☰ Menu
.evous
> >

Jardiner en juillet 2021, conseils et astuces

Avec les premiers modestes produits de nos jardins, salades et pétales comestibles, radis, fraises, plantes aromatiques, on peut se demander ce qui nous mène à développer une telle activité. En grande partie le plaisir, de pouvoir trouver le goût inégalable d’un produit qui vient d’être cueilli et lavé ; et puis de se surprendre, d’émerveiller les enfants, et de s’entourer de verdure et de fleurs, qui nous apaisent.

Surveillez attentivement que les emplacements choisis pour vos plantes leur conviennent vraiment (vent, ensoleillement, etc). Et n’hésitez pas en cas de doute à en changer. Elles vous feront rapidement savoir ce qu’elles en pensent…

Réverbération. Méfiez-vous de la réverbération des murs ou des façades de couleur blanche. Elle peut brûler les feuilles assez fines (pétunia, fuchsia, marguerite).

Isolez du mieux que vous pourrez, le moment est stratégique avec le risque de fortes chaleurs, vos pots et jardinières des sols souvent trop chauds des balcons et terrasses, avec des soucoupes, des jardinières, des pots inversés, ou des rondins de bois. L’aération par le dessous est excellente

Arrosage. Ne faiblissez surtout pas sur l’arrosage. Selon vos possibilités, faites-le le matin, mais mieux encore serait le soir, quand l’air commence à fraîchir un peu, ce qui vous permettra aussi éventuellement de rafraîchir ou vaporiser les feuillages. Et faites-le abondamment, sans pour autant que l’eau ne déborde de vos sous pots et jardinières et n’aille gêner vos voisins des étages du dessous.

Arrachage des mauvaises herbes de votre jardin. Il n’existe pas de jardin si petit soit-il qui vous dispense de cette activité. D’autant que ces herbes, qu’on a pu tolérer un temps pour leurs jolies petites fleurs, se resèment rapidement, et entrent maintenant en concurrence hydrique avec les vôtres. Vous pouvez les arracher et, si elles ne sont pas en semence, les laisser sécher 48h à la surface de la terre, juste retour des choses que ce paillage même momentané à bon compte.

Nettoyage chaque semaine environ des plantes de votre jardin, qu’il faudra débarrasser de tout ce qui sera fané ou mort : branches, feuilles, et fleurs au quotidien.

Engrais. Avec les plus grandes précautions choisissez les plus écologiques d’entre eux, mais comprenez bien que la terre d’un pot ou d’une jardinière est très sollicitée et que cela lui sera nécessaire 2 à 3 fois par mois environ pour des engrais liquides dilués. Attention. Il faut arroser la veille et ne mettre l’engrais que le lendemain. Ne jamais mettre d’engrais même dilué à une plante qui a soif. Cette goulue risquerait une overdose par ses racines, et ainsi de se brûler. Par ailleurs pour ceux qui tiennent à se faciliter la vie, il existe des engrais en billes à libération lente capables d’enrichir la terre durant 3 mois… et sans risque de brûlures.

Soyez prévoyant, et semez pour la fin d’été et l’automne un peu de mâche, qui sera très décorative et se renouvellera rapidement. C’est l’une des salades les plus agréables à déguster. 2 à 3 sachets de graines, ce ne serait pas excessif, si vous disposez d’un peu de place ombrée. Ces graines ne se recouvrent pas, mais se plombent en exerçant simplement sur elles une petite pression à l’aide d’une planchette de bois. Et si des oiseaux en boulottaient quelques-unes, nous pourrions appeler cela la part des anges. Toutefois, si cette part prenait progressivement des proportions excessives, posez en protection une fine résille, maigre filet élégant comme celui avec lequel les Andalouses soutiennent leur chignon parfait d’un noir de jais.

Attacher, avec des liens en 8, en serrant sur le support, et non pas sur la tige, que vous laissez ainsi respirer, des branches et rameaux de vos plantes grimpantes, et de celles qui ont du croître, et devenir plus sensibles aux coups de vents. L’opération, appelée palissage, vous demandera parfois de la créativité et de la précaution dans le choix des supports : tiges, murs, liens. Méfiez-vous des ferronneries de balcons tout à fait capables de griller vos clématites les plus robustes… Ceux qui ont une vigne dégageront les bébés grappes des feuilles pour qu’elles profitent au mieux de l’ensoleillement.

Pour les tomates cerises et tomates, que vous avez laissées au choix en buisson ou pousser en hauteur, sélectionnez les petits bouquets de fleurs que vous conserverez le plus écartés possible les uns des autres. L’opération « sus aux gourmands » doit se poursuivre avec régularité. De petites tomates commencent à se teinter chez les plus chanceux d’entre nous. Arrosage régulier.

Les fraises, dont notre préférée la Mara des bois, commencent à mûrir. Vous en mangerez ce mois-ci, c’est promis. Paillez, par prudence. Supprimer quelques feuilles de fraisier n’est pas gênant pour que les fruits profitent au mieux du soleil, mûrissent et se parfument…

Fourmis, pucerons et araignées rouges. Ne vous inquiétez pas outre mesures de ces petits désagréments qui restent souvent cantonnés ou partent par simple pression d’une éponge gorgée de liquide vaisselle dilué ou de sprays d’eau très légèrement savonneuse…

Plantez en fin de mois les fleurs bulbeuses de fin d’été, qui rendent parfois nostalgique, mais qui sont belles, comme les colchiques. Et si vous appréciez leur côté champêtre, semez en prévision quelques fleurs bisannuelles comme le myosotis dont les bleus sont formidables, ou des pâquerettes.

Surveillez les fleurs annuelles, toujours résistantes, que vous avez semées en juin (pavot de Californie, pois de senteur, immortelles bractées, et autres capucines) et éclaircissez éventuellement les jeunes pousses apparentes.

Les plantes aromatiques, que vous utilisez déjà abondamment, ont certainement besoin pour quelques-unes d’entre elles d’être renouvelées, dont en priorité certainement basilic, persil et ciboulette. Et n’oubliez surtout pas de les nourrir (elles le font bien pour vous !) en leur apportant un engrais spécifique et utilisable en agriculture biologique.

Arrêtez les radis roses ou rouges dont le goût devient maintenant un peu fort, mais vous pouvez semer pour l’automne navets et radis noirs, sans oublier ces nouveaux radis à chair verte ou rose, colorée et de belle saveur, qui surprendront toujours sur votre balcon et à votre table.

Mois merveilleux pour les lavandes, immortelles (Hélicrysum italicum), jasmin étoilé, et autres plantes parfumées dont on peut profiter et respirer sans qu’il y ait beaucoup à faire, si ce n’est le palissage du jasmin et le nettoyage des parties fatiguées.

Vos rosiers au label ADR, qui vous préservent d’un excès de soucis, peuvent être ravivés par de judicieuses tailles, et vous donner bientôt de nouvelles fleurs.

Plantes succulentes et cactées s’épanouissent au soleil… Nous allons assurément dans la bonne direction !

En août, nous nous pencherons sur les meilleures manières… de prolonger les floraisons.

=> Manifestations incontournables sur les jardins en juillet

Peu de manifestation en Région parisienne autour du jardinage, mais, si vous n’avez pas encore fait le déplacement jusqu’à Chaumont/Loire (200km de Paris), faites-le. Vous y trouverez un point de vue splendide sur la Vallée de la Loire, et des expérimentations esthétiques et artistiques de haute tenue.

Juillet commence aussi la saison à laquelle on peut prendre davantage le temps, visiter les balcons, terrasses et jardins des autres, échanger ses expériences, puisque la saison des apéritifs entre amis et voisins sera bientôt lancée, et qu’il est tout à fait admis alors de davantage procrastiner, verbe qui, s’il existait, serait certainement actif, soulignons-le.

=> Les mots du mois de juillet

Samare : c’est le fruit sec contenant une ou plusieurs graines (comme les hélices d’érable par exemple).
Cupule : assemblage de bractées formant une coupe (cupule du gland).

=> Les proverbes du mois de juillet

De juillet la chaleur fait de septembre la valeur.
Juillet rouge au matin au soir apporte crachin. (Certainement breton...)

Calendrier des Jardins, balcons et terrasses : Janvier - Février - Mars - Avril - Mai - Juin - Juillet - Août - Septembre - Octobre - Novembre - Décembre

À voir également :
Cueillette à la ferme près de Paris : Des fruits et légumes frais
Le jardineries Truffaut à Paris et en Île-de-France
Les meilleurs fleuristes à Paris
Les pépinières et horticulteurs à Paris et en Île-de-France
Agenda nature et jardins à Paris et en Île de France

A découvrir

Pour recevoir les actualités de .evous