.evous
  

Joséphine Le Tutour, concours Elite Model Look : un défilé vers la renommée

Dernière mise à jour : mercredi 2 novembre 2011,    par: Morgan

Après les meetings politiques, la Halle Freyssinet (13e arrondissement de Paris) accueillait ce jeudi 27 octobre la finale du concours Elite Model Look 2011 de jeunes mannequins.

Devant 700 invités au regard critique et acéré, les douze finalistes françaises du concours de l’agence mondialement renommée Elite ont effectué quatre passages devant le jury composé de la présidente du concours français Michaela Goddard-Quesada, du couturier français Alexandre Vauthier, du rédacteur en chef du Self Service Magazine Ezra Petronio, du co-fondateur de la marque Anne Valérie Hash Philippe Elkoubi et du président d’Elite Management Worldwide Vick Mihaci.

700 invités issus du milieu de la mode, un jury qui ne pardonne rien, des passages sur le thème Rock&Chic en habits signés Paule Ka et Jean-Claude Jitrois avec des portraits des concurrentes s’affichant sur un écran géant au moment où elles arpentent le podium... Il fallait avoir les nerfs solides pour ne pas craquer lors de cette finale du concours prestigieux qui a lancé des tops acclamés aujourd’hui et hier tels que Cindy Crawford, Stéphanie Seymour, Gisèle Bundchen, Julia Saner et Constance Jablonski.

Avec sa démarche assurée, son mètre 79, son visage aux traits fins, durcis sensuellement par des sourcils proéminents, la bretonne originaire de Camors Joséphine Le Tutour a impressionné le jury et les invités de cette finale, suffisamment pour l’emporter face à onze autres jeunes femmes venues des six coins de l’Hexagone.

La jeune femme de 16 ans représentera donc la France lors de la finale Internationale du concours Elite, qui se déroulera le 6 décembre à Shanghai (Chine). Au bout de l’épreuve l’opposant cette fois à 69 autres finalistes, une éventuelle signature pour un contrat de 3 ans avec l’agence de mannequins.

Auparavant, Joséphine Le Tutour aura dû passer au travers des mailles d’un filet de sélections multiples dans lequel 10 000 jolis papillons seront restés coincés. Après avoir commencé à se faire un nom en France, Joséphine devra s’imposer sur la scène internationale et devenir, peut-être, le supermodel français de demain.

Mots-clés