.evous
✕ Fermer

Paris

Paris

Expositions

Concerts

Spectacles

Salons

Sports

Arrondissements de Paris

1er arrondissement

2ème arrondissement

Le Marais

Le Quartier Latin

Saint-Germain-des-Prés

7ème arrondissement

8ème arrondissement

9ème arrondissement

10ème arrondissement

11ème Arrondissement

12ème Arrondissement

13ème Arrondissement

14ème Arrondissement

15ème Arrondissement

16ème Arrondissement

17ème Arrondissement

18ème Arrondissement

19ème Arrondissement

20ème Arrondissement

Île-de-France

Ile-de-France

Les Yvelines

La Seine-et-Marne

L'Essonne

Les Hauts-de-Seine

La Seine-Saint-Denis

Le Val-de-Marne

Le Val-d'Oise

Métropoles

Marseille

Lyon

Toulouse

Nice

Montpellier

Strasbourg

Bordeaux

Lille

Villes & Communes

Agenda des Communes

Auvergne-Rhône-Alpes

Bourgogne-Franche-Comté

Bretagne

Centre-Val-de-Loire

Grand Est

Hauts-de-France

Normandie

Nouvelle-Aquitaine

Occitanie

Pays de la Loire

Provence-Alpes-Côte d’Azur

Musique

Les agendas musique

Concerts & tournées

News

Vos artistes favoris

Albums

Festivals de musique

Sur vos écrans

Les agendas de vos écrans

Cinéma

Jeux Vidéo

Emissions TV

Séries

Sports

Les agendas sportifs

Arts & Vivre

Nature & jardin

Terres & Saveurs

Recettes

Astuces, idées et inspirations

Voyager

.evous > Agenda Ile-de-France > Archives > Immobilier et urbanisme

Immobilier ancien en Ile-de-France : les prix à la baisse en 2012

mercredi 14 décembre 2011,    Benoît

Les signaux se font insistants depuis cette été, mais cette fois, c’est la Fédération nationale de l’immobilier (Fnaim) Ile-de-France qui l’annonce : les prix des logements anciens devraient baisser dans la région parisienne en 2012.

Ce "blocage des achats dans l’ancien", tel que l’annonce la Fnaim, serait notamment dû au fait qu’en 2012 le PTZ (Prêt à taux zéro)+ ne concernera plus que l’immobilier neuf. Or, la Fnaim révèle que le PTZ+ représente 70% des transactions dans les cabinets immobiliers du département de l’Essonne. Un simple exemple... "S’ajoute un certain nombre de facteurs conjoncturels qui ne sont pas de nature à créer la confiance d’acheteurs potentiels : les risques économiques et sociaux liés à la crise, l’anticipation d’une hausse des taux d’intérêts et des incertitudes liées à la période électorale", ajoute la Fnaim. René Pallincourt, le président de la fédération immobilière au niveau national confiait dès le début du mois d’octobre 2011 : "Le moral des ménages n’est pas au rendez-vous et la clientèle des agences exprime toujours plus d’inquiétudes face à l’avenir."

Logements anciens à Paris.

Le Fédération appuie surtout sa prédiction sur un constat : dans les agences immobilières de la région francilienne, les délais de vente s’allongent. Ainsi, malgré la pénurie de logements, 76 jours étaient nécessaires au cours du second semestre 2011 pour la vente d’un bien immobilier en petite et grande couronne. Certains acheteurs risquent, eux, de voir le côté positif de l’annonce : grâce à la baisse des prix, 2012 pourrait être l’occasion d’accéder à la propriété.

LIRE AUSSI : l’évolution des prix par départements en Ile-de-France

Informations pratiques
Adresse, horaires, numéro de téléphone, liens...

mercredi 14 décembre 2011,    Benoît