☰ Menu
.evous
> >

Jardiner en janvier 2021, conseils et astuces

En janvier, comme les plantes sont pour ainsi dire au repos, voyez si de nouveaux agencements rendraient vos travaux de jardinages plus aisés, plus agréables, ou si l’agrément de contempler vos jardins peut être augmenté. C’est le moment de jouer les minuscules Lenôtre : renouvellement et sélection des graviers, palissades, choix des couleurs des pots et des différentes formes et dimensions des jardinières…

Une coquette suggestion pour les graviers : choisissez dans les animaleries des graviers colorés pour aquariums que vous rincerez bien avant de les disposer à la surface des terres de vos plantations en mosaïques… Avec patience et sens esthétique, vous pourrez réaliser de grandes choses selon vos références artistiques personnelles !

Améliorez la taille de vos pommiers et poiriers. Vous êtes aux commandes. Ajustez vos tirs. N’hésitez pas à rentrer vos petits oliviers et les arbustes les plus craintifs (Noël aux balcons, Pâques aux tisons, disait-on, avant que nous n’entrions dans l’Anthropocène…).

Janvier est aussi (et encore) le moment rêvé pour planter d’autres arbres ou arbustes fruitiers, surtout s’il ne gèle pas.

Protégez les plantes fragiles qui craignent les températures sous zéro (lauriers roses, palmiers et citronniers, qui sont pourtant les agrumes les plus résistants).

Attention. Comme le temps ne tient parfois plus compte de la saison traversée, dans le cas où la température extérieure s’adoucirait, ouvrez un peu les protections… et aérez suffisamment les plantes que vous aurez rentrées.

D’ailleurs pour celles-ci, restez vigilants et vaporisez-les régulièrement, voire arrosez-les, surtout quand il s’agit de feuillages persistants. Les températures de nos appartements sont souvent très asséchantes. Ne pas dépasser les 15-18°C. Veillez aussi à ce que vos plantes, devenues « d’intérieur », ne manquent jamais trop longtemps de lumière. Elles en mouraient.

Veillez aussi à ce que la quantité d’eau stagnant au fond des bacs ne prenne pas des proportions qui nuiraient à vos plantes. Protégez les récipients eux-mêmes d’un plastique à bulles, excellent isolant pour les racines. Le gel est un véritable et plus grand danger pour les végétaux que ne l’est la neige.

Janvier est aussi le moment d’ôter les parasites restés sur les tiges d’un ferme coup de cure-dent salvateur pour en libérer la plante… Et de détruire ou de jeter les dernières feuilles tombées des rosiers pour éliminer les parasites récurrents dont on préfère très franchement se passer.

Si vous disposez de groseilliers, framboisiers ou cassis, bouturez-les. Pour cela, mettez les bois nus en fagot que vous plantez dans un pot rempli de sable et exposé au froid, au nord. Ils ne seront replantés qu’au printemps, et à l’unité, mais ils auront profité entre temps de l’effet de vernalisation, et ce moment de froid aura encouragé le développement racinaire à venir.

Vérifiez vos attaches sur les grimpants, les lianes et les plantes à forte croissance, en les laissant lâches et non contraignantes, ainsi que les tuteurs, qui doivent rester sains et droits.

Enfin plantez pensées et primevères, ou posez-les tout simplement sur la terre de vos pots les plus imposants comme autant de touches colorées pour réveiller à l’œil (je n’ai pas dit gratuitement…) balcons et terrasses, puisque le printemps arrive… dans quelques petites paires de semaines !

Pensez à mettre de façon visible contre les fenêtres, mais à l’extérieur, les fleurs coupées que l’on vous aura offert (roses d’Équateur, anémones, narcisses, tulipes, etc), en restant attentifs tout de même à les rentrer les nuits de fortes gelées.

Vous serez étonnés de la longévité que leur procure la fraîcheur des températures… et vos fleurs dureront sous vos yeux, à travers les vitres, bien plus longtemps.

Si vous voulez semer des carottes, sachez que leur adjoindre quelques graines de radis sera très efficace : vous aurez assez rapidement des radis et les carottes, de cette manière, s’en trouveront naturellement éclaircies.

Sachez que, dans quelque temps, le risque des températures négatives passé, vous pourrez sortir quelques-unes de vos orchidées pour motiver à nouveau leurs floraisons.

Enfin pensez aux petits oiseaux, mésanges bleues ou charbonnières, rouges gorges et autres piafs, qui se délectent mais aussi survivent grâce aux petites boules de graines graissées ainsi qu’aux petits abreuvoirs que vous leur proposerez certainement, et lancez-vous dans la grande vaisselle des soucoupes et pots délaissés…

Par amitié pour ceux dont les pays ont des hivers bien trop longs, mentionnons la bonne idée pour fleurir durablement avant tout le monde son appartement. Placer dans un profond bac de verre rectangulaire et transparent, ou dans un aquarium abandonné par des enfants devenus trop grands, quelques galets et un fond d’eau entretenu sur lesquels vous poserez des bulbes à floraison printanière, comme des narcisses et des jonquilles par exemples. Et laisser pousser. Le spectacle, très graphique, sera très chouette !

L’hiver, pour les plantes et arbustes de vos jardins, c’est régime sec (arroser au minimum), soins corporels, et réflexions paysagères…

=> Le mot du mois de janvier

Potomètre. Cet appareil mesure la quantité d’eau absorbée par un organe ou une plante.
Sciaphile. Qui aime l’ombre ou les lieux ombragés (fougères, par exemple).

=> Le proverbe du mois de janvier

Janvier d’eau chiche fait le paysan riche.
Beaux jours en janvier trompe l’homme en février.

Calendrier des Jardins, balcons et terrasses : Janvier - Février - Mars - Avril - Mai - Juin - Juillet - Août - Septembre - Octobre - Novembre - Décembre

À voir également :
Cueillette à la ferme près de Paris : Des fruits et légumes frais
Le jardineries Truffaut à Paris et en Île-de-France
Les meilleurs fleuristes à Paris
Les pépinières et horticulteurs à Paris et en Île-de-France
Agenda nature et jardins à Paris et en Île de France

A découvrir

Pour recevoir les actualités de .evous