eVous
repérez, proposez, partagez

Accueil > Arrondissements de Paris > Paris 11e > Guide Paris 11e > Se promener, Paris 11e > Histoire des rues du 11e arrondissement de Paris > Histoire de la rue Amelot, rue des Fossés du Temple

Histoire de la rue Amelot, rue des Fossés du Temple

Dernière mise à jour : vendredi 6 octobre 2017, par Denis

Découvrez la rue des anciens Fossés du Temple, une démarcation historique de Paris, une histoire, un patrimoine.

Les boulevards Beaumarchais, Filles du Calvaire et du Temple sont longés en contrebas par la rue Amelot, ancienne rue des Fossés du Temple, située précisément sur l’emplacement du fossé de l’enceinte de Louis XIII. Elle a été tracée sur le fossé extérieur de l’enceinte de Charles V, sur un mélange de terre meuble et de terre ancienne au pied de ces remparts.
D’ailleurs vous pourrez observer tout le long de la rue sa dénivellation entre les boulevards parallèles qui sont au-dessus et la rue en contrebas, plus en profondeur. Ceci explique pourquoi nous retrouvons plusieurs passages avec des escaliers.

C’est à la même époque que les échevins et hauts administrateurs de la ville et de l’Etat prennent l’habitude d’attribuer leurs noms aux voies nouvellement percées. Le percement de la rue date de 1777 Paris (alors que l’impasse Amelot est nommée en 1877), par les lettres patentes du roi.
Amelot était le secrétaire d’Etat de Louis XVI, au département de Paris. Ces échevins et autres hauts fonctionnaires de l’Etat entreprennent ainsi de s’infiltrer dans la toponymie parisienne à l’occasion du percement de voies nouvelles. Antoine Jean Amelot de Chaillou, qui occupa de nombreuses fonctions de dignitaires et dans l’administration, disparaît en 1795.

Au XIXe siècle de nombreux théâtres du boulevard du Temple (boulevard du Crime) avaient leur entrée secondaire sur cette rue.
Derrière la place vers le milieu de la rue, nous découvrons un bâtiment polygonal, de couleurs ocre rosée et rouge, ponctué de colonnes corinthiennes, entre lesquelles courent une frise illustrant la création du cheval par Neptune, et l’éducation des coursiers par Minerve ; cet édifice est le Cirque d’Hiver.
Le Clown Bar voisin du cirque date de 1907, avec son plafond étoilé, son Pierrot et ses murs rehaussés de céramiques de clowns.

A noter qu’au 136 de la rue Amelot, on peut admirer un bel immeuble de la fin du XVIIIe siècle, composé de bâtiments incurvés, au porche monumenta : un ancien hôtel particulier, autrefois la propriété de Daniel Aubert, maître et sculpteur du roi. Il s’agit du dernier vestige du lotissement commandé vers 1780 par le Chevalier de Crussol pour le compte du tout jeune duc d’Angoulême dont il assurait les intérêts dans cette partie qui était encore le Marais et qui couvrait entre autres la rue Amelot.

Aujourd’hui la rue Amelot commence au boulevard Richard Lenoir et se termine à l’angle du 6 boulevard Voltaire. Assez droite et longue, elle s’étend quasiment de la place de la Bastille à la Place de la République. La rue Amelot est aujourd’hui une rue assez animée, vous y trouverez des bons restaurants et des bars sympas quelques hôtels et boutiques, et vous êtes juste à côté du Marais.

En images

Adresse

Rue Amelot 75011 Paris

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.