eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Bordeaux Nantes Toulouse Lille Agenda France Guides France Shopping Visiter la France Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Astuces, idées et inspirations > La planète > Anti-crise et bonne humeur > Les gestes simples qui font vraiment du bien > Grand décoinçage de printemps dans la maison

Grand décoinçage de printemps dans la maison

Dernière mise à jour : lundi 6 avril 2009, par Juliette Frank

Stop ! On se décomplexe !
On se lâche ! On ne retient plus rien !
Laissons tomber les conventions, le bon goût, les trucs qui vont bien ensemble, les matières nobles et le style style magazine.
Faisons la déco buissonnière. Secouons la maison pour faire tomber tous les artifices. Permettons nous des gestes inefficaces, osons les contre-sens et les logiques pas très logiques. Bref, comme je ne dis pourtant jamais, il faut péter un coup.
Facile à dire, mais comment faire ?
Il faut surtout ne jamais suivre de conseil, c’est pourquoi nous vous en donnons quelques uns, à prendre comme des pistes pour débrider l’imagination domestique.
D’abord, essayer de passer une journée sans dire « couleur taupe ».
Puis mettre un bon vieux coup de poing dans l’oreiller avant de décoller tous les stickers des murs et d’en faire une boule, une belle boule qui collera sur elle-même.
Mettre des pois partout mais alors partout : sur les murs, les rideaux, la vaisselle - des gros pois, des petits pois, peu importe mais partout.
Peindre le mur vert en rouge et le sol orange en vert.
Planter un clou en plein milieu du mur sans savoir ce qu’on va accrocher, pendant plusieurs semaines, voire n’y rien accrocher jamais.
Faire germer des lentilles dans toutes les fissures de la maison ;
Punaiser les cartes Michelin des prochaines vacances, pas que dans les toilettes ;
Ecrire « vue sur la mer » sur la vitre qui donne dans la petite cour ;
Classer ses livres par couleur dans la bibliothèque ;
Ne pas s’interdire de repeindre le mur rouge en vert et le sol vert en orange avant d’aligner deux demi-douzaines de mètres de pots de plantes aromatiques, et même avec certaines en double ou en triple, en laissant l’étiquette du prix sous les pots.
Puis, on marie le blanc et le blanc cassé dans la même pièce et on empile toutes les assiettes pour y faire une grande giclure aléatoire d’encre violette, spécial porcelaine.
Laisser un placard vide.

Et après ça, ça devrait aller mieux

Des vrais conseils et idées recevables sur maison.evous.fr

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.