eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Toulouse Bordeaux Nantes Lille Agenda France Guides France Shopping Visiter la France Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Astuces, idées et inspirations > Pour les enfants > Cinéma pour enfants > DVD pour enfants > Jacquot de Nantes en DVD

Jacquot de Nantes en DVD

Dernière mise à jour : mardi 27 mars 2012, par Pauline

Le 10 juin 2008, a paru la première édition en DVD du film d’Agnès Varda sur l’enfance de Jacques Demy, Jacquot de Nantes. Edité et distribué par Ciné-Tamaris, il permet aux nouvelles générations de découvrir ce film entre fiction et documentaire, et de nombreux boni.

Peu de temps après la sortie dans les salles d’Enfances, programme de courts métrages sur les enfances de grands cinéastes ( Bergman, Orson Welles ou Jacques Tati ), paraît aux éditions Ciné-Tamaris le long métrage qu’Agnès Varda réalisa sur Jacques Demy, très peu de temps avant la mort de celui-ci. Difficile d’imaginer que des figures mythiques du cinéma ont porté des culottes courtes et joué aux petites voitures. Inutile diront certains : le danger est de donner une lecture purement psychologique de l’œuvre des cinéastes, de rattacher de façon trop simpliste tel ou tel élément de leur jeunesse avec tel ou tel élément de leurs films. La question ne se pose pas pour Jacquot de Nantes, œuvre entre fiction et documentaire, qui assume parfaitement l’existence de liens précis entre la vie et l’œuvre de Jacques Demy, sans en faire la clé ultime de ses films.

Dans cette histoire racontée comme un conte à la Peau d’Âne - " Il était une fois un garçon élevé dans un garage où tout le monde aimait chanter" - Jacquot a d’abord huit ans. Il joue avec son frère et se passionne pour les spectacles de marionnettes et de music hall. Lorsque la guerre éclate, il découvre le cinéma, s’intéresse à l’animation et réalise de petits films en amateur. Sa vocation est née mais son père ne l’entend pas de cette oreille et l’envoie dans un lycée technique pour lui faire faire de la mécanique. C’est grâce au soutien de Christian Jacque, venu présenter un film à Nantes, que Jacquot finit par convaincre son père de le laisser partir à Paris, pour préparer l’école Louis Lumière.

La jolie histoire du petit Jacquot, et de son enfance heureuse est ponctuée d’extraits de films de Jacques Demy, directement rattachés à certains moments de son enfance. Les scènes de music-hall sont en couleur, comme les extraits de films , et les moments passés par Jacquot en famille sont en noir et blanc. D’autres scènes en couleur montrent Jacques Demy au moment du tournage, pantalon et veste en jean, sur la plage ou dans son bureau. Il raconte à sa femme ses souvenirs. Souvent, il se tait, sourit, et Agnès Varda filme ses mains, sa peau ridée et tachée, ses cheveux, comme pour mieux l’accompagner jusqu’à sa mort proche. Le film se crée ainsi, entre passé et présent, noir et blanc ou couleur, documentaire et fiction. C’est un hommage sans flonflons, solennel ou cérémonial, un film avant tout, une belle histoire.

Les Boni du DVD sont nombreux. On y découvre le premier film écrit et réalisé par Jacques Demy en 1955, Le sabotier du Val de Loire, qui montre le couple de sabotiers qui avait recueilli Jacques Demy pendant la guerre et les bombardements de Nantes. Nantes, justement, fait l’objet d’un autre bonus, où la ville est évoquée, notamment à travers le rôle qu’elle a joué pour les cinéastes et écrivains surréalistes. Dans "Vocations et évocation", Patrice Leconte, Melvil Poupaud ou Jean-Noël Félix racontent leurs premiers contacts avec la caméra, leur rencontre avec cet objet fascinant, qu’il faut apprendre à manier et à comprendre, comme le fait Jacquot dans le film. Dans le dernier bonus, Agnès Varda revient avec des acteurs du film sur "l’aventure triste et gaie du film Jacquot de Nantes", le tournage de ce film réalisé à partir des écrits de Jacques Demy sur son enfance alors qu’il était gravement malade.

Le DVD est accompagné d’un joli livre, qui présente le DVD, le film et son histoire avec des photos de tournages et un fac similé du cahier de la scripte. Une version écrite et illustrée des boni y est également donnée.

Jacquot de Nantes est un DVD précieux, "une belle histoire pour les enfants, un cinéfilm pour les cinéphiles !", à mettre entre les mains de tous les cinéastes en culottes courtes.

Jacquot de Nantes, d’Agnès Varda. DVD édité et distribué par Ciné-Tamaris. 118 minutes, en couleur et N&B, sortie en salle en 1991. Date de sortie du DVD : 10 juin 2008. Prix conseillé : 21 euros TTC.