eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Toulouse Bordeaux Nantes Lille Agenda France Guides France Montpellier Shopping Visiter la France Strasbourg Bruxelles Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Arrondissements de Paris > Paris 7e > Guide, Paris 7e > Vie Pratique, Paris 7e > Services Publics, Paris 7e > Ministère du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du (...)

Ministère du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social

Dernière mise à jour : mardi 18 novembre 2014, par Flavien

Le ministère à pour mission de :
- préparer et mettre en œuvre les règles relatives aux conditions de travail, à la négociation collective et aux droits des salariés
- défendre et promouvoir l’emploi, y compris pour la politique de retour à l’emploi, ainsi que pour la formation professionnelle des jeunes et des adultes
- participer à l’action du Gouvernement en matière de lutte contre la fraude.

Adresse

Hôtel Rothelin-Charolais - 101 Rue de Grenelle 75007 Paris


Messages

  • Madame la Ministre Murielle Pénicaud,

    Monsieur le Président Macron a déclaré le 11 décembre 2018 devant 23 millions de citoyens qu’il souhaite récompenser le travail et les citoyens qui sont volontaires pour travailler plus pour gagner plus. Dans ce but, il a affirmé que pour les heures supplémentaires il n y aurait ni charge ni imposition. Or, le gouvernement, a tout détricoté et désavoue l’engagement du Président devant la nation. Pourtant, cette mesure appliquée en respectant l’engagement de notre président, aurait eu une portée considérable pour tous les travailleurs et notamment le personnel para médical

    La désocialisation des heures supplémentaires :

    Les cotisations CSG et CRDS demeurent alors que les cotisations retraites sont exonérées et le calcul du taux de la retraite va automatiquement en pâtir. Au pire, le contraire aurait été plus avantageux pour les citoyens. Ce montage fait perdre toute sa substance à cette mesure phare plébiscitée par plus de 80% de la population et qui aurait pu contribuer à atténuer les manifestations. Aucune motivation et incitation devant ces conditions d’accepter de faire des heures supplémentaires pour généralement rendre service à l’établissement employeur devant le manque de main d’œuvre qualifiée ?

    La défiscalisation des heures supplémentaires :

    "Travailler plus pour gagner plus". Ce slogan devient restrictif. Celui ou celle qui aime son travail et souhaite améliorer son quotidien sur la base du mérite pourrait faire des heures supplémentaires jusqu’à concurrence de 5000€/an. Toutes les heures au-delà ne seront pas défiscalisées. C’est complètement absurde et contradictoire avec l’engagement de monsieur le Président. Les citoyens volontaires pour répondre aux besoins de l’employeur vont être fiscalement punis au delà d’un certain volume horaire.

    Monsieur le Président a dit :
    « Pas de charges et pas d’imposition pour les heures supplémentaires ». Le gouvernement ne respecte pas l’engagement du Président. Cette décision de ne pas respecter la parole présidentielle apporte encore son lot de nuisances à la méfiance grandissante de la population envers la classe gouvernante. Nous n’avons certainement pas besoin de tout cela d’autant plus que nous sommes en tête de peloton de la pression fiscale. C’est bien dommage car la mesure appliquée comme elle aurait du l’être serait très porteuse.
    Dr Diani

  • "je suis actuellement en master 2 economie du droit et je suis à la recherche d’un stage de fin d’etude"