Paris eVous
Accueil Concerts Expositions Salons Enfants Sports Visiter Paris Fooding Shopping Loisirs Sortir à Paris

Accueil > Paris > Vivre à Paris > Infos Paris > Paris & Eux > Qui est qui à Paris > Jean-Louis Borloo, président de l’UDI, renonce aux municipales 2014 à (...)

Jean-Louis Borloo, président de l’UDI, renonce aux municipales 2014 à Paris

Dernière mise à jour : vendredi 13 mars 2020, par Benoît

A Nantes, le 27 mars 2012, lors d'un meeting de Nicolas Sarkozy pendant la campagne présidentielle / Flickr UMP - CCDERNIÈRE ACTU. C’était dans l’air depuis plus de 2 mois... Cette fois, ce serait sûr et définitif. "Jean-Louis Borloo a confié sa décision la semaine dernière à quelques-uns de ses proches : il ne se présentera pas dans la capitale en 2014", apprend-t-on sur LeFigaro.fr.

Retrouvez ici notre article sur le calendrier probable des primaires de l’UMP (et éventuellement de l’UDI) en 2013 en vue des municipales.

À l’image de l’hypothèse de la candidature Fillon, la possibilité d’une liste menée par Jean-Louis Borloo apparaissait de plus en plus improbable. Lundi 3 décembre, Le Journal du dimanche assurait que Jean-Louis Borloo avait d’ores et déjà renoncé à une candidature à la mairie de Paris : "Valenciennois je suis, Valenciennois je reste", aurait-il déclaré.

Mi-octobre, un sondage le plaçait pourtant parmi les principaux outsiders en vue de l’élection municipale 2014 à Paris. Pour 39% des personnes interrogées, le président de l’UDI était un bon candidat à la mairie de Paris. Son nom émargeait alors en seconde position, derrière François Fillon, plébicité par 60% des Français selon le même sondage TNS Sofres-CQFD-i>Télé. En revanche, Jean-Louis Borloo profite d’une image plutôt consensuelle puisque 21% des sondés ne se prononcent pas et "seuls" 40% estiment qu’il ferait un mauvais candidat. Il convainc avant tout parmi les centristes de droite (85% d’opinions positives) et... sympathisants du Modem (49%). A titre de comparaison, 60% des Français estiment que Rachida Dati ne ferait pas une bonne tête de liste...

À l’UDI, la voie semble de plus en plus libre pour la sénatrice Chantal Jouanno, qui s’est dit disponible. À moins que l’UDI ne se range derrière l’UMP et une liste menée par NKM...

Retrouvez ici notre sondage "Qui doit mener l’UMP à Paris en 2014 ?"

SON PARCOURS. Si Jean-Louis Borloo est un Parisien de naissance (7 avril 1951), l’avocat a peu d’attaches politiques avec Paris. Certes, il a eu des responsabilités à Paris... mais sur des postes d’envergure nationale, en tant que ministre. Ses mandats locaux, il est allé les chercher dans le Nord, dans son fief de Valenciennes où il a été maire de 1989 à 2002 et où il est encore aujourd’hui député.

Son parcours au gouvernement est bien plus connu du grand public : ministre délégué à la Ville en 2002, ministre de l’Emploi en 2004, de l’Économie en 2007 (pendant 1 mois), puis ministre d’État de l’Écologie et du Développement durable de 2007 à 2010.

Quid de son parcours professionnel ? En tant qu’avocat, il s’est notamment distingué pour avoir défendu Bernard Tapie. Il s’est réellement lancé dans la politique en 1989 au plus fort de sa carrière juridique. A l’époque, le magazine Forbes le classait parmi les avocats les plus riches du monde.

JEAN-LOUIS BORLOO EN BREF. Député du Nord, président-fondateur de l’UDI.

CONTACT. Evous se fait votre porte-parole auprès de l’UDI si nous recevons plusieurs questions pertinentes. Posez vos questions dans l’espace commentaires ci-dessous. Sur Twitter ? @JLBorloo n’est pas très actif, du moins pas personnellement.

Mettez en avant votre événement ou activité sur www.evous.fr !