la jeune Canadienne Alessia Cara a remporté le prix de la "Révélation de l’année". A noter enfin les prix décernés aussi à Kendrick Lamar (5 trophées) et Ed Sheeran (2).

2017
La cérémonie a distingué les artistes s’étant le plus illustré entre le 1er octobre 2015 et le 30 septembre 2016.
Sur cette période, c’est Adele que les membres de l’académie ont souhaité récompenser. La chanteuse britannique est ainsi repartie de la soirée les bras chargés de trophées : le prestigieux "Chanson de l’année" et "Meilleure prestation Pop en solo" pour le titre Hello, mais aussi "Album de l’année" et "Album Pop de l’année" pour 25. Invitée sur scène à récupérer ses récompenses, elle a livré un étonnant hommage à Beyoncé, elle-même nominée dans certaines de ces catégories. "Tu es mon idole, je t’adore. Depuis 17 ans, tu touches mon âme chaque jour… L’album Lemonade est monumental. Tous les artistes ici t’adorent, tu es notre lumière." La popstar américaine n’est pas repartie bredouille puisqu’elle a reçu le prix du "Clip Vidéo de l’année" pour le très politique Formation.
Tandis que des "Grammy Lifetime Achievement Awards" ont été décernés à Nina Simone et au Velvet Underground, des hommages posthumes ont également été rendus à Prince et George Michael.

2016
C’est le rappeur Kendrick Lamar qui menait la course pour les Grammys. Son album To Pimp a Butterfly affichait en effet pas moins de 11 nominations. Un record que seul Michael Jackson avait dépassé avec son légendaire Thriller.
Mais la popstar Taylor Swift talonnait le rappeur grâce à son excellent 1989, meilleure vente de l’année aux USA avec les tubes Shake It Off, Blank Space et Bad Blood. Les opus de ces deux poids lourds de l’industrie du disque étaient ainsi finalistes pour le Meilleur album de l’année, aux côtés de Sound and Color du groupe Alabama Shakes, Traveller du chanteur country Chris Stapleton et Beauty Behind the Madness de la star montante canadienne The Weeknd. Ce dernier, auréolé de 7 nominations, pouvait aussi espérer une récolte généreuse de prix. Côté Chanson de l’année, on pouvait raisonnablement miser sur le méga-hit Uptown Funk de Mark Ronson feat. Bruno Mars, resté scotché 14 semaines en tête des charts aux Etats-Unis.
Avec le gain notamment des prestigieux prix d’Album de l’année, Meilleur album pop et Meilleur Clip, Taylor Swift est bel et bien la grande gagnante des Grammy Awards 2016.

2015
Début 2015, l’Anglais Sam Smith avait été le grand gagnant. Il en était reparti avec 4 trophées, dont ceux du Meilleur nouvel artiste, de la Meilleure chanson et du Meilleur album Pop. Pharrell Williams (Meilleur clip, Meilleure performance Pop) et Beyoncé (Meilleure performance R&B, Meilleure chanson R&B) s’étaient également distingués avec trois récompenses chancun. A noter cependant que la chanteuse n’avait pas réussi à faire main basse sur le prix le plus convoité : celui de l’Album de l’année. Cette récompense était allée à Beck, pour Morning Phase. Côté français, notons la victoire de Clément Durou et Pierre Dupaquier qui forment le duo We Are From LA. Ce sont eux qui ont réalisé le clip Happy de Pharrell Williams. A présent auréolée d’un Grammy Award, la vidéo avait déjà été nominée aux MTV Video Music Awards.

2014
Sans surprise, le duo Macklemore & Ryan Lewis a trusté en 2014 les catégories rap grâce à l’album The Heist et a même empoché le titre de "Révélation de l’année". Forte du carton de son tube Royals, Lorde n’a pas non plus été oubliée du comité des Grammy. Mais on retiendra plutôt les victoires des Daft Punk, véritables vainqueurs de la soirée. Ce fut même un carton plein avec cinq trophées sur cinq nominations : "Album de l’année", "Album Dance/Electro de l’année", "Meilleur enregistrement de l’année", "Meilleure performance pop en duo / groupe", "Meilleurs ingénieurs du son".

2013
En 2013, le groupe The Black Keys remportait quatre récompenses, tandis que Fun s’emparait d’autres prix à la faveur du hit We Are Young. On notait aussi les accolades distribuées à Mumford & Sons ("Album de l’année") et Kelly Clarkson ("Album Pop de l’année" pour Stronger).

2012
Avec trois citations pour certains des prix les plus prestigieux et six récompenses, Adele a marqué la cérémonie 2012. L’Anglaise a ainsi remporté les titres de "Meilleur Album" et "Meilleur Album Pop Vocal" pour 21, tandis que son tube Someone Like You lui a valu celui de "Meilleure Performance Pop".

2011
En 2011, c’est l’incontournable Lady GaGa qui faisait main basse sur les statuettes, repartant chez elle avec celles de "Meilleur clip" pour Bad Romance et d’"Album Pop de l’année" pour The Fame Monster.

2010
Beyoncé et Taylor Swift ont marqué la cérémonie 2010, décrochant l’une la "Chanson de l’année" avec Single Ladies et l’autre "l’Album de l’année" avec Fearless.

2009
En 2009, Coldplay s’adjugeait les titres de "Chanson de l’année" pour Viva La Vida et de "Meilleur album rock", tandis qu’Adele était sacrée "Révélation de l’année" et que les Daft Punk remportaient le prix du "Meilleur album dance" pour Alive 2007.