.evous
>

Jules César assassiné, un 15 mars

"Méfiez-vous des ides de Mars", "Toi-aussi, mon fils"... Cet événement a généré d’innombrables anecdotes, et presque autant d’expressions.

Le même jour, il y a fort fort longtemps, en l’an 44 av. J.-C. plus précisément, Jules César se montrait imprudent et ignorait les avertissements conjoints de l’haruspice Titus Vestricius Spurinna et de sa propre femme Calpurnia Pisonis.
"Méfiez-vous des ides de Mars", lui avait dit l’haruspice (citation de Shakespeare qui n’était évidement pas présent ce jour-là). "N’allez pas au sénat aujourd’hui", l’avait supplié Calpurnia à la suite d’un mauvais rêve. Même ses espions lui avaient remis une liste de conspirateurs prêts à lui sauter à la gorge...
Et pourtant, mal réveillé ou simplement sourd aux inquiétudes de ses proches, Jules César se rendit ce jour là au Sénat à l’invitation expresse de Decimus Brutus.
En pleine séance, celui qui vient d’être nommé Dictateur à Vie, est frappé par vingt-trois sénateurs soucieux d’éviter à Rome un Roi tyrannique, dont Decimus Brutus lui-même, l’un des proches et héritiers de César, ce qui fera dire à ce dernier "toi-aussi, mon fils !" Ah, la politique.